MuseoGames : l'autre musée du jeu vidéo

MuseoGames : l'autre musée du jeu vidéo

Dans Actu , par SiMouth le 23 juin 2010 à 13h53

On vous avait parlé, il y a quelques semaines, d'un musée consacré au jeu vidéo ouvrant ses portes sur le toit de la Grande Arche de la Défense. Celui-ci avait dû fermer prématurément le temps d'effectuer quelques travaux, et devrait rouvrir en automne. Si l'initiative était louable, on pouvait regretter que le public n'ait accès aux produits présentés que visuellement, sans pouvoir expérimenter la machine, interagir avec, dénaturant peut-être sa fonction ludique en ne donnant pas accès aux manettes. Ce qui n'empêchait pas cette exposition d'avoir un certain intérêt pour les curieux cherchant à parfaire leur connaissance du jeu vidéo. En attendant sa réouverture, c'est une seconde expérience qu'on nous propose au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris (oui, encore Paris). Dans un lieu qui expose les évolutions technologiques de l'Histoire humaine, les consoles de jeu sont présentées comme des outils mécaniques, au même titre que les premiers avions et les machines à vapeur conservées dans d'autres salles. Mais si la console peut-être considérée comme un appareil de technologie, et présenter un intérêt historique en tant que tel, il lui manque le jeu, "œuvre" de ce support, pour être complète, pour exister au-delà de sa simple coque en plastique. C'est pourquoi MuseoGames propose au visiteur de s'asseoir quelques minutes autour d'une table, de redécouvrir les sensations de pong, de reprendre plaisir sur Rayman, Metal Slug, ou Rez, d'affronter à nouveau ses amis sur GoldenEye ou Tekken, premier du nom. Autant de choses que les geeks, les vrais de vrais, les passionnés purs et durs, peuvent faire chez eux à loisir puisqu'ils ont scrupuleusement conservé chez eux chacune de leurs consoles. Mais pour un visiteur de passage, ou un amateur plus occasionnel, l'expérience permet de découvrir des sensations de jeu qui n'existent plus, en empoignant des sticks ou des manettes aux formes oubliées, en observant des graphismes et des animations d'un autre temps. Parfois, on se rend compte que les légendes ont très mal vieilli. Pour d'autres, ce qui faisait la nature unique du jeu à l'époque est resté appréciable. Et, si l'on arrive à essayer chacune des consoles (le temps et le nombre de visiteurs le permettra-t-il ?), c'est à travers une pratique sensorielle, immersive, que l'on apprend ou ré-apprend l'histoire du jeu vidéo. Faites attention si vous vous y rendez, une petite salle est bien cachée, derrière un panneau "sortie" et un mur "Game Over", où se trouvent quelques bornes d'arcade pour nous rappeler que le jeu vidéo se joue aussi en dehors du salon. L'équilibre délicat entre l'idée de conservation des pièces, propre au musée, et celle d'une expérience de l'instant, propre au jeu vidéo, semble donc commencer à prendre forme. Difficile de dire que l'exposition MuseoGames est l'événement idéal pour honorer le jeu vidéo et son histoire (on peut la trouver parfois incomplète). Cette initiative, couplée à l'exposition de la Défense, reste tout de même un bon point de départ pour une reconnaissance du jeu vidéo en tant que patrimoine culturel, en attendant, peut-être d'autres projets du même type qui couvriront le domaine de façon plus exhaustive. MuseoGames est une exposition se déroulant du 22 juin au 7 novembre 2010, au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris. Tous les renseignements pratiques sont disponibles sur le site http://museogames.com/.

Images de MuseoGames - PC

Commentaires

A propos de...

MuseoGames

MuseoGames - PC
Support
Genre
Expo
Date de sortie
22 juin 2010 - France
Voir la fiche