Test : Breach

Breach - PC

Genre : FPS

Date de sortie : 26 janvier 2011

De nos jours, avec des gros blockbusters comme Battlefield Bad Company et Call of Duty en face, sortir un MMOFPS est un pari sacrément risqué. Sony a tenté l'expérience l'année dernière avec M.A.G. Le bougre avait un atout de taille dans sa besace : des parties à 256 joueurs, ce qui n'est pas rien. Et pourtant le titre n'a connu qu'un succès limité. Breach a-t-il ce qu'il faut pour mieux s'en sortir ?

 
 
Avant toutes choses, il faut remettre les choses dans leur contexte. Si les titres cités en référence sont des jeux boîtes à gros budget, Breach est un jeu téléchargeable qui n'a pas bénéficié des mêmes moyens lors de son développement. Et cela explique bien des choses. Car même si on sent les bonnes intentions qu'il y a derrière ce titre et que ce dernier est particulièrement beau pour un jeu téléchargeable, il accuse un nombre conséquent de tares qui en font un mauvais jeu. Et c'est bien dommage car il y avait de la matière.
 

Quand on a pas d'argent, on a des idées... Ou pas.

On va pas faire durer le suspens éternellement, Breach a repris la quasi totalité de son gameplay sur les références citées plus haut. Autant dire que le jeu part sur de bonnes bases. Et pourtant, la sauce ne prend pas, la faute à des déplacements poussifs qui plombent le rythme des affrontements.
Pour commencer, le titre reprend le mode de progression à base de points d'expérience imposé par Call of Duty : Modern Warfare, nous permettant ainsi de débloquer des armes et autres gadgets en accumulant ces points. Et il faudra en aligner des heures de jeu : pour obtenir un lance-grenades ou une meilleure protection, deux ou trois heures sont nécessaires. Et je ne parle même pas de débloquer de nouvelles armes. Ces petits bonus arrivant trop rarement, le gameplay tourne rapidement en rond. Dommage.
On notera également la présence d'un système de couverture inspiré de celui de Rainbow-six Vegas, mais moins bien fait. En effet, lorsqu'on est à couvert, les déplacements le long de l'abri s'avèrent souvent être poussifs et on se retrouve en train de viser à découvert alors qu'on voulait seulement longer un mur. Ce genre d'erreur peut souvent se montrer fatal.
 

Mais tout n'est pas à jeter

Malgré ses trop nombreux défauts, Breach a tout de même quelques qualités. À commencer par les décors destructibles, chose encore trop rare de nos jours. Et le level-design exploite cette feature, multipliant les ponts et autres passerelles. De plus, des caches d'armes sont disséminées dans les maps, nous permettant de faire le plein de munitions et de s'approprier un lance-roquette. Ces deux aspects du level-design mis bout-à-bout donnent l'air de rien un côté stratégique à l'ensemble, nous permettant de couper des voies en détruisant des ponts. Malheureusement, cette pratique n'est que trop rarement déterminante dans les parties.
 
 
Un autre point positif du jeu réside dans les modes de jeu qu'il propose. Outre les classiques du genre comme les matchs à mort en équipe et les captures de drapeaux, Breach propose également un mode convoi. Dans celui-ci, une équipe doit escorter un convoi et détruire les obstacles sur son passage alors que l'autre doit, au contraire, l'empêcher de progresser. Ce mode apporte un peu de fraicheur à l'ensemble.
Et enfin, pour conclure, s’il ne nous en met pas plein les yeux, le titre reste très beau pour du téléchargeable. Il y a certes un peu de fliking et de clipping, mais rien de bien méchant. Ceci dit, à côté de ça, le jeu peut accuser un lag insupportable lors de certaines parties.
 

Article rédigé par pattoune , le

Pavé de bonnes intentions, Breach pèche par son manque flagrant d'originalité. Il propose bien quelques modes de jeux nouveaux et intéressants mais ils sont plombés par une maniabilité des plus bancales. Le tout souffre au final d'une certaine mollesse et d'un lag parfois rédhibitoire. De plus, on ne peut pas dire que ce soit foule sur les serveurs et les parties sont souvent interrompues. Même si ces deux derniers griefs tiennent plus du comportement des joueurs que du jeu en lui-même, ils contribuent fortement à ternir l'expérience de jeu. Au final, Breach ne parvient pas à susciter l'intérêt sur la longueur. Dans le genre, on ne saurait que trop vous conseiller de plutôt investir dans un Call of Duty ou un Battlefield

Points positifs

  • Plutôt beau pour du téléchargeable
  • Quelques modes de jeux intéressants

Points négatifs

  • Maniabilité foireuse
  • Lag parfois outrancier
  • Assez mou dans l'ensemble
  • Manque franchement d'originalité

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires