Silicon Knights : ils doivent détruire leurs jeux

Silicon Knights : ils doivent détruire leurs jeux

Dans Actu , par enihprom le 09 novembre 2012 à 22h28

Non, il n'y a pas de blague dans le titre ni de mauvais jeux de mots : le studio canadien Silicon Knights est condamné à détruire physiquement les jeux qui utilisent l'Unreal Engine 3. En effet, en procès contre Epic Games depuis 2007 sur l'affaire Too Human - Silicon a porté plainte contre Epic parce qu'ils auraient volontairement biaisé le développement de Too Human pour ne pas faire d'ombre à Gears of War 2 -, l'histoire semble s'aggraver pour les Canadiens. Déjà condamné en mai dernier à verser la bagatelle de 4,5 millions de dollars à Epic, il semblerait selon un forumeur de NeoGAF que Silicon doit détruire tous les jeux commercialisés non vendus utilisant l'Unreal Engine 3 avant le 10 décembre 2012 avec, en plus, le code source des jeux concernés par la sanction, c'est-à-dire Too Human, X-Men Destiny, The Box/Ritualist, The Sandman et Siren in the Maelstrom. Si ça intéresse quelqu'un, le document juridique officiel complet de la décision fait quarante-et-une page et il est disponible juste ici. D'ailleurs, VG247 croit savoir que les dommages que Silicon Knights doit à Epic ont augmenté de 4,7 millions de dollars (dans le détail : 2,1 millions de dollars de frais d'avocat, 278.000 pour les coûts du procès et 3,3 millions pour le pré-jugement), ce qui porte l'amende totale à plus de 9 millions de dollars. Silicon Knights, studio réduit à seulement cinq personnes depuis le début de cette affaire, ne va peut-être pas survivre à cette nouvelle sanction.

Commentaires