Preview : Metroid Prime : Hunters

Metroid Prime : Hunters - DS

Genre : Doom-like au stylet

Date de sortie : Mai 2006

Genre
Doom-like au stylet
Date de sortie
Mai 2006 - France
Développé par
Nintendo
Edité par
Nintendo
Disponible sur
DS
Site officiel
Site officiel

Presqu'un an après notre première preview, voici un nouvel article sur ces aventures de Samus qui tardent à se pointer, et surtout nos premières impressions sur ce que donne ce FPS tant attendu. Allez, on se met en boule et on me suit !

 
 
Les heureux lecteurs de cette preview et possesseurs de la DS connaissent tous Metroid Prime : Hunters grâce à sa démo, offerte gracieusement avec la console. Vous devez donc vous douter de la déferlante Metroid qui va débarquer sur la portable de Nintendo. Lorsque j’ai pu y jouer, j’y suis allé à tâtons, n'étant pas fan de la série ; dans le genre FPS avec une femme dedans, je préfère No One Lives Forever ! Bref, j’allume la DS et là, surprise !
 

Y'a du choix !

On peut jouer en solo, mais aussi en multi sur internet ou en local : vraiment épatant. On en est désormais sûr ! Bref, je suis tout heureux quand même de lancer le jeu et de savoir que ce n’est pas cette démo que je connais juste par cœur. Les contrôles sont toujours aussi instinctifs, on bouge avec la croix directionnelle, on tire avec la tranche et on vise avec le stylet. Il est également possible de viser avec la dragonne attachée à votre DS, mais je préfère le stylet. On peut évidemment se « bouilifier », rouler partout, poser des grenades et sauter comme un con, marrant, mais bon. Autant tuer. Et ce n’est pas votre super skill de CS qui vous aidera. CA se joue différemment, ça n’a rien à voir, mais cela demande de bons réflexes et une excellente observation. On tire tout en visant, je me répète mais c’est tellement bien foutu ! On se demande comment Goldeneye a pu être aussi raté (le fan qui est en moi reste nostalgique avec sa N64). Pour ouvrir les portes ou les sas, un tapotement sur l’écran tactile suffit et on tapote deux fois pour sauter, facile, hein ?
 

Le meilleur Metroid ?

En tout cas, il sera sûrement le meilleur FPS jamais sorti par Nintendo, après Goldeneye N64 bien sûr ! Graphiquement, c’est superbe pour de la DS, on se demande comment tout tient dans une si petite cartouche. C’est malheureusement aliasé, mais ça a le mérite d’être parfaitement fluide, et c’est bien là l’essentiel. Par contre, le titre a l’air plutôt facile, les ennemis n’ont pas inventé l’eau chaude et il n’y en avait pas tant que au cours de mon temps passé à jouer. Cela reste tout de même un FPS très bien adapté à la console, quelque peu linéaire mais la série l’a toujours été.
 

Et à plusieurs ?

En ce qui concerne le multi, il tient toutes ses promesses et les espoirs que l’on avait fondés en lui. Les maps sont assez petites, ce qui confère au jeu une intensité à plusieurs qui ne faiblit jamais. Dommage cependant, seulement deux armes sont disponibles, un lance-roquettes sympa et une sulfateuse aux munitions illimitées. Ca devient vite très bourrin, mais sur DS, c’est assez marrant. Un paquet de modes vous guettent en multi : le Battle (deathmatch à quatre joueurs avec limite de temps ou de frags), le Bounty (il faut localiser un objet et le ramener dans son camp), le Survivor (le dernier survivant gagne), le Prime Hunter (un joueur au hasard est désigné Prime Hunter, il doit le rester le plus longtemps possible sachant que celui qui le tue le devient ensuite), le Defender (un lieu donné à défendre) et le Nodes (il faut activer des Nodes disséminés tout au long de la map et les récupérer, sachant qu’on ne peut vous les reprendre, et celui qui en a le plus a gagné).
 

Article rédigé par Robinsoldier , le

Eh bien, ça s’annonce pas mal, tout ça. En tout cas, quand ça sortira, on en entendra parler, de ce Metroid Prime : Hunters. Il a tout pour plaire, vaut ce qu’il vaut, est un peu mou en solo et linéaire, mais prend tout son sens en multijoueur. Verdict en mai, si tout va bien.

Commentaires