Test : Dragon Ball Z : Supersonic Warriors

Dragon Ball Z : Supersonic Warriors - GBA

Genre : Combat

Date de sortie : Août 2004

Genre
Combat
Date de sortie
Août 2004 - France
Développé par
Arc System Works
Edité par
Banpresto
Disponible sur
GBA
Parfois appelé
Dragon Ball Z : Bukutogeki
Site officiel
Site officiel

Non ce n’est pas vrai ? Encore un Dragon Ball Z ? Je n’y crois pas ! Et pourtant… A peine Dbz Taiketsu est sorti, que voilà déjà venir un nouveau Dragon Ball Z sur Gba. Bon ne vous y trompez pas, je vous préviens tout de suite, ce Dbz viens juste de sortir au Japon, donc vous n’avez aucune chance de l’avoir en version européenne, à l’heure actuelle...

Comme je le disais, Dbz Taiketsu viens juste de sortir, et hélas, ce fut l’énorme déception. Taiketsu est nul à souhait, le plus mauvais jeu Gba jamais réalisé. Depuis, on ne pu que se demander si la Gba était condamnée à avoir cet ersatz de jeu de combat basé sur la célèbre série Dragon Ball Z. Bien heureusement, cela était sans compter sur la participation de Arc System sur un nouveau jeu de combat basé sur l’animé. Pour ceux qui ne le sauraient pas, le légendaire développeur Arc System, n’est autre que le créateur de l’un des meilleurs jeux de combats 2D. J’ai nommé Guilty Gear. Avec un tel titre sous son ail, on ne peut que se dire qu’ils vont sûrement relever le niveau avec ce Bukutogeki. Et bien soit, je peux d'ores et déjà vous le dire, ce Dbz est une pure bombe et nous fera complètement oublier Taiketsu sans problème. Alléluia !

Par où commencer ?

A vrai dire, tout m’a plu dans cette nouvelle adaptation. Or, j’aimerais avant tout vous signaler une chose importante. Dragon Ball Z : Supersonic Warriors n’est autre que Dbz Supersonic Warriors. Il est important de le signaler pour éviter toute confusion. La chose étant signalée, passons maintenant à ce qui nous intéresse. La première chose qui tue au démarrage, est la musique. C’est tout simplement une reprise de « Head Chala », la plus connue de la série. Nous constaterons ensuite, que le menu n’a pas été bâclé. Nous avons ainsi le droit à un super scrolling vertical en arrière plan pour vous mettre dans l’ambiance. La diversité des modes de jeux est elle aussi conséquente. Nous avons tout d’abord le fameux mode Story, qui ne se contente pas de relater seulement l’histoire principale de la série, mais vous donne aussi la possibilité de faire l’histoire de chacun des 13 persos jouables. Demandez vous par exemple, que ce serait il passé si Freezer avait vaincu Goku ? Ou encore, si Ginew avait survécu, que ferait il par la suite ? Grâce à cet astucieux mode, vous aurez enfin l’occasion de découvrir 13 histoires inédites. Par contre, sachez que le mode histoire principale relatant les trois sagas, Freezer, Cell et Boo, ne sera pas accessible au début. Il vous faudra aller dans le Shop, pour ensuite pouvoir débloquer les différents modes histoires. Il en est de même pour les inédits. Sachez aussi, que pour gagner des points, pour pouvoir débloquer des modes histoires, ou des persos, il vous faudra soit finir le mode histoire de Goku ou de Gohan, qui sont disponibles dés le début, soit finir le mode Z-Battle. Je vais d’ailleurs enchaîner avec l’énigmatique mode, Z-Battle. Ce mode n’est autre qu’un mode de combat libre. La grosse différence avec justement le mode Free Battle, vient du fait que le Z-Battle est une succession de combats, ou vous gagnez des points pour le shop. Vient ensuite, le traditionnel mode Training, qui comme son nom l’indique, est le mode entraînement. Je vous en ai parlé deux lignes plus haut, le mode Free Battle répond lui aussi présent. Ce mode est simplement un mode libre, où vous combattez comme vous voulez contre l’adversaire que vous voulez. Passons maintenant à un autre mode très intéressant. Le mode Challenge, qui se présente un peu comme le Z-Battle, sauf que les ennemis sont de plus en plus forts. A la fin vous devrez carrément affronter Goku, Végéta et Boo, tous au lvl 3. Un vrai défi. Bien sûr, je vais vous faire grâce du mode option qui se doit d’être présent dans tous les jeux. Sachez simplement, que c’est ici qu’est le shop, et sachez aussi que plusieurs niveaux de difficultés seront à la disposition des plus acharnés. Pour les vrais débutants, vous pourrez commencer en Kids, mais là le jeu est vraiment trop facile, ensuite vous aurez le mode Easy, Normal (là ça commence a se corser), Hard et Hell (je dois vous prévenir, il vous faudra être un vrai dieu pour pouvoir juste gagner contre Freezer. Les amateurs de défis vont être aux anges).
Pour finir, Dbz Bukutogeki est bien sur doté d’un mode Versus qui devrait être normalement jouable jusqu’à quatre en équipes, ce qui annonce des parties de folies. Voilà pour ce qui est des modes de jeux.

Le déroulement du jeu

Passons maintenant à l’essence même du jeu. Tout d’abord, pas moins de 13 personnages seront jouables. Il y aura bien évidemment Goku, Gohan, Piccollo, Krillin, Végéta, Trunk, Freezer et Cell. Mais il y aura aussi Bou, Ginew (en pleine forme le monsieur), Gotrunks, C18 et le Dr Gero. Bref, il y en aura pour tous les goûts. Sachez ensuite que chaque personnage aura trois levels de puissance, qui seront déblocables dans le shop. Les Levels augmenteront bien sur la puissance, mais vous aurez aussi à votre disposition d’autres boules. Car un Level représente un nouveau stade. Prenons par exemple Goku. Goku aura donc trois level. Le premier étant bien sur sa forme d’origine, viendra ensuite le deuxième, qui signifiera la transformation au stade de Super Saiyan, et viendra enfin le troisième level, qui hissera Goku au rang de SSJ2. Ce qui veut dire que, le Genkidama sera par exemple utilisable que par le goku Lvl 1. Et le SSJ2 pourra se déplacer instantanément mais ne pourra bien évidemment plus faire le Genkidama. Il y aura bien évidemment un inconvénient avec ses Levels. Car un Levels 3 prendra deux places dans vos choix de vos persos. Je m’explique. Comme vous le savez, ce Dbz se présente comme Dbz Legend sorti en 1995. C'est-à-dire que les combats peuvent se dérouler au maximum en 3 contre 3. La seule différence, est que vos combattants ne s’affronteront pas tous en même temps, les combats se dérouleront en 1 contre 1, mais vous aurez la possibilité a tout moment de changer de perso en pressant simplement L. A partir de ce moment, le jeu se présente plus comme un Dead or Alive avec son Tag Battle. Or pour en revenir aux levels, si vous prenez un level 3 vous ne pourrez que mettre seulement deux persos dans votre équipe, le joueur adverse pourra par conséquent avoir trois persos s’il le veut. Seulement ils devront être soit tous au Level 1, soit un perso au Level 2.
Voilà pour ce qui est du Team Battle. Une fois dans la bataille, on ne peut qu’être surpris par la rapidité et l’efficacité du système de combat, très agréablement surpris même. Je peux d’ores et déjà vous dire sans trop me mouiller, que ce Dbz est sûrement celui qui vous plongera le plus fidèlement dans le dynamisme des batailles de la série.

Des graphismes à des années lumières de Taiketsu

Guilty Gear est comme beaucoup de monde le sait, l’un des meilleurs jeux de combat 2D. Non seulement du fait de son gameplay génial, et de ses persos super charismatiques, mais surtout grâce a ses graphismes qui envoient littéralement voler tous les autres concurrents du genre. Sachant cela, on ne pouvait qu’être confiant envers Arc System pour nous faire le plus beau Dbz sur Gba. Et bien, nous ne sommes pas déçus ! Dbz Bukutogeki est super beau ! Les combattants, modélisés en 2D sont d’un réalisme envers la série incroyable. Et d’une fluidité remarquable. D’autant plus que les animations ne sont pas en restes. Elles sont tout simplement hallucinantes, et c’est bien simple, en jouant a Bukutogeki, on se croirait devant un épisode de Dbz, tellement c’est saisissant de réalismes. Surtout que la rapidité est elle aussi, hallucinante ! Les décors ne sont pas en reste. Et il faut bien le dire, sont moins beaux que les persos, mais n’allez pas croire, cela est fait exprès. Tout simplement parce que Arc System ont utilisé un mode Set Horizontale pour ne jamais limiter le joueur dans une zone. C'est-à-dire, que le jeu se démarque des autres jeux de bastons. Par exemple, dans Street Fighter, vous êtes limités a rester dans un endroit ne faisant pas plus de 10m pour pouvoir profiter des décors. Et vous ne pouvez donc pas avancer plus loin que le jeu ne l’autorise. Or, dans Bukutogeki, il en est tout autrement. Vous pouvez reculer ou avancer à l’infini ! Et le mode Set est d’ailleurs parfaitement exploité, et participe à l’impression de vitesse démente du jeu. Bref, c’est de la bombe, baby !!

La bande sonore est elle aussi de grande qualité

Je vais rapidement vous parler de la bande sonore. Les bruitages ont pour la plupart, été repris dans la série ce qui accentu encore le réalisme. Pour ce qui est des voix, nous sommes sur Gba, or il est assez difficile de mettre des voix. Malgré tout, vos persos parleront pendant les attaques spéciales. Malheureusement, les voix comme le Kaméhaméha de Goku sont assez mal digitalisées. Pour finir, les musiques sont d’une excellente qualité et sont assez différentes pour satisfaire. Surtout que Head Chala est présente !!!!!!!!!!

Le gameplay méga efficace

Le gameplay est tout simplement une pure merveille !! Les combats sont, comme je le dis depuis le début de ce test, ultra rapides et les plus dynamiques auxquels j’ai eu l’occasion de jouer. Tout simplement incroyable ! Sachez déjà que, le bouton A sert à effectuer une grosse attaque physique, qui sert souvent de finish après un beau combo d’alternance entre poings et pieds avec B. Mais Dbz oblige, les boules sont bien évidemment présentes. Il vous suffira pour cela, d’effectuer la manipulation R + A pour faire une petite boule poursuivante. (Qui pourra être le Kienzan pour Krillin, le disque d’energie pour Freezer, le masenko pour gohan etc…). R + B servira à effectuer un simple enchaînement de boules. Mais quel enchaînement !
Et enfin, R + A + B servira a effectuer les grosses boules. Sachez cependant que, chaque boule diffèrera de l’endroit ou vous serez placé. Etant donné que le jeu est a 360°. Par exemple, si vous êtes placé tout en haut, vous ferez le genkidama avec Goku au Level 1. En bas et sur les cotés, le kaméhaméha etc… Sachez aussi que pour certains persos, R + L peut servir. Cette manipulation servira à Goku, pour utiliser le Kaioken et vous rendre plus rapide et plus fort. Ensuite sachez qu’il vous faudra remplir votre énergie a 100% pour ensuite pouvoir faire les méga spéciales qui déchirent tout. Les esquives seront bien sûr de la partie, avec les disparitions ou déviations sur le coté à la dernière minute, juste avant que votre adversaire ne fasse sa boules. Mais là ou Bukutogeki fait très très fort, c’est bien dans le respect de l’animé jusqu'à sont paroxysme. Je vais vous citer un exemple, faites la boule de la mort de Freezer, qu’il fait pour détruire Namek. Pour cela il faudra que vous soyez à 100%, pour qu’ensuite alliez vous placer en haut, pour enfin faire R + A + B. Là, il lancera sa boule de la mort. Mais sachez que si vous ratez votre ennemi, un compte a rebours va s’enclencher, et décomptera la fin de la planète, et par conséquent celle de votre adversaire, étant donné que Freezer peut survivre dans l’espace. Un autre exemple, jamais, dans un seul Dbz, je n’ai vu C18 ne pas utiliser son énergie. Or je rappelle que C18 est un Cyborg. Dans dbz, un Cyborg n’a pas d’énergie, donc n’en perd pas. Et cela n’a jamais été respecté jusqu’à maintenant. Oui, C18 ne perdra jamais son KI pendant la bataille. Vous pourrez faire des boules a volonté. Bref, stupéfiant, tout simplement. Un autre détail qui fera plaisir a tout les fans de la série, et qui a été particulièrement critiqué dans les autres dbz, pouvoir voler. Oui, et bien dans ce Bukutogeki, vous aurez heureusement la possibilité de voler comme bon vous semblera !! Il suffira d’appuyer plusieurs fois sur la touche directionnelle Haut pour voler. Pour finir, il se pourrait même, qu’avec de la chance, vous envoyer valser votre adversaire dans un gros rocher pour le finir. Bref que du bonheur !!!!

Article rédigé par Seifer , le

La durée de vie est donc, comme vous le pressentiez, très longue. Surtout quand l’on voit le fun qui se dégage de ce jeu. Pour conclure, je ne dirai que trois mots : tout simplement fabuleux !! Ce jeu est sans aucun doute l’un des meilleurs Dbz toutes consoles confondues avec Budokai 2. Et je dirais même, Dragon Ball Z Bukutogeki, alias Dragon Ball Z Supersonic Warriors, est l’un des meilleurs jeux de baston sur Gba. Tout simplement. Allez finissons sur un dernier mot : Kaméhaméhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa.

Points positifs

  • Supers graphismes
  • Gameplay génial
  • Animations grandioses
  • Bonne durée de vie
  • Super musiques

Points négatifs

  • Les voix mals digitalisées

Commentaires