Test : Startopia

Startopia - PC

Genre : Gestion

Date de sortie : Juin 2001

Genre
Gestion
Date de sortie
Juin 2001 - France
Développé par
Mucky Foot
Edité par
Eidos Studios
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Startopia est un jeu de gestion à mi-chemin entre Dungeon Keeper et Theme Hospital. Votre objectif sera de construire une base spatiale et d'y héberger des extraterrestres venus des quatre coins de la galaxie...

 
 
Il y a longtemps qu'on n'avait pas eu un bon jeu de gestion, le dernier remonte à la fin de l'année dernière, lorsque Zeus : Le Maître de l'Olympe est sorti. Depuis, il n'y a eu que Tropico qui est sorti et Zourzil n'a pas été super impressionné par ce jeu. Comme je vous le disais dans l'intertitre, mais aussi dans la preview, Startopia est un habile mélange de Dungeon Keeper, pour le mécanisme, et de Theme Hospital pour l'ambiance et l'interface, inutile de dire que les développeurs du jeu ont été très ambitieux.
 

Une base spatiale

Si vous croyez que la gestion d'une base spatiale est simple, vous vous trompez, car de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Les différentes races que vous hébergerez ont des besoins différents et vous devrez construire des installations adaptées aux besoins de tous. Ces installations sont très nombreuses et sont bien évidemment variées : vous aurez les dortoirs, les refectoires, les salles d'arrivée et de départ des vaisseaux, mais aussi des discothèques et le Petikoindnature est une zone de votre base où vous pourrez faire pousser des arbres, créer des rivières, histoire d'attirer des touristes et gagner de l'argent. Pour construire toutes ces installations, une unité spécialisée dans la construction sera nécessaire, à l'instar des lutins dans Dungeon Keeper. Ces unités, appelées Droïdes Scuzzer, sera fournies au début de la mission et vous pourrez en acheter d'autres en commerçant avec les autres races extraterrestres.
 

Des extraterrestres

Vous pourrez assigner des tâches à vos clients en fonction de leurs capacités : par exemple, les Gris sont spécialisés dans la médecine. Attention cependant, car plusieurs paramètres caractérisent vos visiteurs, comme leurs compétences et l'intérêt qu'ils portent à leur travail. Ces caractéristiques iront de pair avec leur salaire : plus vos unités seront douées, plus elles coûteront cher, donc vous devrez trouver le meilleur équilibre. Dans le même registre, une icône indique l'humeur de vos créatures et par là même leur moral.
Cependant, n'allez pas imaginer que vous n'aurez pas d'incident dans votre base, car certains peuples vous déclareront la guerre et iront attaquer votre base. Vous devrez donc donner l'ordre à vos visiteurs de combattre. C'est ici que le jeu se distingue de Dungeon Keeper car les combats sont nettement moins fouillis car on peut indiquer aux créatures l'ordre dans lequel elles doivent exterminer tous les vilains pas beaux. Si une de vos créatures venait à mourir, vous devrez indemniser sa famille, ce qui vous fera perdre de l'argent, donc n'envoyez pas au casse-pipe n'importe qui !
 

Un moteur bien performant

Startopia ne dispose pas d'un graphisme exceptionnel : les textures ne sont pas très finement réalisées, les bâtiments ne bénéficient pas d'une modélisation particulièrement soignées et les créatures ne sont pas criantes de réalismes. Cependant, les effets spéciaux sont très réussis, notamment les effets de lumière assez convaincants. De plus, le jeu reste fluide, malgré le nombre d'extraterrestres et de bâtiments visibles simultanément sur l'écran, ce qui est quand même le principal. Certes, Sacrifice aimait lui-aussi de nombreux polygones sans ramer, mais de nombreux autres jeux ne peuvent pas se vanter de cela. Du côté du son, les musiques sont assez réussies, mais sont répétitives et les voix sont très bien doublées dans la version française.

Quelques petits hics

Evidemment, tout n'est pas rose dans le monde Startopia. Pour commencer, l'interface nécessite un peu temps d'apprentissage et les deux boutons de la souris sont utilisés d'une manière assez spéciale, car il faut souvent cliquez sur un objet avec le bouton de droite, puis avec le bouton de gauche pour confirmer vos intentions. Dit comme ça, vous ne devez pas bien comprendre ce que je veux dire, mais il faut que vous sachiez que le jeu n'est pas très ergonomique au début. Ensuite, le tableau de classement des visiteurs a le mérite d'exister, certes, mais il reste peu clair et il vous faudra, là-aussi, un petit temps d'adaptation. Enfin, la durée de vie du jeu est assez courte car le jeu ne comporte que dix missions, ce qui se finit en peu de temps. Le mode multijoueur n'est pas la réussite du soft, donc on espère avoir un add-on le plus tôt possible.

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Startopia est un jeu très réussi et plein d'humour qui vous propose d'accueillir des extraterrestres dans une base spatiale. Cependant, on peut lui reprocher sa faible durée de vie et son manque d'ergonomie lors des premières heures de jeu, le reste n'étant que grande réussite.

Points positifs

  • Humour
  • Combats moins fouillis que dans Dungeon Keeper
  • Localisation française

Points négatifs

  • Décors sombres
  • Durée de vie
  • Manque d'ergonomie au début du jeu

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires