Test : SOCOM : U.S. Navy Seals

SOCOM : U.S. Navy Seals - PS2

Genre : Action

Date de sortie : Juin 2003

Genre
Action
Date de sortie
Juin 2003 - France
Développé par
Zipper Interactive
Edité par
Sony Computer Entertainment Europe
Disponible sur
PS2
Parfois appelé
SOCOM : US Navy Seals, SOCOM : U.S. Navy Seals, SOCOM II : U.S. Navy Seals
Site officiel
Site officiel

Annoncé depuis belle lurette sur PS2, le jeu SOCOM : Us Navy Seals fait une entrée remarquée dans la cour des grands jeux d'action tactique en compagnie, entre autres de Rainbow Six. Ce n’est pas le hit que l’on croyait mais le jeu reste plus que potable.

 
 
Enfin il est là en version finale et nous autres joueurs allons pouvoir le tester comme il se doit. Il faut dire que celui-ci marque l'avènement du jeu en ligne sur PS2 et du fameux Headset, ce casque permet non seulement de communiquer avec les autres joueurs sur Internet mais, et c'est le plus important, il permet aussi diriger ses troupes et de recevoir les ordres du quartier général dans l'oreillette comme en vrai. Vos proches vont vous prendre pour un fou en vous voyant parler à votre téléviseur mais ils ne goûteront pas à ce petit plaisir qu’est de parler à des guignols virtuels.
 

Seals au rapport!

Mais concentrons sur le jeu lui-même, j'allume la console, insère fébrilement le disque dans le tiroir et me plonge dans l'univers des Seals. C'est à la tête de deux équipes composées de deux hommes chacune que vous allez intervenir dans de périlleuses missions. Pour ce qui est du réalisme, le jeu ne laisse pas de place à la fantaisie puisqu'il a été développé en collaboration avec l'US Naval Special Warfare Command. Le premier contact avec le jeu est excellent mais on ne tarde pas à découvrir quelques défauts.
 

Un de jeu parfait... je crois pas..

Certains détails laissent par contre à désirer. Zipper Interactive aura pas mal de choses à corriger pour Socom 2. Par exemple, l’IA des ennemis et des coéquipiers reste à revoir. Il m’est arrivé de me tenir à trois mètres d’un terroriste, en face du lui, mais cet abruti n’a absolument pas bronché et a continué à me fixer avec un regard d’huître (si, si ça voit une huître) et il arrive fréquemment qu’un de vos hommes vous rentre dedans. Bizarre ! Les corps disparaissent pour la plupart et cela fait vraiment tâche dans un jeu ou l’ambiance est si prenante… La modélisation de certains ennemis est mauvaise mais ce point n’est pas vraiment gênant. Pour finir, les voix françaises sont nulles et je vous conseille de mettre la console en Anglais pour mieux apprécier le jeu.
 

Les modes online

Je ne possède pas le online mais j’ai pu obtenir une large palette d’avis. La connexion au réseau en elle-même est bonne bien que le online Sony ne soit pas entièrement « Plug and Play ». Mais pour le cas particulier de Socom, il y a encore quelques défauts. Il faut attendre qu’un bon nombre de joueurs soient présents dans la room et c’est bof en plus vous ne pouvez revivre en cours de partie, donc si vous avez entamé une série de plusieurs matches entre potes et que vous crevez bêtement au début, il vous faut attendre la prochaine manche c’est lourd… Les bonnes idées sont cependant au rendez-vous avec le mode Extraction où vous devez sauver les otages si vous êtes Seals ou les garder si vous faites partie du camp des vilains (ouhhhhhhh le pas beau)
;§;Un autre truc sympa : les chats vocaux parler à une autre personne via la ps2 c cool, très cool ! La petitesse des maps est assez dérangeante, vous êtes bien limité dans vos mouvements, pas bien ! Ce sera tout, monsieur SOCOM!
 

Article rédigé par Baba , le

Bref, tout ça pour dire que le online sur PS2, c’est pas trop encore ça et que pour SOCOM 2 y’a pas mal de trucs à revoir même si on sent que les développeurs sont très bien partis. Go, seals, go !!!!

Points positifs

  • L'ambiance
  • Le réalisme

Points négatifs

  • L'IA
  • Le doublage français

Commentaires