Test : Call Of Duty 2

Call Of Duty 2 - PC

Genre : FPS 2ème guerre mondiale

Date de sortie : Fin 2005

Genre
FPS 2ème guerre mondiale
Date de sortie
Fin 2005 - France
Développé par
Infinity Ward
Edité par
Activision
Disponible sur
PC, Xbox 360

COD, je précise, c’est pour Call of Duty. C’est un acronyme en fait. Hé, si je dis ça, c’est parce que je suis sûr que vous pensiez que j’allais tester un objet à caractère sexuel. Ne mentez pas je le sais. Et l’excuse de la lettre qui diffère ne marche pas. Bref, Call Of Duty donc…

 
 
J’aimerais m’attarder sur un truc avant de commencer : on ne compte plus les jeux sur la seconde guerre mondiale. Pourtant, les licences qui l’exploitent parlent de « suites ». Ainsi, COD 2 serait la suite de COD premier du nom. Hmm, ne vous y trompez pas. COD 2, c’est juste un remake du 1, mais…
 

…en plus beau

Pour cet opus, Infinity Ward (les dev’) ont abandonné le moteur de Quake 3 (tu m’étonnes) au profit de leur propre technologie. C’est beau. Remarquablement beau. En fait, c’est presque dérangeant de voir une ambiance de guerre aussi belle, aussi colorée, avec des uniformes nickels, des casques brillants, des murs tout propres etc. Mais peu importe, on se rince l’œil, notamment sur la modélisation des personnages, juste sublimissimes. Mon Dieu, comme il me tardait de voir une guerre mondiale Next Generation ! J’en viendrais presque à bouder les effets de fumée dont se vantaient tant les programmeurs, qui finalement ne cassent pas un pied à un unijambiste. Mais bon, c’est chouette hein. D’autant plus que c’est au service du gameplay.
 

…en mieux

Grande nouveauté donc, les fumigènes aux graphismes sublimo-réalistes-mais-pas-tant-que-ça. Quand je dis nouveauté, c’est pour de vrai hein. Je sais très bien que d’autres jeux les proposent. Même Counter Strike. Mais franchement, qui les utilise, je veux des noms ! Là, c’est indispensable. Parce que, à moins que vous réussissiez à activer le bullet time (j’ai pas trouvé la touche dans ce jeu. Ah ? On m’annonce que c’est normal), il est quasi-impossible d’approcher certains ennemis disposés à des endroits délicats sans se prendre une 12-7 entre le foie et le haut du crâne.
Mis à part ça, il est à noter que l’ambiance qui règne sur les champs de bataille est toujours aussi bien retranscrite, voire mieux, étant donnée l’évolution technique. Ca gueule dans tout les sens, dans tous les camps, dans toutes les langues. Ca pète de partout, les balles fusent, les oreilles sifflent, les nazis meurent. Mais, comment dire…c’est pas pareil qu’avant. Pas tout à fait.
 

…en différent

Le gameplay a été légèrement revu. Désormais, il ne faut plus compter toucher sa cible en se servant du viseur virtuel (la croix la plus célèbre du monde après la croix gammée, au centre du moniteur). D’ailleurs, celui-ci disparaît lorsque vous êtes en déplacement, et ne comptez pas sur le milieu de l’écran pour vous aider. Non l’astuce, c’est d’avoir le réflexe d’épauler votre arme à chaque fois qu’il vous faudra user de votre pétoire. Ceci fait, c’est le viseur « réel » de l’arme qui va vous aider à aligner vos cibles. Déroutant au début, il m’aura fallu un certain temps d’adaptation avant d’en apprécier le principe, assez réaliste finalement. De ce fait, il faut adapter sa manière de jouer et renoncer à se balader en strafant partout et en tirant à tout va. Non, maintenant, il faut progresser en se planquant comme un gros lâche à chaque bidon, mur, tranché ou cratères d’obus. Et on vous y pousse : en effet, prenez-vous une balle (ou davantage suivant le mode de difficulté) et considérez cela comme un avertissement. La prochaine vous sera fatale et vous serez bon pour recommencer la partie depuis le dernier checkpoint. Oh tiens des chekpoints. Ca va m’amener à critiquer, ça, à tous les coups.
 

…en pire

Youpi ! COD 2 étant un jeu console, nous voilà avec l’impossibilité de sauver la partie quand on veut… Bon, je chipote. En réalité, c’est pas très grave car ces fameux points de contrôle sont remarquablement bien disposés pour la plupart. Plus dérangeant par contre, pour de la Next Generation, la moindre des choses aurait été d’intégrer un moteur physique ! C’est en l’état actuel vachement désagréable de voir des mecs crever avec des animations pré-calculées. Et super tâche de voir des bidons restés ancrés autant que peut l’être un balai à chiottes dans un évier, même après avoir subi la rage d’une ou deux grenades… Il en va de même pour les assiettes, les réveils, les tasses et les chaises qui restent intacts, même après l’assaut d’une armée de nazis complètement cinglés…Dommage, car ça casse pas mal l’ambiance, ce genre de truc. Parce que tout le reste fait des merveilles par contre : IA au top, scripts maîtrisés, bande-son remarquable, situations variées, visites du globe, de la Russie à l’Afrique en passant par l’Europe. Il y a vraiment juste ce petit détail de physique, qui vient nous rappeler que c’est pas encore parfait niveau réalisation.
 

Article rédigé par Tatane , le

COD 2 réunit tous les ingrédients pour faire un shoot à la fois original par son rythme mixé entre Quake et Vietcong, et prenant par son ambiance, sa variété et sa réalisation. Reste ce détail de physique un peu gênant et une campagne russe pas folichonne comparée aux autres. M’enfin bon, belle performance tout de même pour ce remake…Ou cette suite, c’est selon.

Points positifs

  • L’ambiance
  • C’est beau
  • Un gameplay renouvelé

Points négatifs

  • Pas de physique
  • Première campagne pas folichonne
  • Encore la seconde guerre

Commentaires

Jeux similaires

Far Cry - PC 8

Far Cry

Genre FPS tropical

Développé par Crytek Studios

Edité par Ubisoft

Date de sortie Mars 2004

Voir la fiche du jeu

Doom 3 - PC 7

Doom 3

Genre FPS

Développé par Id Software

Edité par Activision

Date de sortie Août 2004

Voir la fiche du jeu

Quake 4 - PC 8

Quake 4

Genre Doom-like

Développé par Raven Software

Edité par Activision

Date de sortie Octobre 2005

Voir la fiche du jeu

Prey - PC 6

Prey

Genre FPS

Développé par Human Head Studios

Edité par 2K Games

Date de sortie Juillet 2006

Voir la fiche du jeu