Peter Jackson contre l'armée du Fric : sus à EA

Peter Jackson contre l'armée du Fric : sus à EA

Dans Fourre-tout , par Le-Saint le 07 mars 2005 à 09h01

On peut être sympa, bourré de talent et réaliser les films les plus chers de l'histoire du cinéma sans se départir de son caractère jovial, sans perdre le sens pratique. Le grand méchant vilain EA, qui est au jeu vidéo ce que Sauron est aux terres du milieu (et Pascal Obispo à la musique), aurait oublié de payer au réalisateur néo-zélandais les droits pour inclure certaines musique et extraits de films dans certains de leurs jeux. Je les blâme pas. Moi même, parfois, j'oublie de mettre mon slip. Sauf qu'à moi, on ne me fait pas un procès et que ce ne sont pas des millions de brouzoufs qui sont en jeu.

Commentaires