Test : Criminology

Criminology - DS

Genre : enquètes policières

Date de sortie : 2ème trimestre 2009

Genre
enquètes policières
Date de sortie
2ème trimestre 2009 - France
Développé par
White Birds
Edité par
Nobilis
Disponible sur
DS

Une petite envie de se prendre pour un expert ? Vous sentez monter en vous les instincts d’un valeureux Sherlock Holmes ? Cela vous fait frétiller rien que d’imaginer une enquête à résoudre ? Alors vous avez toqué à la bonne porte, voici venu pour vous « Criminology », un jeu DS tout spécialement conçu pour les pros des enquêtes criminelles.

« Criminology » est un jeu sorti le 24 juillet de cette année, développé par White Birds Production et édité par Nobilis. Quoi de plus à la mode qu’un jeu d’enquête criminelle avec ces nombreuses séries télévisées inondant notre écran ? Surfant sur ce succès, nous voici aux commandes d’un sympathique jeu où, tout comme vos héros télé, vous devrez trouver le méchant meurtrier.
Si vous avez apprécié Phoenix Wright ou encore Hotel Dusk (même si esthétiquement le jeu n’a rien à voir), n’hésitez pas à endosser le rôle de Matt Simmons afin de démêler ces enquêtes fastidieuses.

Elémentaire mon cher Matt

Au niveau de l’histoire, les joueurs seront comblés tant par des dialogues riches que par une histoire complexe. De jolis décors, originaux et collant parfaitement au cadre du jeu. L’utilisation des deux écrans s’avère bien pensée, avec les conversations sur celui du haut et les actions en bas. Nous sommes dans un classique petit mélo policier sans fioriture. Par contre vous vous rendrez vite compte que le choix de la bande-son est horripilant, un conseil si vous ne voulez pas trop vous énerver pendant vos recherches : coupez le son.
En gros vous commencerez avec deux cadavres sur les bras et c’est à vous de comprendre ce qui a bien pu se passer. Les différents protagonistes de l’histoire vous exposeront les bases du schmilblick et à partir de là, ce sera à vous, armé de votre stylet, de cliquer sur tout ce qui vous paraîtra suspect. L’idée originale de l’utilisation du stylet pour prélever les preuves, ramasser des objets ou toute action nécessaire à l’évolution du jeu n’atténuera pas l’effet de refaire inlassablement toujours la même chose. Une bonne idée, bien exploitée dans différents jeux du même genre, mais vous vous rendrez rapidement compte que les actions sont vite limitées et répétitives.
D’ailleurs soyez assez têtu au début du jeu car manipuler les objets s’avère être parfois périlleux. Si vous n’utilisez pas correctement comme il faut un de ces objets (la bande par exemple, qui m’a rendue presque folle) vous verrez votre jauge de crédibilité descendre très rapidement. Donc il vous faudra un petit moment d’entraînement avant de bien avancer dans le jeu sans trop perdre de cette jauge, sinon retour à la case départ. Ceci est un peu fastidieux mais pas impossible. Certains objets vous demanderont une précision exemplaire, notamment le prélèvement des empreintes pas toujours très pratique lors des premières utilisations. Il vous faudra aussi trouver tous les indices dans chacun des lieux explorés sinon vous serez invariablement bloqué, une aide est possible mais ne l’utilisez que lorsque vous serez réellement perdus.

Oups la scène de crime est contaminée…

Vous vous baladerez dans différents endroits où il vous faudra tout bêtement passer votre stylet un peu partout sur l’écran afin de déclencher des actions grâce à l’apparition d’un symbole. Finalement vous serez assez passif et contrairement à un titre comme Hotel Dusk, vous ne pourrez pas passer à côté des preuves essentielles. L’exploration des zones de jeu aurait mérité un peu plus de complexité cette fois. Certaines actions sont un peu étranges à mettre en pratique mais ne vous inquiétez pas, tout reste plutôt limpide. Le menu d’action situé sur l’écran tactile est simple à comprendre et à utiliser pour résoudre au mieux votre enquête. Vous pourrez facilement retrouver toutes vos preuves afin de continuer dans le meilleur des mondes.
Au fur et à mesure de votre avancée, vous débloquerez de nombreuses autres actions. Plusieurs séquences vous permettront d’interagir directement dans l’histoire. De plus, six objets vous seront proposés durant le jeu ; à vous d’utiliser correctement chacun d’eux et au bon moment. Dans tout les cas, l’utilisation de ces nouveaux objets tels que l’analyseur balistique, capillaire… ajoutera un peu à la diversité du jeu. Vous rencontrerez de nombreux personnages qui augmenteront la crédibilité de l’histoire et vos actions ne resteront pas sans conséquences car vous devrez rendre des comptes à vos supérieurs. Petit à petit se dessinera la trame de vos enquêtes jusqu’au dénouement final quelque peu prévisible.

Article rédigé par Narwen , le

Un bon scénario pour un classique jeu d’enquête, pas mauvais mais pas non plus révolutionnaire. Malgré quelques prises de tête, le jeu est fort sympathique. Un gros manque de liberté quand même que ce soit dans les actions ou les dialogues. On peut regretter des utilisations un peu compliquées ou trop précises de certains objets. Dans l’ensemble ce jeu reste très bon pour tout expert en herbe.

Points positifs

  • Bon scénario, bons dialogues
  • Bonne durée de vie

Points négatifs

  • Trop de précision tue la maniabilité
  • Ambiance très énervante
  • Très limité dans les actions, trop linéaire

Commentaires