Test : Kirikou

Kirikou - PC

Genre : Plate-formes

Date de sortie : Février 2002

Genre
Plate-formes
Date de sortie
Février 2002 - France
Développé par
OUAT Entertainment
Edité par
Wanadoo Edition
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Vous avez aimé le dessin-animé Kirikou (je parle aux enfants, là) ? Eh bien vous allez être ravis car il est adapté en jeu vidéo sur PC, PSOne et GBC. Sans plus attendre, décorticons un peu la version PC que nous avons reçue pour test.

 
 
L'histoire de Kirikou est connue de tous (ou presque, mais si vous ne la connaissez pas, désolé, ce n'est pas ma faute si vous n'avez aucune culture...). Il s'agit d'un enfant africain qui dès sa naissance se demande pourquoi les hommes du village sont partis combattre Karaba la sorcière et pourquoi ils ne sont pas revenus. Il décide de partir aller la combattre et donc de délivrer son village. Pour cela, vous devrez tuer des monstres, résoudre des énigmes (très simples, je vous rappelle qu'il s'agit d'un jeu pour enfants) et collecter divers bonus (des bulles d'eau principalement). Le jeu suit la trame du film et est ponctué de cinématiques bien réalisées, mais gâchées par les voix assez peu convaincantes, comme d'habitude.
 

Sautiller partout

Comme vous l'aurez compris, il s'agit d'un jeu de plate-formes (sinon, je ne parlerais pas de bonus à collecter). Contrairement à ce qu'on pourrait penser quand on regarde les screenshots, le jeu est en 3D, certes, mais votre personne ne peut se déplacer que sur deux dimensions. Je trouve que c'est mieux, parce que la jouabilité est au poil, contrairement aux autres productions du genre : c'est toujours précis et la caméra filme vraiment l'action, le cameraman n'est pas bourré comme dans Evil Twin, pour ne citer que lui (on pourrait aussi citer Croc 2). Cependant, il est regrettable que les graphismes soient un peu négligés : ce n'est pas parce que c'est un jeu pour enfants qu'on n'a pas le droit d'avoir des effets spéciaux potables, une bonne modélisation et des textures fines, non ? Remarquez que le jeu a le mérite de tourner sur des machines modestes...
A la fin des niveaux, vous pouvez échanger les bulles d'eau que vous avez collectées contre des vies supplémentaires. S'il vous reste des bulles mais pas assez pour acheter une vie (il vous en faut 200), vous pouvez en donner à un écureil, par groupe de 50. Ce dernier peut soit vous en rendre le double, soit les voler. En somme, vous avez une chance sur deux de doubler vos bonus. Ainsi, vous pouvez vendre ces bulles et obtenir de nouvelles vies, et ainsi de suite jusqu'à ce que vous n'ayiez plus assez de bulles pour faire quoi que ce soit. On n'avait jamais eu l'occasion de voir cela dans un jeu de plate-formes et on espère que cela sera renouvelé, parce que le principe est sympa : au moins, les bonus servent à quelque chose.
 

C'est pour les gamins, non ?

Bien entendu, le jeu est clairement destiné aux plus jeunes (ah bon ? Je ne vous l'avais pas déjà dit ?). Remarquez que la difficulté n'est pas aussi basse que Kirikou en a l'air, j'aurais imaginé plus simple, parce que certains passages sont assez coriaces (je suis mort pas mal de fois rien qu'au premier niveau -honte sur moi), mais comme je suis un manchot dans les jeux de plate-formes, il est possible que je sois aussi nul qu'un gosse de six ans (j'ai quand même fini Rayman 2, remarquez). Cependant, c'est dommage que la durée de vie ne soit pas à la hauteur : neuf petits niveaux, c'est peu ! C'EST TROP PEU ! Le jeu se finit très rapidement, mais en général, les gamins sont rapidement gavés, donc ce n'est pas un problème en soi.
En fait, le principal défaut vient du graphisme, comme je vous l'ai dit, qui sont plus à la hauteur d'une PlayStation One que d'un PC. Le reste du jeu est meilleur que je l'aurai imaginé. La jouabilité est à la hauteur, il y a des idées et l'histoire intéressera les plus petits. Un très bon jeu de plate-formes.

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Kirikou est un jeu sympa destiné aux plus petits qui n'auront pas à faire à une daube comme on en voit souvent. Le titre est très jouable, assez dur, mais malheureusement pas assez long et assez moche.

Points positifs

  • Jouabilité
  • Quelques idées
  • Cinématiques

Points négatifs

  • Moche
  • Trop dur pour les petits
  • Trop court

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires