Test : Les Sims 2 : Académie

Les Sims 2 : Académie - PC

Genre : Add-on pour Simseurs

Date de sortie : Mars 2005

Genre
Add-on pour Simseurs
Date de sortie
Mars 2005 - France
Développé par
Maxis
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

La toute première extension des Sims 2, basée sur le concept de la Vie Etudiante, m'a rappelé la galère dans laquelle je suis en ce moment... Plus le sou jusqu'à la fin du mois (et on est le 2...), désaoulage assez lent de la veille, caisse du colloc' toujours au garage, problèmes sentimentaux dignes d'un Freud en perdition, et comble de l'étudiant confronté à la vraie vie : frigo vide... Bref, Maxis a réussi à me faire débourser 35€ pour revivre mon pire cauchemar. Le tout en 3D, et dans une petite télé de 17 pouces. Chapeau ! La prochaine fois, je lirai la quatrième de couv' avant de lâcher mon blé à la caissière.

 
 
Parents aisés et très libertins, soeur mariée 3 fois à la trentaine, et moi. Voila je suis Gary, beau célibataire endurci qui vient de voir pointer son premier poil au nombril. Aucune compétence en quoi que ce soit, mais de l'energie à revendre. Chemise ouverte, baggy taille basse, slip Calvin Klein... Bref l'étudiant type, qui dis-je "modèle" de l'université La Fiesta... J'y habite depuis quelques semestres, en colloc' à 3, même si toute l'université semble se donner régulièrement rendez-vous chez moi... Je suis à ma deuxième année d'études, et l'état de mes bulletins me fait penser que je me rapproche plus du stéréotype Van Wilder (repiquer le plus souvent possible pour continuer à vivre dans cet endroit de déchéance totale qu'est le campus) que de l'étudiant respectueux des efforts réalisés par ses parents pour nous offrir une chance de décrocher un beau diplôme et de réussir dans la vie. Non, moi Gary, c'est plutôt "Gary c'est parti" ou même "Gary chaud au lit"... Ouais j'ai jamais été très fort pour ce qui est des phrases chocs ; mais par contre je fais des soirées d'enfer alors foutez-moi la paix.
 

Cohérence des algorithmes sociaux saturée

Dans les Sims 2 : Academie, vous débarquez jeune et fougueux dans le campus le plus dynamique de la Côte Ouest des Etats-Unis. Et même de la Côte Est, c'est vous dire. Entre rencontrer des gens, organiser des beuveries, chercher l'âme soeur, faire du sport, entrer dans une confrérie, aller en cours ou même réviser à la maison, gérer votre personnage va rapidement devenir un emploi à plein temps. En gérer plusieurs devient carrément problématique lorsqu'il s'agit de faire tomber amoureux le premier, tandis qu'un deuxième se fait un max de potes dans le salon, et que la troisième (moche et au dress-code super kitsch) essaie de réviser tranquillement dans sa chambre. A ce niveau, rien n'a changé depuis les Sims 1, et si vous avez appris à micro-manager à une vitesse supersonique, ça devrait aller comme sur des roulettes. Si vous micromanagez normalement, vous serez sûrement paumé à certains moments. Mais bon, je pense que vous commencez à être rodé.
 

Désolé Mman, j'pourrai pas rentrer... Ah ouais, on est surbooké ici...

De toute façon, vous devriez avoir bien assez de temps pour régler vos affaires, et gérer la vie sociale de vos Sims tranquillement. En effet, même si tout est centré autour de la vie académique, les cours ne représentent que trois heures par jour. Le reste du temps est consacré aux loisirs et au développement spirituel, ooops que dis-je : au développement social. Une nouvelle jauge apparaît d'ailleurs : Influence, qui évolue en fonction de la qualité et surtout de la quantité de vos Relations. Cette jauge vous permet entre autre de donner des ordres à d'autres Sims, et se révèle rapidement gadget. Bien moins marrante qu'enfermer le facteur entre quatre murs de briques dans les Sims 1...
 

Non sérieux, ça bosse ici. Oué bon, ramène un pack de bières alors...

Trêve de glandouillage, à l'inverse du système éducatif français, suivre les cours ne suffit pas pour décrocher son diplôme ! Chaque Sims devra ensuite travailler à la maison, faire ses devoirs, et même développer ses talents pour passer en année supérieure. C'est parfois illogique, irrationnel et bien zarb, comme devoir être Niveau 3 en Nettoyage pour terminer son cursus Mathématiques, mais ça augmente un peu le challenge. Le diplôme se décroche d'ailleurs après quatre années d'études, divisée chacune en deux semestres. Votre Sims adolescent pourra alors rentrer chez ses parents ruinés, mais heureux d'avoir passé quatre années tranquilles. Gary pourra même se lancer sereinement et aisément dans la vie active grâce à un bon paquetage de connaissances spirituelles et théoriques... Ah, personne ne lui a dit que même les Bac +4 ont du mal à se faire embaucher aujourd'hui ? Mince... Le Chômage, une nouvelle idée d'extension.
 

Article rédigé par Rick28 , le

Un add-on original, qui permet de développer une nouvelle période de la vie de nos petits Sims. La Vie Etudiante est très dynamique tout en nous laissant choisir les chemins propres à chaque Sims (feignant, bosseur, fétard, looser, etc.). Graphiquement, ça n'a pas bougé d'un pouce, avec un moteur graphique toujours aussi poussif, même si les machines ont eu le temps d'évoluer en six mois. Peut-être trop peu de nouveaux objets, et encore de nombreuses incohérences sociales comme de nombreux bugs non corrigés. Mais pour le reste, ce nouvel add-on n'a pas à pâlir face à ceux des Sims 1 : on s'amuse, on clique partout, c'est parfois le bordel, mais après on s'amuse à nouveau, et ainsi de suite. Le bocal vivant des Sims n'a rien perdu de son éclat, et on est toujours très content de pouvoir observer sans scrupules ses interactions sociales toujours plus déjantées.

Points positifs

  • Toujours très marrant
  • Les trips loufoques de la Vie Etudiante

Points négatifs

  • Peu de nouveaux objets
  • Bugs toujours présents
  • Moteur graphique toujours poussif
  • Interface un peu trop lourde

Commentaires