Test : Lego City Undercover : The Chase Begins

Lego City Undercover : The Chase Begins - 3DS

Genre : Lego

Date de sortie : 26 avril 2013

Après une apparition remarquée, et appréciée, sur WiiU, Chase McCain revient sur 3DS pour une préquelle. Pourquoi a-t-il été muté hors de la ville ? Comment a-t-il grillé la couverture de Natalia ? Autant de questions qui trouveront une réponse dans cette aventure. À condition que vous ayez la patience d'aller au bout de celle-ci.

Test effectué à partir d'une version 3DS

 
 
On retrouve donc notre cher Chase McCain, alors qu'il vient d'intégrer la police de LEGO City. Comme tout bleu qui se respecte, il est assigné à la basse besogne. Vous débuterez par aller chercher des beignets et récupérer des chiens perdus, rien de bien palpitant. Mais très vite, les choses vont se compliquer, Rex Fury commençant à faire parler de lui. Cependant, on se rend très vite compte que le titre 3DS n'arrive pas à la cheville de son homologue Wii U. Pour commencer, les voix in-game ont disparu, à quelques rares exceptions près, et encore, on aurait préféré ne pas avoir droit à ces dernières. Entendre un mec gueuler « au secours » toutes les deux secondes comme un attardé devient vite saoulant. Pour le reste, les dialogues bourrés de références humoristiques sont ici remplacés par des lignes de textes nettement moins attrayantes. Et surtout, l'ensemble est soporifique, en plus d'être conventionnel, là où la version Wii U faisait preuve de maîtrise à ce niveau-là, tout en partant dans le « what the fuck ». A aucun moment l'épisode 3DS ne décolle vraiment, ce qui est franchement décevant.
 

Une ville en kit

En plus de cela, le jeu se paye le luxe de mettre en avant les faiblesses techniques de la portable de Nintendo, celle-ci n'étant visiblement pas taillée pour du GTA-like. Pour commencer, le jeu affiche constamment une épaisse brume en guise de cache-misère, nous ramenant à l'époque de la Nintendo 64. Mais ce n'est pas tout, dans cette version, vous ne pourrez pas faire le tour de LEGO City d'une seule traite, la ville étant divisée en différentes zones. En effet, le passage de l'une à l'autre nécessite un temps de chargement conséquent, hachant votre balade. Qui plus-est, les habitants se font plus rares ici, de même que la circulation. Il n'y a même plus de transports en commun, ceux-ci étant remplacés par les hélicoptères de la police, qui vous téléporteront à la destination souhaitée.
 

Un gameplay simplifié

Pour ce qui est du gameplay, nous n'avons pas constaté de changement majeur, le titre proposant exactement les même costumes que dans le précédant LEGO City. Cependant, on a pu remarquer quelques ajustements, allant le plus souvent dans le sens de la simplification. Par exemple, l'utilisation du jet-pack ne peut désormais se faire qu'à des endroits précis, après un appui prolongé sur le bouton A. En contrepartie, son utilisation donne maintenant lieu à une animation stylée, c'est toujours ça de pris. Mais d'autres ont été légèrement approfondies, comme le forçage des coffres. Là où, sur Wii U, il suffisait d'appuyer sur A au bon moment, on doit ici tourner la molette sur l'écran tactile pour trouver le bon code. Malheureusement, les exemples de ce genre sont trop rares.
On peut également noter que la conduite des véhicules a été améliorée, offrant de meilleures sensations, et des poursuites plus dynamiques.
 

Article rédigé par pattoune , le

Vous l'aurez compris, ce LEGO City Undercover : The Chase Begins n'est pas franchement une réussite. Pourtant, il partait sur de bonnes bases. Mais les limitations techniques de la portable de Nintendo et la campagne franchement molle qui nous est proposée ici auront vite raison de la patience des plus exigeants. Les autres lâcheront très probablement le titre sitôt la campagne terminée, cette dernière ne représentant que 14% des activités qu'offre la ville. Seulement voilà, une fois l'histoire principale achevée, on n'a pas vraiment envie d'y retourner.

Points positifs

  • LEGO City dans la poche.
  • Les musiques 70's toujours là.
  • La conduite améliorée.

Points négatifs

  • L'impression de jouer à une version cheap du LEGO City de la Wii U.
  • Le découpage de la ville.
  • L'ennui, qui s'installe vite, et durablement.
  • Les (très) lourdes concessions techniques

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

33 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires