Test : Steel Beasts

Steel Beasts - PC

Genre : Simulateur de tanks

Date de sortie : Février 2002

Genre
Simulateur de tanks
Date de sortie
Février 2002 - France
Développé par
eSim
Edité par
Strategy First
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Steel Beasts relève de l'anomalie. c'est une simulation de combat de char sans accélération 3D qui a vu le jour grâce à un grand développeur. Ce jeu n'intègre pas les plus récents ni les plus performants de ces véhicules particuliers qui soient en service aujourd'hui.

 
 
Bien sûr, il propose une simulation sérieuse sur les deux supports suivants : le M1A1 et le Léopard 2A4. Ces deux chars proposent des armements certes toujours d'actualité, mais qui sont peu représentatifs des évolutions technologiques dans ce domaine. Toutefois, ne soyons pas que négatifs, c'est un jeu qui semble relativement distrayant.
 

Les origines du jeu

Quand les développeurs nous ont montré pour la première fois des images du jeu, l'année dernière, il semblait intéressant mais assez limité. Il aurait mérité d'être un peu plus qu'un simple "garage à tanks" et aurait beaucoup gagné à être graphiquement plus soigné. Certes, le jeu a reçu quelques honneurs, mais sa sortie a eu raison des compliments. Il faut tout de même avouer que c'est la meilleure simulation de combats de chars d'assaut malgré qu'il soit assez rudimentaire et désagréable à l'œil. Sûrement parce que c'est un domaine qui ne compte que peu de titres.
Bon, soyons objectifs, les graphismes sont suffisants (rappelant ceux des premiers Flight Simulator de notre "ami" Microsoft) et la modélisation est assez performante pour l'usage que l'on en fait. Ces performances sont aujourd'hui, par comparaison, qualifiables "d'obsolètes".
L'interface, qui est des plus médiocres, et l'intelligence artificielle, qui se remarque à peine, sont tout à fait représentatives du jeu par leur qualité. Steel Beasts devient lentement un ancêtre, et devant le jeu, on se dit que c'est pas forcément plus mal.
Par contre, vos différentes actions sont d'une importance primordiale puisque à la première erreur, votre char ne s'appelle plus un char mais un déchet ! Bien sûr, le moteur du jeu intègre quelques rares systèmes d'aides. Les missions proposées sont plus ou moins réalisables... enfin disons qu'elles sont souvent irréalisables. Notons que certaines intègrent des éléments aléatoires intéressants mais trop peu généralisés pour valoriser le jeu.
Car en général, votre ennemi AI va suivre un parcours prédéfini dans le scénario sélectionné, ce qui fait rapidement douter le joueur quant aux capacités intellectuelles des concepteurs.
Alors que les missions aléatoirement générées peuvent sembler être une bonne innovation, je vous défie de trouver quelqu'un qui soit capable de les mener à bien. Mais bon, ne soyons pas impitoyables avec l'IA du jeu ! Il faut avouer que si elle n'atteint pas des sommets, elle s'avère convenable pour gérer les grands nombres d'unités. Elle intègre des gadgets intéressants : ainsi, vos ailiers vont propager des nuages de fumées dissimulatrices, prendre des positions en relation avec votre propre position, appeler l'artillerie,... enfin, bref, ils vont faire ce que l'on peut attendre d'eux dans le feu du combat. Les ennemis fonctionnent exactement de la même façon, le système AI étant strictement identique. Vous pouvez donc espérer faire face à de "véritables" soldats et non à des stupides bestiaux.
Autre intérêt du jeu : sa richesse en missions tutorielles spécialisées pour chacun des deux modèles de chars du jeu. Si celles concernant la conduite sont semblables aux deux tanks, les autres fonctions diffèrent considérablement. Tous les systèmes d'armes sont des domaines dans lesquels les commandants américains et allemands adoptent des procédures différentes et si vous voulez pouvoir commander votre blindé avec efficacité, je vous conseille alors fortement de suivre ces tutoriaux étape par étape. Pour cela, vous devez considérer votre rôle dans la simulation comme votre véritable métier virtuel !!! et je n'exagère pas...
 

Un moteur graphique des plus médiocres

Disons simplement que le terrain est assez bien modelé au vu des performances du très mauvais moteur graphique. Il paraît évident qu'en ayant investi sur ce moteur, les développeurs auraient pu faire aboutir un jeu leader de son genre (les simulations de chars sont assez rares). Pour tout vous dire, Steel Beasts est en quelques sortes le petit frère de Panzer Commander pour ceux qui connaissent. Entre les deux, difficile de choisir un vainqueur ! Du coup, le jeu n'a qu'un seul avantage : il ne vous faut qu'une petite machine pour le faire tourner puisqu'un Pentium 2 300 MHz suffit (NRDC : M'enfin, une telle machine pour faire tourner cet amas de pixels, ça me semble un peu beaucoup...). N'oublions certes pas que ce titre commence à dater quelques peu... Il me semble évident qu'un simulateur de ce type se doive de rendre le mieux possible un réalisme inégalé, une sensation d'implication totale dans les situations belliqueuses qu'il propose.
 

Pas sérieux, s'abstenir.

Au contraire des graphismes, il est net que ce jeu est à vocation sérieuse, une simulation à l'état pur. Je ne le conseillerai qu'aux passionnés de chez passionnés des blindés... autrement dit, à éviter absolument !

Article rédigé par Duke_&_Duke , le

Steel Beasts est aux chars ce que Flight Simulator est aux avions... mais en beaucoup plus laid ! Je pense que cela vous suffit à vous donner une idée de la qualité (si on peut encore parler de qualité) de Steel Beasts. REMBOURSEZ !

Points positifs

  • Durée de vie !
  • Bruitages

Points négatifs

  • Ce n'est graphiquement pas un arkanoïd... mais presque.
  • Tout plein de truc

Commentaires