Test : Tron Evolution

Tron Evolution - PC

Genre : Action futuriste

Date de sortie : 27 janvier 2011

Dans les jeux vidéo, accompagner la sortie d'un blockbuster est devenu une évidence absolue pour peu que l'histoire veuille bien laisser la place à un gameplay relativement simple à développer. Tron Evolution ne déroge ainsi pas à la règle, et propose son adaptation vidéo-ludique quelques jours avant la sortie du film éponyme.

 
 
Ce n'est probablement pas par hasard d'ailleurs que le jeu précède de quelques jours la sortie du film puisque l'histoire, même s'il faut avouer qu'elle ne casse pas trois pattes à un lapin crétin, a le mérite de ne pas être une pure adaptation mais un script original, se situant entre le film de 1982 et celui de 2010. Vous y incarnez un programme nommé Anon créé par Flynn afin de combattre un virus se propageant dans Tron, Abraxas. Hasard du calendrier, cela correspond à peu de choses près au clash entre Kevin Flynn, créateur de ce joli petit monde, et sa copie supposée l'aider à créer un monde parfait. Le scénario se place directement en guise de préquelle au film, nous n'en dévoilerons donc pas plus. On retiendra tout de même la présence des voix originales des acteurs pour la version vidéo-ludique, ce qui est fort appréciable. Armé de son disque dorsal, Anon doit se frayer un chemin à travers une histoire qui devrait logiquement vous mener à aller voir le film au cinéma. Logiquement.
 

Quand c'est Tron c'est Tron !

Tron Evolution propose une maniabilité totalement inspirée d'un Prince of Persia, à ceci près qu'on ne vous demandera pas vraiment de résoudre des énigmes. Marcher sur les murs, sauter, s'accrocher, on retrouve tout ce qui aujourd'hui donne le sel des jeux de plateforme. Si le principe est plutôt sympathique et que vous êtes plutôt libre de vos mouvements -comprenez pas trop dirigiste- le tout reste trop hasardeux. Souvent, bien trop souvent, vous tombez dans le vide sans trop savoir pourquoi, comment, et à qui en vouloir pour votre décès prématuré. Ces phases pourraient être supportables et même agréables si par malheur elles ne se répétaient pas sans cesse à peu près de la même manière. Du côté des combats, vous vous battez à mains nues parfois, mais surtout grâce à votre disque. Les combats du film sont relativement bien retranscrits dans les animations et vous disposerez de 4 disques différents, interchangeables et évolutifs à l'aide d'un système relativement simpliste il faut bien l'avouer. Les combats pourraient être sympathiques et ils le sont d'ailleurs parfois, mais force est de constater que le principe de combo est tout de même réduit à sa plus simple expression et que les affrontements se ressemblent souvent. De plus, le bestiaire est loin, mais alors très loin d'être varié. Or, chaque ennemi a un "point faible", ou au moins un moyen efficace de lui dégommer les pixels. Le souci, c'est qu'on a bien souvent du mal à distinguer un ennemi d'un autre, tant ils se ressemblent. Même en sachant cela, les combats se résumeront bien souvent à une parade suivie d'une contre-attaque, et ceci ad-vitam.
 

Etron Evolution ?

A la manière des ennemis, les décors sont hélas terriblement redondants. Bien sûr, ces défauts sont en grande partie imputables au scénario du film, qui ne laisse effectivement pas beaucoup la place à une nature luxuriante ou à des animaux fantastiques jamais observés jusqu'ici. Le fait est que si c'est déjà assez lassant en regardant le film, courir au milieu d'environnement qui ne changent vraiment jamais ou très peu a de quoi user à la longue. Pour égayer un peu tout cela, on vous proposera tout de même parfois un petit peu d'exotisme dans le gameplay en vous demandant de piloter un tank à certains passages et à d'autres d'utiliser les fameuses motos du jeu. Si les phases de moto sont plutôt sympathiques sans pour autant être vraiment fantastiques, les moments où vous piloterez le tank sont absolument sans intérêt, tant la maniabilité de celui-ci est exécrable et son gameplay inutile. Si comme nous, le solo ne vous a hélas pas vraiment convaincu, vous pourrez vous rabattre, voire vous réconforter, sur le multiplayer. Vous prenez place sur le damier où de nombreuses joutes vous attendent sur différentes maps avec des modes de jeu classiques mais efficaces : deathmatchs, capture the flag, king of the hill etc... Particulièrement sympathique aussi la possibilité de jouer au tank en multi. Non je plaisante bien sûr, vous pourrez en revanche chevaucher votre fidèle moto et vous affronter aussi en multiplayer, ce qui sans aucun doute est la meilleure partie du online. A noter d'ailleurs qu'aussi rebutant qu'il soit, les points d'expérience que vous gagnez en solo vous permettent d'évoluer aussi votre perso sur le damier.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Tron Evolution n'est pas aussi catastrophique que la plupart des jeux adaptés du cinéma, c'est clair et net. Mais une maniabilité parfois imprécise et surtout la redondance des actions qu'il vous est donné de faire, risque d'avoir raison de votre patience. Pas le mauvais bougre mais à réserver aux inconditionnels du film et fans peu regardants.

Points positifs

  • La B.O. de Daft Punk
  • Voix originales
  • Multi honnête
  • Gameplay sympathique mais...

Points négatifs

  • Beaucoup trop imprécis
  • Répétitif
  • Court
  • Phases de combats limitées

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires