Preview : WWE SmackDown ! Here Comes the Pain

WWE SmackDown ! Here Comes the Pain - PS2

Genre : Combat

Date de sortie : Novembre 2003

Genre
Combat
Date de sortie
Novembre 2003 - France
Développé par
Jakks Interactive
Edité par
THQ
Disponible sur
PS2
Parfois appelé
WWE Smackdown : Here comes the pain

Chaque année depuis environ cinq ans, THQ, roi des éditeurs de catch outre-atlantique, exporte ce spectacle dans nos vertes contrées. Certes la suprématie dure, mais quand même, il faut confirmer auprès des fans de ce "sport" palpitant.

 
 
Le catch et la France, ça n’a jamais été une énorme histoire d’amour. Trop peu médiatisé ici, ce spectacle sportif est une religion, pour certains, aux Etats-Unis. Même si de nombreux matchs sont pré-programmés, certaines confrontations sont si jouissives et à enjeu tellement important qu’on se laisse prendre au jeu. Je pense par exemple au combat opposant Triple H à Kane où ce-dernier, après sept ans sans avoir ôter son masque, dût le faire après s’être incliné. Pour en revenir au jeu, THQ a décidé de changer certaines choses à sa série, pour justifier son achat.
 

Nouveaux acteurs

Bon, comme chaque année, de nouvelles superstars font leur apparition tandis que d’autres se font virer par le chef ultime du catch américain, Vince MacMahon. Ainsi, une réactualisation fut nécessaire. Out les vieux comme X-Pac, Shawn Stasiak ou le jeune Jeff Hardy, viré pour usage de drogue et retards permanents. Si certains partent, d’autres arrivent. Ainsi on voit Chavo Guererro, frère d’Eduardo, Bill Goldberg, Scott "Freakzilla" Steiner, Rey Misterio, Batista, ou encore Eric Bishoff. On retrouve également certaines légendes actuelles comme The Rock, Steve Austin, Triple H, Ric Flair, Big Show, Undertaker, ou les jeunes comme Randy Orton et The Hurricane. Une nouveauté de taille, c’est l’apparition de légendes, comme LE Jimmy "Superfly" Snuka, Ultimate Warrior, ou le mythique Old Undertaker. C’est vraiment un assez gros coup réalisé par THQ pour faire revivre ces légendes irremplaçables et irremplacées.
 

Les modes de jeu

Là aussi, de nouvelles choses sont apparues. On retrouve les traditionnels combats normaux, en équipe, les matchs Hardcore, les grands Royal Rumble, où trente catcheurs se tirent la bourre sur un ring, mais également d’autres modes. Il y a par exemple un mode où le premier qui saigne a perdu ou encore un mode où on se bat exclusivement avec des sous-vêtements.
Aussi, le mode carrière sera très développé. Vous devrez prendre des décisions capitales, faire des combats en équipe, pour faire monter votre quota de charisme et votre place au classement. Le mode carrière proposera aussi des mini-scenarii internes qui promettent des défis toujours aussi jouissifs. À noter que l’histoire s’inspirera de faits réels et qu’elle sera réalisée par des « écrivains de WWE ».
 

Maniabilité

La maniabilité, pour permettre de rendre la prise en main encore plus facile, a été légèrement modifiée, et rendue plus réaliste. Ainsi, les bugs de collision ont été effacés au maximum, la cible la plus proche sera lockée plus rapidement qu’avant. Aussi, les prises de finition de certains catcheurs ne seront plus faites n’importe où. Par exemple, dans WWE Smackdown : Shut Your Mouth, le People’s Elbow de The Rock pouvait être effectuée même si on était dans le coin, alors que la « victime » devait être au milieu du ring. Donc, lorsqu’on activait le Smackdown et que la personne était dans le coin, comme par enchantement, elle était au milieu…Ceci devrait être corrigé et certaines prises de finition ne pourront être effectuées qu’à un certain moment. Parmi les nouveautés, il y aura l’ajout de 619 coups et aussi un vrai rapport entre les superstars. Donc, les maigres comme Spike Dudley ne pourront plus pratiquer de surpassement sur les brutes comme Big Show.

Article rédigé par n0nam , le

Au final, ce titre devrait être accueilli au mieux pour les fans de catch. Avec un nombre (encore provisoire) de 65 catcheurs, une jouabilité remaniée, des modes de jeux enrichis et des graphismes plus fins, il devrait succéder à son aîné, et décrocher la palme du meilleur jeu de catch sur 128 bits.

Commentaires