Test : X-plane

X-plane - PC

Genre : Simulateur d'aviation

Date de sortie : Octobre 2001

Genre
Simulateur d'aviation
Date de sortie
Octobre 2001 - France
Développé par
Laminar Research
Edité par
THQ
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Un adversaire de taille pour Flight Sim & autre Fly! 2. Plus de monopole entre ces deux compères, voici venu le temps de la relève, et cette dernière se fera dans le sang. Voilà en gros le combat entre le robot des bioman et deux monstres horribles. Si le public arrive à suivre ce titre exceptionnel, le robot devrait alors doubler de taille (vous savez, le robot qui va sur le robot), et détruire ces ennemis. Prions pour la victoire du Bien...

 
 
Développé à l'origine en version shareware, vous aurez le plaisir de découvrir ce jeu directement sous sa sixième version. D'accord, y'aura encore des patches à installer, mais plus pour améliorer le jeu que pour enlever bugs débiles et compagnie. Enfin, le soft étant assez bizarre de ce point de vue, je pense qu'un paragraphe complet serait le bienvenue.
 

Paragraphe complet

Développé depuis un certain temps par des petits gars qui ne sortent plus dehors, X-Plane avait à l'origine une méthode de distribution assez étrange. En effet, le shareware était vendu au prix minime de 1200 Frs. Autant dire qu'il était plus que réservé à une élite particulière. Ce n'est qu'aujourd'hui que vous pourrez vous payer ce jeu à un prix décent (369 Frs), et ce en sautant directement à la version 5.66.
 

Comparatif

Hier, Flight Simulator 2000 et Fly! 2 se partageaient tout le pognon des amateurs de simulations d'avions civils. X-Plane compte bien faire le ménage et devrait sans conteste se faire une place bien réelle dans cette cour des grands, en espérant que les ténors de la discipline ne parviennent pas à le réduire au silence. En effet, X-Plane n'évolue pas véritablement dans la même discipline ; en fait, les développeurs se sont attelés à d'autres capacités, arborant un graphisme acceptable sans plus, mais possédant un modèle physique impressionnant, ce qui vous donnera par exemple la possibilité de créer votre avion de toute pièce, voire vos voitures, bateaux et autres navettes spatiales. Oui oui.
 

Les engins

Il s'agit du point qui m'a le plus stupéfié. Étant moi même un non-fan des simulateurs, force est de constater que X-Plane pourrait bien créer une véritable révolution augmentant de plusieurs degrés l'immersion du joueur qui examinera toutes les conditions pour créer le véhicule capable d'évoluer le mieux dans tel ou tel type de condition. Créez vos ailes, vos moteurs, votre train d'atterrissage, votre fuselage, etc. L'avion ou le véhicule que vous construirez sera conçu de votre main de A à Z. Pas de "choisissez entre les 2 types d'ailes". Bon, vous voyez le truc, non ? En gros, il s'agit du plus sérieux outil de conception aéronautique aujourd'hui. De quoi faire les malins, et ce, pendant un sacré bout de temps encore.
Ah oui, dernier truc encore, plus de trente engins volants vous seront proposés dès votre arrivée, allant du Cessna 172 à la navette spatiale Discovery. De quoi écraser toute concurrence trop gênante.
 

Les bidules en vogue

Aujourd'hui, de nombreux éléments se doivent d'être compris dans tout bon simulateur de vol (même si un acheteur sur deux ne voit pas la différence). Ainsi X-Plane possède un ATC assez complet, ainsi que quelques trucs marrants tel la gestion des points d'élévation, ou encore une météo réaliste mise à jour lorsque l'on passe sur Internet. Ah oui, justement, le Web. Sachez que ce titre existe déjà depuis un bon bout de temps (NDRC : la démo jouable de la version 5.66 est disponible plus d'un an quand même !), et le Net regorge littéralement de merveilles en tout genre. Le titre mettant à la disposition du joueur tous les éléments pour créer, vous trouverez tout ce que vous avez toujours voulu avoir sans jamais oser le demander. Engins, scénarii, guidons de motos, tout ce qui pourra se révéler utile sera présent. De quoi faire des heureux et de piquer pas mal du côté des concepteurs amateurs de Flight Sim. D'un autre côté, Internet sera quasiment indispensable si vous voulez profiter du soft à fond. En effet, la majorité de l'intérêt du titre est de pouvoir downloader tout et n'importe quoi, et les défauts du jeu ne pourront être cachés que grâce à de longues heures de téléchargement.

Les points noirs

Les tableaux de bord sont très complet, il est vrai, mais ressemblent en gros à ceux des Boeing dans Flight Sim 95. Un morceau de carton avec plein de rond avec des aiguilles. Moche, mais utile, mais moche (NDRC : mais utile). Internet palliera à ce manque (faites un tour sur http://users.swing.be/damman/xpanels.htm), mais l'acheteur aura quelques doutes en voyant les images. Surtout que le moteur n'est pas prodigieux. En fait, il est plus qu'acceptable, et réalise de très bon paysages génériques, mais la palette de couleur est bizarrement un peu restreinte. Enfin, l'interface est très bien réalisée, mais les différents menus paraissent bâclés, et laissent un goût amer d'amateurisme dans les yeux. En fait, pour profiter pleinement du titre, restez constamment connecté au Net, et apprenez les raccourcis de raccourci pour ne jamais dépasser plus de trois secondes à travers les menus. Ah oui, téléchargez les tableaux de bord aussi.

L'aspect technique

C'est vrai, comparé à Flight Sim, X-Plane fait pâle figure, mais il lui revient tout de même un mérite : il est ultra fluide. X-Plane se permet d'afficher avec une insolence toute particulière près de 30 images par seconde sur une machine relativement modeste, et ce malgré une météo fabuleusement gérée, et plus d'une centaine d'aptitudes de l'avion (contre 30 pour ses rivaux).

Conclusion, quand tu nous tiens

X-Plane sert aussi bien de simulateur de vol que de simulateur d'un monde physique. Que vous soyez à dos de navettes, de véhicules, de bateaux, ou encore d'avions, que vous voyagiez dans les airs, sur Terre, dans l'Espace ou encore sur Mars (un MOD vous permettra de créer vos drones et les voir évoluer sur Mars, où l'atmosphère est bien différente, et la palette de couleurs différente aussi), que vous soyiez gêné par les pluies incessantes d'Angleterre ou les pluies de météorites, que vous aimiez ou non vous la jouer matheux avec des centaines d'aspects à gérer, des tableaux vous permettant de comparer vos créations, n'ayez aucun doute, ce jeu est une véritable mine de trouvaille en tout genre, un outil de création fabuleux, que vous soyez fana de simulation ou pas, essayez au moins de tester ce jeu pour vous rendre compte des trésors qu'il renferme. De plus, les mises à jour s'opérant à vitesse grand V, tous les défauts lui seront pardonnables, car on est certain qu'ils seront réparés un jour ou l'autre. Aucun paysage n'est aussi beau que dans Flight Sim, aucun tableau de bord n'est aussi réaliste que dans Flu! 2, aucune sensation de voler n'est aussi bonne que dans X-Plane. Vous n'êtes plus un simple spectateur. Lâchez votre canette et courez chez votre revendeur. Ah oui, n'oubliez pas d'acheter des timbres, je crois que vous n'en avez plus.

Article rédigé par Rick28 , le

Victoire ! Pour moi en tout cas, X-Plane est bien plus complet que ses concurrents, un moteur moyen, mais les 30 images par seconde font agréablement regretter ce petit pépin, surtout lorsque l'on se retrouve dans l'espace intersidéral en route vers la conquête de Mars !

Points positifs

  • Outil de création très complet
  • La fluidité
  • Immersion
  • Grand ventail de possibilités
  • Réalisme des vols
  • Un soft en évolution constante et doté d'une grande communauté

Points négatifs

  • Aspect "bêta version"
  • La palette de couleurs
  • Mieux vaut être connecté 24h/24 pour en profiter
  • Les tableaux, et certains paysages vides

Commentaires