Uncharted 3, interview de Christophe Balestra

Uncharted 3, interview de Christophe Balestra

Dans GameHope , par JoKeR le 02 novembre 2011 à 00h03

Après notre test que vous avez pu découvrir la semaine dernière, voici aujourd'hui, jour de la sortie officielle d'Uncharted 3, une petite interview de Christophe Balestra, co-président de Naughty Dog, réalisée à l'occasion du Paris Games Week GameHope : Maintenant qu' Uncharted 3 est arrivé à son terme en matière de développement, est-ce-que vous avez envie de continuer la série ou, après 3 opus consécutifs, de passer à autre chose ? Christophe Balestra : C'est toujours un petit peu bizarre comme question en fait. Est-ce qu'on veut faire une suite ou pas ? On a terminé le jeu il y a à peine 3 semaines, alors tu imagines bien qu'on n'a pas vraiment d'idée de ce qu'on aimerait faire par la suite. Peut-être une suite ? Peut-être complètement autre chose ? Pour l'instant, on va prendre des vacances ! Ca prend du temps de savoir vraiment ce qu'on veut faire vous savez, même pour Uncharted 3 il a fallu qu'on fasse pas mal de recherche et de réunions pour savoir si oui ou non nous allions le développer. GameHope: Est-ce qu'il y a d'autres technologies qui t'ont botté ces derniers temps, comme le Move ? Christophe Balestra: En fait le Move, on a bien regardé au début et on a vu que ça ne servait vraiment à rien pour un jeu comme Uncharted, parce que quand on fait quelque chose on aime bien que ce soit bien fait et intégrer le Move juste pour intégrer le Move ça ne me branchait pas. La 3D en revanche, on a vu l'intérêt assez rapidement. D'abord parce que nous avions déjà intégré l'option split screen et que la technologie est assez similaire. En fait tu dois faire un rendu pour l'oeil gauche, un rendu pour l'oeil droit et donc ça se goupillait assez bien. GameHope: Ca fait quoi de voir jouer Indiana Jones à Uncharted ? (voir la pub jap pour Uncharted 3, où Harrisson Ford joue au jeu) Christophe Balestra: Ah la la, ça c'est énorme ! En fait, on ne savait même pas qu'il devait jouer dedans, c'est le Japon qui a un petit peu fait son truc de son côté. Ils nous ont dit : « Pour la campagne au Japon on va prendre Harrisson Ford ». Et c'est vrai que c'est délire de voir ça, c'est bizarre et à la fois dingue qu'une des sources d'inspirations qu'on a eu y joue et ait l'air d'y avoir passé de bons moments... GameHope: Parmi vos sources d'inspirations, je pense qu'on peut aussi parler de Lara Croft ? Christophe Balestra: Un petit peu oui, parmi d'autres bien sûr. GameHope: Et ça te fait quoi aujourd'hui que pas mal de monde estime que c'est aujourd'hui elle qui s'inspire de Nathan Drake ? Christophe Balestra: C'est vrai qu'on a un petit peu vu cela à l'E3, et j'ai entendu dire quelques personnes dire que c'était inspiré d' Uncharted. Tout d'abord, nous n' avons pas joué au jeu donc on verra aussi le produit final mais bon, c'est aussi ça le jeu vidéo, c'est une industrie qui évolue. On s'inspire les uns, les autres, certains sont en haut de l'affiche à un moment et se font reléguer par d'autres. C'est en mouvement perpétuel ! GameHope: J'ai entendu dire que Nathan Drake était un mix de ton visage et de celui d' Evan Wells , c'est vrai ? Christophe Balestra: Ah non, je ne crois pas hé hé. Il ya des gens qui voient plein d'autres personnes. Pour moi Nathan, c'est un petit peu monsieur tout le monde, il a un visage un peu typique et plein de gens peuvent s'y reconnaître. Mais dire qu'il est le mélange d'Evan et moi, c'est la première fois que je l'entends. C'est pas mal, j'en parlerai avec Evan alors... GameHope: Apparemment ce n'est pas prévu mais dans le doute : pas de sequel, prequel ou quoi que ce soit de prévu en solo pour Uncharted 3 ? Christophe Balestra: Non, parce qu'en fait, pour donner une expérience vraiment rythmée comme nous on la veut pour Uncharted, tout d'abord il faudrait plus que deux heures de jeu. Et il faut énormément de temps pour créer des séquences de jeu comme on le désire. Par exemple celle du bateau, qu'on a montré à l'E3, elle a commencé à être construite au tout début du développement d'Uncharted 3. Au niveau des DLC, on se concentrera sur le multi et cette fois, on en fera aussi pour le coop, ce qu'on avait pas fait pour Uncharted 2. GameHope: A propos du coop justement, c'est à notre goût le seul petit bémol à Uncharted 3 puisqu'il ne profite pas de la réalisation type « film » du solo et s'en retrouve nécessairement un peu lésé. Est-ce que vous avez rencontré plus de difficulté lors de son développement ou peut-être avez-vous manqué de temps ? Christophe Balestra: L'équipe qui a travaillé sur le coop est bien sûr un peu plus petite que celle qui était sur le solo. On a essayé de faire au mieux, mais on ne peut pas raconter d'histoire comme dans le single. On s'est demandé s'il était possible de faire du coop intégré à l'aventure principale, mais on s'est rapidement aperçu qu'il aurait fallu faire des sacrifices par rapport à la manière dont on raconte l'histoire et ça ne nous plaisait pas trop. Après, le coop et le multiplayer sur Uncharted, c'est aussi vraiment pour le fun, s'amuser, et avoir tous les outils que l'on a sur le solo à plusieurs comme grimper, se planquer, combattre au corps à corps... On a quand même eu plus de 2 millions de joueurs sur le multi d'Uncharted 2 et on en était vraiment très content, alors bien sûr on espère beaucoup que celui du 3 aura autant de succès. GameHope: Combien de personnes ont participé au développement des différents Uncharted jusqu'à aujourd'hui ? Christophe Balestra: Ca a grimpé au fur et à mesure. On devait être 65/70 sur le premier épisode, puis 75 sur le 2. Pour le troisième on était autour de 85 dans le studio, mais on avait des gens ailleurs, par exemple à San Diego qui bossaient sur les animations des personnages... GameHope: Quand on travaille comme ça sur un jeu, j'imagine qu'il y a des contraintes de temps. Il y a des choses que tu aurais aimé intégrer au jeu que tu n'as pas pu faire, justement par manque de temps ? Christophe Balestra: Je pense que pour réaliser un jeu, il faut des contraintes de temps et des deadlines, c'est à mon sens le meilleur moyen d'être créatif. En fait, on ne voit pas les choses de cette manière et quand il y a quelque chose que nous n'avons pas eu le temps de faire, en général on se dit que ça fait des idées pour la suite hé hé. Mais on a vraiment travaillé dur, surtout sur la fin, pour sortir déjà ce jeu dans les temps qu'on s'était fixés au début du projet. Pour vous dire à quel point on a travaillé en flux tendu, c'est que le disque de démo qu'on a présenté à l'E3 lorsque nous sommes montés sur scène avec Evan, on l'a terminé le matin même à 7h du mat' ! C'est dire si le projet a été intensif pour nous, et on est très fiers du résultat. Les reviews ne sont pas tombées encore ( ndlr : au moment où nous réalisions l'interview bien sûr), mais les premières réactions et les retours de ceux qui y ont joué sont pour le moment très positifs alors on est très optimistes. GameHope: On a tous nos petits moments préférés dans un jeu quand on est joueur, mais j'imagine que lorsqu'on est créateur, on est aussi particulièrement fier de quelques séquences en particulier. De quoi êtes vous le plus fier sur Uncharted 3 ? Christophe Balestra: Je crois que je suis plutôt fier du rythme du jeu. J'aime bien le fait que les débuts soient plutôt calmes, et puis qu'à mesure que l'on progresse, ça monte, ça monte et ça gagne en intensité. Après il y a des choses que j'aime bien mais dont j'ai pas beaucoup envie de parler pour ne pas trop dévoiler l'histoire. Mais la séquence du désert personnellement je la trouve mythique et je pense qu'elle restera dans l'histoire du jeu vidéo. Et après les autres choses, je ne peux pas en parler pour ne pas gâcher le plaisir des gens. Mais il y a tout de même quelque chose dans les premières heures du jeu qui m'a énervé. GameHope: Il y a eu beaucoup de recherche historique pour cet épisode, non ? Christophe Balestra: C'est toujours ce qu'on a fait en fait. On part de faits réels, et on essaie de les détourner un peu en se disant « et si il s'était passé ça en fait ? » et cela devient la base de notre histoire. On a découvert des similarités entre Lawrence d'Arabie et Sir Francis Drake qui ramenaient à la reine d'Angleterre, alors... Ca prend du temps mine de rien, on fait autre chose que taper dans Google deux trois trucs et hop ! GameHope: Dans Uncharted 3 comme dans les précédents épisodes, on voyage énormément. Vous vous êtes déplacés sur place à chaque fois que vous avez dû modéliser des lieux ? Christophe Balestra: Non, non, on a évidemment pas été sur tous les endroits que l'on parcourt dans le jeu, mais nous avons des artistes qui ont fait le déplacement dans le désert, fait des roulés boulés dans le sable pour voir comme ça agit sur leur visage, dans leurs cheveux. Observer les effets du sable sous leurs chaussures aussi, les traces qu'ils laissent, etc. Nous n'avons pas été dans tous les endroits du jeu, mais on a au moins été dans le désert. GameHope: Tu trouves encore le temps de jouer ? Christophe Balestra: Récemment, tu te doutes bien que non. Pour être honnête, le dernier jeu auquel j'ai joué, à part Uncharted 3 bien sûr, c'est Limbo. Après en rentrant en France je me suis acheté Gears of War 3 bien que je n'ai pas encore eu le temps d'y jouer et puis sinon, le jeu que j'attends le plus pour cette période de Noël, c'est Batman. Je trouve que les mecs de Rocksteady avaient déjà fait un super boulot sur Arkham Asylum et à mon avis avec Arkham City, ça va être grandiose..

Images de Uncharted 3 : L'Illusion de Drake - PS3

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires

A propos de...

Uncharted 3 : L'Illusion de Drake

Uncharted 3 : L'Illusion de Drake - PS3
Support
Genre
TPS spectaculaire
Date de sortie
28 octobre 2011 - France
Développé par
Naughty Dog
Edité par
Sony Computer Entertainment
Voir la fiche