Test : Virtual Railroad 3

Virtual Railroad 3 - PC

Genre : Gestion ferrovière

Date de sortie : Mai 2005

Genre
Gestion ferrovière
Date de sortie
Mai 2005 - France
Développé par
Deepsilver
Edité par
Deepsilver
Disponible sur
PC

Vos parents travaillent à la SNCF et ils vous ont toujours parlé trains corail, Eurostar ou TGV à table ? Ou alors vous êtes passionné de trains depuis tout petit. Eh bien, ce jeu est fait pour vous. Quoique, je me demande si ça vaut vraiment le coup d'en parler.

 
 
Désormais, on peut dire que le jeu vidéo nous permet de tout faire de manière virtuelle. Conduire un char, manger, tirer sur des gens innocents, draguer la petite amie de son voisin, conduire des voitures, piloter des avions, tout est faisable. Avec EEP Virtual Railroad 3, je vous propose aujourd'hui de maîtriser les chemins de fer et de pouvoir gérer les plus grands réseaux ferroviaires. Bon courage, car vous en aurez besoin !
 

Made in Germany

Les jeux de gestion et de simulation de trains ne sont pas très connus du grand public mais on ne peut pas dire qu'ils sont inexistants. C'est le cas par exemple de A-Train, Train Simulator ou encore le Rail Simulator de Electronic Arts. Virtual Railroad 3 sort un peu de nulle part puisqu'à part les vrais passionnés de réseaux ferroviaires, on n'a pas eu l'occasion de voir à quoi ressemblaient les versions précédentes de Virtual Railroad. Et c'est un peu normal car le jeu n'a de ludique que la 3D et la médiocre possibilité de conduire un train. Pour le reste, il s'agit d'un logiciel pur et dur, avec toute la panoplie de paramètres. C'est sûr, le grand public ne risque pas d'aimer et niveau ventes, on ne risque pas d'assister à un carton. Il s'agit là d'un jeu fait par des passionnés pour des passionnés.
 

Hassan Cehef, c'est possible !

Il ne suffit pas d'être passionné des chemins de fer pour se lancer dans EEP. Vous n'avez aucun tutorial à votre disposition mais seulement un manuel vous expliquant les nombreux paramètres du jeu. En choisissant EEP, vous connaissez fort bien le milieu ferroviaire et vous avez déjà goûté à ce type de gestion auparavant. N'oubliez pas l'imagination et la créativité, ça peut toujours être utile. Alors jetons un coup d'oeil aux paramètres. Au début du jeu, enfin du logiciel, vous avez un terrain vide. Votre but : aménager une partie ou bien la totalité du terrain si vous avez le courage afin de créer non seulement une gare et un réseau ferroviaire mais toute une partie de la ville. Ainsi, vous pourrez aménager le relief de sorte que vous ayez un peu de montagnes, histoire de créer des tunnels bien sombres. Vous avez la possibilité d'ajouter des véhicules ou encore des bateaux et ne vous étonnez pas de voir "Feuerwehr" sur un camion de pompier ou encore "Polizei" sur une voiture de police. C'est la signature allemande. Mais ce n'est pas tout. Vous pouvez ajouter également des maisons, des bancs, des arbres, des immeubles, des monuments historiques, des églises, bref vous pouvez créer la ville que vous rêvez d'habiter. Cela dit, ne vous attendez pas à une 3D révolutionnaire, car ce n'est pas le but recherché. Les développeurs ont misé sur la simulation et la gestion du réseau, et non pas la beauté des rails, des wagons ou des immeubles. C'est sûr que ça fait mal aux yeux de voir des graphismes pareils, mais on s'y fait rapidement lorsqu'on commence à entrer dans le jeu et peaufiner son réseau.
 

Et du neuf dans tout ça ?

En regardant les graphismes, on pourrait penser que le jeu date d'au moins 3 ans, et pourtant il n'est sorti qu'au mois de mai dernier. On se demande alors ce que cette troisième version de EEP nous apporte de plus par rapport à son prédécesseur. Eh bien, pas mal de choses. Nous avons droit dans ce troisième opus à la gestion climatique que nous offre le moteur du jeu. Le moteur audio gère les bruitages d'ambiance. Vous aurez alors l'occasion d'entendre des oiseaux chanter ou des pneus de voiture crisser. Dernière petite chose, vous aurez la possibilité de travailler sur vos anciennes sauvegardes EEP. Chouette.
 

Article rédigé par NKB , le

EEP Virtual Railroad 3 ne s'adresse donc qu'aux fans absolus de simulation et de gestion de trains. Attention, il ne s'agit pas d'un jeu mais d'un logiciel complexe qui ne contient pas de tutorial et c'est bien la raison pour laquelle ce jeu n'est réservé qu'à une catégorie de personnes. Ceux qui cherchent à conduire les jolis trains, laissez tomber EEP et attendez plutôt Rail Simulator prévu pour 2006.

Points positifs

  • Une gestion poussée
  • Une panoplie de paramètres

Points négatifs

  • Graphismes à la traine
  • Pas de tutorial

Commentaires