Test : Return to Castle Wolfenstein : Operation Resurrection

Return to Castle Wolfenstein : Operation Resurrection - PS2

Genre : FPS

Date de sortie : Juin 2003

Genre
FPS
Date de sortie
Juin 2003 - France
Développé par
Raster Productions
Edité par
3D Ultra RC Racers
Disponible sur
PS2

Après un long siège sur PC (dès décembre 2001) et avant un futur passage sur Xbox (13 juin prochain), RTCW paraît sur PS2. De nombreuses corrections par rapport à la version PC sont apparues, mais un absent de taille va malheureusement faire pencher la balance.

 
 
La version PS2 de RTCW a été revue par rapport à l'originale, sortie sur PC début 2002. Le jeu jouissait déjà d'une durée de vie conséquente, et d'excellentes sensations. Mais ici les développeurs ont eu la bonne idée de ne pas se contenter d'un simple portage. Tout d'abord parce que éthiquement, ça ne se fait pas, et qu'il faut s'avoir respecter le consommateur. Et ensuite parce que l'annulation de l'extension prévue pour ce mois de juin leur a permis de transférer tous les ajouts dans leurs versions consoles. Au programme, un scénario mieux construit, et enrichi d'un long passage en Egypte, où vous découvrirez les fouilles réalisées par Himmler voila près de 60 ans. Par la suite, et même si ça n'est pas votre guerre, vous retrouverez les niveaux propres à la version PC, pour ceux qui ont déjà goûté au jeu voilà un an et demi. l'IA des ennemis a aussi été corrigée, pour des tactiques ennemies plus fluides, des attaques groupées plus naturelles, et plus réfléchies. Le jeu reste malgré cela toujours aussi violent et rapide, n'ayez crainte.
 

Les problèmes récurrents

2 problèmes reviennent une fois de plus. Celui des portages tout d'abord. En effet, RTCW est un jeu PC. Si sur XBOX la qualité technique avait réussi à tenir la comparaison, la PS2 a plus de mal à résister face au déluge d'effets pyrotechniques qui avaient débarqué sur nos écrans pc voila un an et demi. Le jeu est par conséquent bridé, pour ainsi afficher une fluidité à toute épreuve. Le résultat reste convaincant, mais ceux qui ont longuement traîné sur les autres versions du jeu sentiront la différence.

Le 2e souci est propre aux FPS console. Manette, joysticks, tout un problème dont les développeurs n'arrivent jamais à se sortir. Si sur la XBOX le problème est quasiment résolu, grâce à un investissement important dans les joysticks et boutons, qui pullulent de partout, le pad PS2 a quelques difficultés à apporter autant de sensations qu'un duo clavier/souris, tout comme sur Xbox d'ailleurs. Tant pis, on fera sans.
 

Le grand absent de l'histoire : le multi

RTCW sur PS2, ça se décline sans multi. ID Software a eu la bonne idée de tout simplement supprimer cette option. Ni jeu sur Internet (ce qui se comprend encore, quoique la PS2 Online, c'est pour le 2 juillet), ni jeu en coopératif à 2 (ce qui se fait pourtant de plus en plus souvent, et RTCW se prêtait bien à l'idée) ni deathmatch classique ! Cela était déjà entièrement programmé lors de la version XBOX. Pourquoi alors avoir décidé de tout supprimer plutôt que de n'enlever que le online? La PS2 n'aurait pas tenu le coup techniquement? L'écran splitté aurait été illisible? D'après une étude, 95% des joueurs de RTCW sur PX y jouent seuls? Vu les efforts réalisés sur le mode multi de la version PC, et les milliers de jeunes rebelles qui s'étripent dessus chaque soir, cette statistique est bien loin de représenter la réalité. C'est justement le genre de jeu qui aurait grandement gagné à avoir un mode "4 consoles en link" pour pouvoir retrouver les excellentes sensations des mods PC. A 16, le jeu aurait été à mon avis génial, sans oublier que le principal concurrent PC : Medal of Honor, n'avait pas non plus de mode multi lors de son arrivée sur PS2. Une place était vacante !
 

Au final

RTCW : Operation Resurection est un très bon titre en solo. Une campagne originale allongée, une IA revue, et un scénar' plus agréable à vivre. Quel dommage que les défauts récurrents à la PS2 reviennent sans cesse : technique limitée, manette peu appropriée, et surtout mode multi difficile à mettre en place (2 manettes par console, on-line par encore installé en Europe, etc.). Ces inconvénients ont découragé les développeurs qui ont totalement abandonné le mode multi. Grosse erreur à mon avis.
 

Article rédigé par Rick28 , le

Si le mode solo a bénéficié d'efforts soignés, l'absence de multi est impardonnable. Après, c'est à vous de voir comment vous voulez exploiter le jeu.

Points positifs

  • Bonnes sensations
  • Mode solo allongé
  • IA plus performante

Points négatifs

  • Pas de mode multi
  • Maniabilité pas toujours évidente

Commentaires