Test : Harry Potter et la coupe du monde de Quidditch

Harry Potter et la coupe du monde de Quidditch - PC

Genre : Sport Harry Potterien

Date de sortie : Novembre 2003

Genre
Sport Harry Potterien
Date de sortie
Novembre 2003 - France
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
GBA, Gamecube, PC, PS2, Xbox
Parfois appelé
Harry Potter : Quidditch World Cup

Je me promenais dans mon Micromania/King Games/Add-on favori, quand soudain, au milieu des boites de Fifa, NBA, NHL, Madden et compagnie, je découvrais la nouvelle discipline sportive de EA : les matchs de Quidditch de Harry Potter ! Avec les licences et tout, si, si.

 
 
Electronic Arts, sûrement surpris de voir que le prochain film des aventures de Harry Potter à l'ecole des sorciers n'arriverait que vers la mi-2004 (même que ça s'appellera Le Prisonnier d'Azkaban), a décidé de se rabattre sur un nouveau jeu de sport, une de ses spécialités, aussi.
Ceux qui ont lu les bouquins ou regardé les films savent que les aventures de Harry Potter à l'ecole des sorciers sont entrecoupées de matchs de Quidditch, un sport entre le rugby, le foot, le hockey et tout ça. Ce filon, pas très exploité dans les films, est ici bien évidemment surexploité puisqu'il fait office d'un jeu entier !
 

Quelques règles

Le Quidditch se joue à deux équipes de sept, faisant intervenir trois types de balles : un Souafle, un Vif d'Or et des Cognards. Ces derniers sont envoyés sur les adversaires afin de les déstabiliser et de les faire tomber. Le Souafle pourrait être assimilé à un ballon que l'on passe de joueur en joueur afin de marquer des buts, rapportant 10 points à l'équipe. Enfin, le Vif d'Or est une petite balle avec des ailes, qui se balade sur le terrain et qui ne surgit que de temps à autre. Quand on l'attrape, on gagne 150 points et la partie est finie...
Bon, je ne reviendrai pas sur les règles discutables de ce sport (les 150 points sont vite marqués et l'adversaire se suicidera tout seul en attrapant le Vif d'Or), mais il est très spectaculaire en cinématiques, et pourtant très confus...
 

Côté jeu

Au niveau du jeu, vous pourrez bien sûr incarner chacun des membres de l'équipe, mais on passera bien sûr la plupart de son temps en train de se lancer le Souafle et à éviter des Cognards. Vous pourrez aussi réaliser des combos en faisant des passes, ce qui activera des super pouvoirs. Quand le Vif d'Or apparaît, vous contrôlerez alors le poursuiveur et vous devrez essayer de le choper, ou bien de gagner du temps si les 150 points ne vous suffisent pas vous gagner le match. Enfin, si vous jouez la défense, vous devrez envoyer des Cognards partout, et surtout sur la sale tronche de l'attaquant. Oui, ils sont tous moches dans l'univers de Harry.
Les mouvements sont très simples puisque vous aurez "faire une passe" (en visant un adversaire), "tirer", "tacler" et "utiliser des super-pouvoirs de la mort qui tue". Toutefois, la caméra est souvent mal placée et le jeu beaucoup trop rapide et confus pour qu'une dose de finesse puisse venir rehausser le niveau... Dommage. Ah oui : jouez-y au pad !
Côté mode de jeu, vous aurez des matchs simples et des championnats du monde (normal vu le titre du jeu). Vous pourrez jouer contre l'équipe de France (allez Zizou ! Hum... désolé), la Hongrie, les Amerloques, etc.
 

Un peu de technique

Autant la scène d'intro est bourrée d'effets spéciaux et d'action intense, autant le jeu semble terne et dater de quelques années. Bon, il y a bien quelques effets de flou de vitesse et quelques traînées, mais les stades sont moches, les terrains très simples et les personnages assez grossiers et très très peu charismatiques. Par rapport au character design de Beyond Good & Evil, ça fait mal.
Enfin, l'avantage à tout ça, c'est que le jeu ne semble pas ramer et qu'il fonctionnera sur toutes les machines, même celles qui ont trois ans, si vous voulez vous en donner suffisamment la peine. En plus, je ne vous parle même pas des commentaires, affreux.
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Un petit jeu assez décevant, même si on n'attendait déjà pas grand chose de lui. Mal réalisé, confus et peu jouable, il ne convaincra que les plus gros assidus des bouquins, ceux qui achètent tous les produits dérivés. Mais il faudrait peut-être arrêter de prendre le consommateur pour une vache à lait, surtout vu la qualité des autres produits disponibles sur le marché en cette période de fêtes...

Points positifs

  • Il fallait oser tenter l'adaptation d'un tel sport
  • Les cinématiques

Points négatifs

  • Confus
  • Moche
  • Règles foireuses

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires