Test : Icewind Dale

Icewind Dale - PC

Genre : RPG

Date de sortie : Juillet 2000

Genre
RPG
Date de sortie
Juillet 2000 - France
Développé par
BioWare Corp
Edité par
Black Isle Studios
Disponible sur
PC

Icewind Dale était, à l'origine, un add-on pour Baldur's Gate mais les développeurs ont préféré faire de ce jeu un soft à part entière. Etait-ce une bonne idée ?

 
 
Inutile de faire durer le suspense plus longtemps : Icewind Dale est une pure copie de Baldur's Gate, sans aucune innovation. On voit bien que les développeurs ont fait ce jeu uniquement pour que le moteur de Baldur's Gate rapporte encore de l'argent, mais pour le joueur... Mais ont-ils pensé aux joueurs ? Ben pas trop, en fait.
 

Pauvre joueur

J'exagère un peu, quand même, Icewind Dale n'est pas la plus sombre des daubes que le PC ait connu. Tout d'abord, les paysages sont bien travaillés et variés, excepté la luminosité de l'ensemble : beaucoup trop faible. Ensuite, les personnages sont pixellisés (le jeu est en 640x480) et sont très mal animés. Leurs animations n'excède pas les 5 images par seconde. En plus, les voix françaises sont absurdes et les musiques moyennes, alors, vous comprendrez que le design de ce jeu n'est pas d'excellente qualité. Tant qu'on parle du son, sachez que seuls les dialogues importants sont parlés, à l'instar de Planescape Torment.
 

Clone de Diablo ou de Baldur's Gate ?

En fait, les développeurs ont voulu faire un jeu ayant la profondeur du second cité avec de l'action comme le premier, or, Icewind Dale échoue dans les deux cas. Tout d'abord, le scénario n'est pas très bien élaboré et est classique (on prépare une expédition pour secourir un village en difficulté). Côté action, on est quand même relativement bien servis car on pourra affronter soixante-dix créatures différentes de celles de Baldur's Gate. Les armes sont relativement identiques à celles de son ancêtre mais ce n'est pas moins de 150 sorts qui sont à notre disposition. Le problème vient du mode combat. Certes, on peut toujours mettre le jeu en pause pour former ses personnages puis l'enlever pour attaquer, mais les règles du jeu ne sont pas adaptées aux nombreux combats de Icewind Dale. Aussi, lorsqu'on démarre le jeu, on doit créer 6 personnages et si on en perd un, on ne pas recruter quelque d'autre, alors, attention !

Moteur assez vieux

Le moteur de Baldur's Gate ne permet pas toutes les fantaisies. Ainsi, les chargements entre les cartes sont nombreux et pénibles (alors qu'il n'y en a pas dans Diablo II). Ensuite, les effets spéciaux ne sont pas spectaculaires et l'IA des monstres est très ridicule. Par exemple, ils n'arriveront pas à éviter un obstacle pour vous attaquer et, pire encore, ne vous pousuivront pas d'une carte à l'autre.

N'exagérons rien

Mais tout n'est pas raté dans Icewind Dale, son problème ne provient que du fait que la sortie de Baldur's Gate 2 est imminente et que des innovations sont prévues et que Icewind Dale ressemble trop à Baldur's Gate, qui est dépassé. Ceux qui ne connaissent pas BG, qui n'ont jamais joué à un jeu de rôle (Baldur's Gate 2 est plus dur que l'ancien, paraît-il) ou qui ont une fortune à dépenser inutilement pourront l'acheter sans aucun problème.

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Icewind Dale est un jeu dépassé, surtout quand on sait que Baldur's Gate 2 va bientôt sortir et qu'il propose des innovations majeures. Alors...

Points positifs

  • Décors
  • Nombreux monstres et sorts

Points négatifs

  • Aucune innovation
  • Sensation de déjà-vu

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires