Goodbye Deponia

Goodbye Deponia - PC

Genre : Aventure point & click

Date de sortie : 18 octobre 2013

Genre
Aventure point & click
Date de sortie
18 octobre 2013 - France
Développé par
Daedalic Entertainment
Edité par
Daedalic Entertainment
Disponible sur
PC
Modes de distribution
Steam
Site officiel
Site officiel
PEGI
 Interdit aux moins de 12 ans

Gamers.fr

Article du 04/11/2013

Deponia premier du nom avait vu le jour en juin 2012 et avait fait bonne impression auprès des amateurs de point & click de par son humour et sa note graphique ma foi fort réussie. C'est donc tout naturellement que Daedalic a profité de son succès pour nous proposer 2 suites et dont le 3ème vo…
Lire l'article

JeuxVideo.fr

Article du 04/11/2013

Dans le premier épisode de la trilogie Deponia nous découvrions Rufus, l'anti-héros bon à rien et égocentrique qui tentait de fuir la planète dépotoir Deponia. Suite à son échec, avec son amie Goal, il ...
Lire l'article

Computer Games France

Article du 23/10/2013

Croisement de la subtilité d’un Larry Laffer et de l’aplomb d’un Guybrush, Rufus revient dans un troisième épisode de Deponia, qui conclut de façon magistrale une série très belle, très sympa, à l’ambiance maitrisée, et qui place son développeur sur le palmarès des dignes successeurs dans les points & click. Il y avait LucasArts et Sierra, il y a désormais Telltale, Pendulo et Daedelic. Et pis en plus, on voit Goal en petite culotte.
Lire l'article

Gamekult.com

Article du 18/10/2013

Face aux révolutionnaires comme Telltale ou Quantic Dream, Daedalic a prouvé que les mécanismes d'antan avaient toujours leur place dans les jeux d’aventure. Goodbye Deponia n’est peut-être pas exactement le feu d’artifice auquel on s’attendait pour conclure la série de Rufus, la faute à un humour un peu trop régressif et référentiel, écueil que le second épisode avait su éviter. Il n’empêche que la mise en scène impeccable, l’intelligence des énigmes et l’introduction d’éléments plus dramatiques qu’à l’accoutumée mettent un point final tout à fait satisfaisant aux aventures du clodo mégalo. Ceux qui attendaient ce dénouement après avoir terminé les deux premiers actes peuvent le prendre sans crainte.
Lire l'article