Test : Cooking Mama 3

Cooking Mama 3 - DS

Genre : Apprendre en s'amusant

Date de sortie : 13 novembre 2009

Genre
Apprendre en s'amusant
Date de sortie
13 novembre 2009 - France
Développé par
Creative Office
Edité par
505 Games
Disponible sur
DS

Derrière son air bonhomme, Cooking Mama regorge de bonnes idées. Après deux épisodes et un passage de la Wii à la DS, le troisième opus revient avec peu de nouveautés mais toujours autant de plats japonais à composer.

Très didactique, Cooking Mama surfe un peu sur la vague des « coachs ». De cuisine, plus particulièrement. A l’image d’« Un dîner presque parfait », la gentille dadame de l’écran vous donne une note à chaque recette bien réalisée, en suivant le guide. Comme tout bon party-game, et sous la même forme que Wario Ware, Cooking Mama 3 vous propose de faire des plats typiques à l’aide de mini-jeux successifs représentants des actions de cuisine : couper en rondelle des oignons, casser des œufs dans un bol, faire cuire des pâtes… Toutes les fonctions habituelles de la DS sont mises à profit pour s’amuser dans la cuisine de maman. On souffle pour goûter les pâtes, on remue, on tapote, on tourbillonne, on glisse, on joue du stylet comme un petit chef. Bref, rien de bien nouveau si vous êtes connaisseur de la série.

Qui dort dîne...

La nouveauté, en fait, réside dans les aliments. Le stock est augmenté afin de s’appliquer sur de nouvelles recettes, très variées (il faut bien le porter à son crédit). Près de 80 nouvelles formules sont ajoutées, ce qui rend le jeu beaucoup plus vaste et moins ennuyant que le précédent, d’autant que certains mouvements ont été ajoutés. Certains sont d’ailleurs totalement débiles, comme « mets dans le réfrigérateur » et qui consiste à placer un saladier dans une rangée de frigo, en ayant pris soin, au préalable, de décaler la bouteille de pinard et le claquos. Pour le reste, c’est dans la veine de la saga : un menu entraînement couplé aux recettes à réaliser, une compétition culinaire, un mode où Mama joue la cheerleader qui vous encourage et où un de vos amis virtuels se charge de goûter votre réalisation. Les victoires, dans chaque mode, sont récompensées par l’ajout d’un nouvel ami-cobaye-qui-goûte, de nouveaux ingrédients ou de nouvelles recettes. Par ailleurs, cet opus vous permet toujours de débloquer également des objets qui servent à customiser l’avatar de Mama et les outils et décors de votre cuisine.

Faux, qui dort dort !

Enfin, et c’est une nouveauté, vous pouvez faire vos courses vous-même. Bon, c'est une façon de parler. Pas de caddie, pas de Super U, pas de soupesage de laitue avec le stylet ou de simulation d'enguelade avec un vieux qui vous pique la place dans la file de la caisse... Le mode permet surtout de jouer à un faux PacMan dans un supermarché, où vous devez éviter les vendeurs et les marchands qui vous mettent des paquets de chips dans votre chariot, tout en récupérant les produits demandés dans les rayons. Il ne manque que des animations avec Cindy Sander ou Jacquie Quartz pour que ce soit réaliste. Enfin, un mode de création est disponible, qui vous permet de combiner deux aliments choisis et de voir, au fur et à mesure de vos actions, une recette s’établir (saviez-vous qu’en mélangeant des oeufs et un champignon, on fait une omelette aux champignons ?). Une bonne idée plombée par un nombre plus que limité d’ingrédients, qui rend le nombre de combinaison assez faiblard. Le mode en ligne n’offre rien de mieux à ce contenu sympathique mais qui ne casse pas des briques.

Article rédigé par Jivé , le

Un Cooking Mama comme les autres. Sympa au demeurant, ponctué de multiples réflexions inintéressantes (« Mama est fière de toi ! », « Waah, mieux que Mama ») de la maîtresse de maison, ce troisième opus a quand même trois mérites. Primo, il est sur DS (mieux qu’une version Wii pas maniable). Deuzio, il apporte quelques nouveautés, bien qu’anecdotiques. Ah bah non, en fait, j’ai pas trouvé de troisième truc.

Points positifs

  • C'est sympathique et destiné à tous les âges
  • Facile et rapide à prendre en main
  • Contenu réhaussé
  • Varié
  • Prototype du jeu pour les transports

Points négatifs

  • Identique aux autres
  • Pas de grosse nouveauté
  • Ambiance sonore au rabais
  • Mode supermarché totalement inutile
  • Multi sans intérêt

Commentaires