Test : World Racing

World Racing - PC

Genre : Courses de Mercedes

Date de sortie : Septembre 2003

Genre
Courses de Mercedes
Date de sortie
Septembre 2003 - France
Développé par
Synetic
Edité par
TDK Mediactive
Disponible sur
Gamecube, PC, PS2, Xbox

La version PC de World Racing arrive après les versions consoles et on ne peut pas dire que celle-ci remonte le niveau, malheureusement. Le jeu officiel de course à bord de Mercedes ne manque pourtant pas d'intérêt.

 
 
World Racing s'annonce bien : beaucoup de voitures (des Mercedes), pas mal de circuits, de missions, de courses, pleins de paramètres, un jeu qui oscille entre l'arcade et la simulation et pourtant, on déchante vite !
 

L'interface qui tue

C'est la première chose d'un jeu que l'on voit, mais ici, les développeurs du jeu ont décidé de nous faire partir sur une première impression plutôt mauvaise. Les menus sont plutôt jolis, sans plus, mais alors quel bordel ! De mémoire je ne me souviens pas avoir jamais vu une interface aussi merdique (oups désolé c'est sorti tout seul). On perd des heures à trouver ce que l'on veut et à la fin on abandonne même histoire de jouer un peu quand même. Et en plus de ça, c'est traduit dans un français pitoyable...
 

"Vroum vroum" = "Miaou miaou" ?

Une fois passée l'épreuve de savoir comment on démarre une course, vous vous retrouverez au volant de votre bolide. Les vues disponibles sont assez nombreuses et assez jouables même si elles ne sont pas non plus extraordinairement réalisées.
Bien, on démarre, le moteur vrombit et là on se marre. La musique affreuse et prise de tête du menu est toujours là et en plus les bruitages sont à se demander s'ils n'ont pas été faits à la bouche. Du (très) mauvais pour les oreilles en somme.
 

Du plaisir pour les yeux

Heureusement, c'est plutôt joli graphiquement alors on oubliera un peu le son. Seulement voilà, si les décors sont en effet bien faits (voire parfois très bien fait), les voitures manquent terriblement de relief malgré une modélisation fine et soignée. De plus, les effets manquent également malgré quelques essais (plus ou moins réussis) de poussière par-ci par-là. Les parcours sont gigantesques et vous pouvez toujours aller vous perdre pour admirer quelque peu le paysage environnant.
 

Trop d'options de série

Sûrement pour toucher le plus large public possible, les développeurs ont inclus des centaines d'options. Le moindre petit détail du jeu est paramétrable. Le plus important reste le choix entre l'arcade et la simulation dosable précisément. Seulement voilà, le jeu n'est ni une bonne simulation ni un bon jeu arcade alors le mieux est de laisser le tout neutre. Après c'est selon les goûts et les couleurs de chacun mais les menus abominables ne donnent pas vraiment envie de chercher la petite option intéressante.

Le macadam, ça glisse

Le comportement des voitures dans World Racing reste assez paradoxal. Le moteur physique général est très bon (notamment les effets de météo) mais les caisses semblent glisser sur la route ou peuvent parfois se retrouver complètement coincées vous obligeant alors à recommencer la course (d'où un retour aux menus de m.....). De plus, l'impression de vitesse est quasi-nulle et le fun n'est pas vraiment présent.

Un multi inexistant

Une fois passé le mode solo, on aurait pu s'attendre à un mode multijoueur qui redonnerait un second souffle au soft. Mais non, celui-ci se contente de vous faire jouer en écran splitté comme sur console, et oubliez l'online ! Un comble pour un jeu de course !

Pas mauvais pour autant

Pourtant, malgré ses nombreux défauts, le jeu garde un certain intérêt. L'IA ratée (les concurrents foncent dans les barrières latérales ou vous attendent quand vous avez trop de retard) offre pourtant un certain dynamisme aux courses. Le nombre de challenges disponibles et le nombre d'environnements étant conséquents, la durée de vie l'est aussi (surtout quand on se perd dans un menu – arf ! - ) et la licence Mercedes-Benz vous offrira de jolis et nombreux véhicules.

Article rédigé par kremakiller , le

World Racing préfère donner dans la quantité plutôt que dans la qualité et demeure un soft moyen réservés aux fans de la marque qui y trouveront leur compte s'ils ont la chance de ne pas être trop exigeants...

Points positifs

  • La licence Mercedes-Benz
  • Le moteur physique
  • Les nombreuses options

Points négatifs

  • Les menus !!!
  • Le multijoueur inexistant
  • La bande sonore abominable
  • Le manque de vitesse

Commentaires