Les développeurs vont-ils quitter la France ?

Les développeurs vont-ils quitter la France ?

Dans Finances , par Neo le 10 février 2012 à 14h10

Eh oui, la question est posée. Développer des jeux en France perd de son intérêt. Pourquoi ? Depuis quelques temps un crédit d'impôt spécial pour les studios de jeux vidéos leur permettaient d'avoir un abattement de 20% sur leurs impôts. Mais la commission européenne s'en est mêlée et a décidé que ce crédit d'impôt était interdit par la loi européenne. Depuis janvier 2012, exit le crédit donc. Guillaume de la Fondaumière, co-président du studio Quantic Dream, a déclaré au Figaro que ce crédit avait été bénéfique puisqu'Ubisoft avait relocalisé certaines de ses productions en France lors des dernières années. David Cage a quant lui, enfoncé le couteau dans la plaie en affirmant que, sans ce crédit d'impôt, il serait déjà en train de faire ami-ami avec les caribous au Canada. Une menace de quitter le sol détournée ? Peut-être. Ubisoft envisagerait aussi de re-délocaliser ses productions françaises. Même si rien n'est encore en action, il serait triste de voir les studios de développement quitter la France.

A propos de l'auteur

Neo

Neo

29 ans | L'élu des gamers

Après avoir détruit la matrice, Neo s'est dit « Pourquoi pas bosser sur GameHope ? ». Un nouveau défi pour l'élu. Après sa victoire incontestable, le monde réel lui paraissait fade et il est retourné dans le virtuel. Il est d'ailleurs en permanence branché à une PS3 en intraveineuse. Egalement passionné de cinéma, on le reconnait à ses yeux injectés de sang à force de passer des heures devant les écrans. Il a malgré tout réussi à apprendre à écrire et, afin de devenir le prochain Victor Hugo, expose sa prose sur GameHope.

Contacter

Commentaires