Preview : Throne Of Bhaal

Throne Of Bhaal - PC

Genre : Extension pour Baldur's Gate 2

Date de sortie : Juillet 2001

Genre
Extension pour Baldur's Gate 2
Date de sortie
Juillet 2001 - France
Développé par
Black Isle Studios
Edité par
Interplay Entertainment
Disponible sur
PC

Throne of Bhaal est l'extension officielle de Baldur's Gate 2 qui vous révèlera la fin de l'histoire, commençant par Baldur's Gate 1 et continuée par BG2.

 
 
Comme je vous l'ai dit dans l'intro, Throne of Bhaal a la particularité de terminer une histoire commencée trois épisodes plus tôt (BG1, son extension et BG2). Les fanatiques de la série vont sans doute se jeter sur cette extension sans même connaître les autres nouveautés que Bioware a l'intention d'intégrer dans Throne of Bhaal, même si Bioware ne nous a jamais déçus.
 

Le scénario

Souvenez-vous : dans Baldur's Gate 1, vous incarniez un orphelin chassé par des ennemis féroces, et puis heu... je ne me rappelle plus (il faut dire que je n'ai pas joué à l'extension de BG1 et pratiquement pas à BG2. Oui, je sais : je suis un traître, mais, heureusement, d'autres rédacteurs comme Néo ne sont pas dans le même cas que moi). Quoi qu'il en soit, vous serez obligé d'acheter cette extension pour voir le destin des enfants de Bhaal et par là même le destin de votre héros, que vous avez fidèlement suivi depuis quelques années. Euh, j'ai l'impression de me répéter, là...
Vous retrouverez donc votre personnage, vos amis (dont Imoen), mais également d'anciens ennemis qui se rallieront à votre cause. Par ailleurs, on nous promet de nombreux coups de théâtre.
Pour l'occasion, votre personnage aura la possibilité de monter jusqu'au niveau 40 et de gagner jusqu'à huit million de points d'expérience, ce qui commence à faire. Enfin, 40 nouveaux sorts (dont l'invocation de créatures) feront leur apparition et il faudra un peu moins de 50 heures pour découvrir la véritable fin de cette série mythique.
 

Des graphismes encore plus beaux

Dans mon test, je faisais des éloges sur Heart of Winter au niveau du graphisme. Le jeu tournait avec le moteur de BG1 amélioré et c'était vraiment très joli, alors imaginez un travail à peu près similaire au niveau des décors avec le moteur de BG2 qui est tout de même plus beau à la base que celui de Icewind Dale... C'est un rêve qui va devenir réalité car le graphisme devrait comporter un nombre de détails tout bonnement hallucinant. Certes, le nombre de lieux ne sera pas immense, mais chacun promet d'être extrêmement réussi, la nouvelle ville du jeu en étant apparemment le meilleur exemple. Je ne vais pas m'attarder sur les graphismes, car on y reviendra sûrement lors du test.
 

Une nouvelle classe de personnage

Une nouvelle classe de personnage sera jouable dans Throne of Bhaal, il s'agit du Wild Mage, un personnage doté de capacités magiques exceptionnelles et possédant des sorts redoutables, comme la possibilité de gagner temporairement un niveau. Cependant, il y a 5 % de chance (je devrais dire plutôt malchance) pour que ses sorts échouent ou pour que le résultat ne soit pas celui espéré.
Cette nouvelle classe de personnage ne sera pas de trop pour finir l'aventure, car la difficulté sera plus relevée que jamais avec des combats qui s'annoncent très difficiles. Si vous commencez l'aventure avec un nouveau personnage (ce que je ne vous conseille pas, mais alors pas du tout), vous aurez un perso de niveau 9 avec des sorts assez puissants, mais vous aurez beaucoup de mal à vous en sortir. Enfin, il est recommandé de finir Baldur's Gate 2 pour pouvoir jouer à cet add-on, donc il risque bien d'être destiné aux plus fanatiques des joueurs, et à eux-seuls.
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Throne of Bhaal sera le dernier jeu de la série des Baldur's Gate (du moins au niveau de la continuité du scénario). La guerre de la meilleure extension de l'été est lancée, avec un Lord of Destruction qui sortira le 29 juin. Qui va l'emporter ? Les paris sont d'ores et déjà ouverts...

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires