Test : Sonic Rush

Sonic Rush - DS

Genre : Plate-formes

Date de sortie : Novembre 2005

Genre
Plate-formes
Date de sortie
Novembre 2005 - France
Développé par
Sonic Team
Edité par
Sega
Disponible sur
DS
Site officiel
Site officiel

Il fallait marquer le coup pour l’arrivée de Sonic sur la DS. Sonic Team a donc cravaché dur pour nous proposer un jeu incontournable, marquant un retour aux sources évident et avec la manière. Ou pas.

 
 
Si je vous dis Sonic, à quoi pensez-vous ? Logiquement, c’est à la Mega Drive que nos pensées vont. Le petit hérisson a traversé les époques, avec tout un tas de jeux à son effigie, avec plus ou moins de réussite. Toujours est-il qu’il est encore là aujourd’hui, et on ne s’en plaindra pas. A la fois authentique et original, Sonic s’en va rusher sur DS et nous propose une cartouche complète, originale et efficace.
 

Sonic, celui qui rit quand on le… ?

Premier avantage et atout pour Sonic Rush : la DS et son écran tactile. C’est ainsi que souvent vous vous retrouverez à jouer sur les deux écrans de façon verticale. Vous n’aurez que très peu de repos, avec Sonic, c’est court mais intense. Oubliez les passages secrets et les séquences de plates-formes, vous devrez (d’où le titre du jeu) foncer comme un dératé à travers les niveaux tout en récoltant un maximum d’anneaux, mais ce n’est pas tout. Imaginez la durée de vie et l’intérêt d’un jeu où il faut speeder du début à la fin. Sonic Team a de l’expérience et a pensé à tout, puisque vous jouerez en 2D mais aussi en 3D. Bon, faut s’y faire, ça surprend un peu, mais c’est jouable. Ca inculque un sens de la modération au niveau de la vitesse. On appréhende alors les changements soudains, car si à ce moment, on fonce, et ben, on meurt. Si si, c’est comme ça. L’immersion est donc excellente grâce au concept simpliste et instinctif, et aussi grâce à la bande son qui accompagne tout ça. C’est bien moins emmerdant qu’avant, les musiques sont bizarres, intrigantes, ce qui correspond tout à fait au jeu. Bon, ben tant mieux alors.
 

Plus rapide, tu meurs

Les connaisseurs seront ravis d’apprendre que le Spin Dash est toujours de la partie mais qu’une nouvelle fonctionnalité fait son apparition : le boost ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, une jauge de boost est désormais présente (matez donc les screens) et qu’importe le terrain, incliné ou non, Sonic part dans un boost d’enfer qui défouraille tout sur son passage. Aucun ennemi ne peut y résister. La jauge de boost grimpe en tuant les ennemis, ou en réalisant des tricks en plein vol en appuyant sur le bouton A. Il faut prendre l’habitude certes, mais ça vient vite. Pour revenir à l’écran tactile, son utilité prend tout sens vers la fin du jeu où il faut faire preuve d’une agilité et d’une dextérité accrues. Pratique donc pour anticiper ce qui se présente à Sonic. Sept stages vous attendent, ce qui vous garantie une durée de vie assez limitée. Chacun de ces niveaux et composé de deux actes et d’un bonus stage qui, je l’avoue, m’a mis la larme à l’œil. Comme dans Sonic The Hedgehog 2, la vue est la troisième personne sur la rampe et vous dirigez Sonic avec le stylet ! Terriblement défoulant, on regrette cependant la facilité de ces stages bonus. Sympathique clin d’œil néanmoins. A noter aussi la présence d’un nouveau personnage : Blaze, la chatte de service pas aussi classe que Knuckles mais qui se joue de la même façon. Il est dommage que les sept niveaux soient les mêmes quel que soit le personnage.
 

Article rédigé par Robinsoldier , le

Jouissif à souhait, Sonic Rush est au final une excellente surprise. C’est rapide, ça reste fidèle aux classiques, c’est prenant mais aussi très court. Le reste est irréprochable, un jeu à acheter d’occasion sans hésitation. Neuf, ça dépend de votre budget.

Points positifs

  • Le retour de Sonic !
  • Une vitesse très bien rendue
  • Les actes sont assez longs
  • Les bonus stages tactiles

Points négatifs

  • Faible durée de vie
  • Seulement sept niveaux

Commentaires