Test : SSX On Tour

SSX On Tour - PS2

Genre : Course de Snowboard/Ski

Date de sortie : Octobre 2005

Genre
Course de Snowboard/Ski
Date de sortie
Octobre 2005 - France
Développé par
EA Big
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
Gamecube, PS2, PSP, Xbox
Parfois appelé
SSX 4

Vous aimez le snowboard mais vous avez peur de vous lancer sur les pistes ? Ne vous inquiétez pas. SSX On Tour est là pour vous, et pour vous donner une sensation similaire, toute aussi époustouflante que la vraie. Allez, chacun prend son board, on se met à rider comme des fous.

 
 
Voilà maintenant deux ans qu’on n’avait presque pas entendu parler de SSX. En effet, depuis la sortie du troisième volet, EA Big a mis pas mal de temps avant de nous sortir un nouveau volet du jeu. C’est désormais chose faite. SSX On Tour est sorti et on déguste ça avec un plaisir innommable.
 

Board ou ski ?

Ce qui impressionne au départ, lorsqu’on lance le jeu, c’est cet aspect underground et crayonné dans les menus. C’est aussi perceptible dans la pochette du jeu, mais c’est davantage impressionnant dans les menus et dans la présentation du jeu. Original et ça donne un style particulier au jeu. Le menu se présente le plus simplement possible. Vous avez trois choix : la partie rapide, la compét’ ou le bonus. Passons au plus gros morceau dès le début, à savoir la compétition. Vous vous en doutez, ce sera la partie du jeu qui va vous prendre le plus de temps et ça se comprend. Les compét’ varient énormément, allant de la course simple au concours de tricks, en passant par des morts subites et des points d’avance, des parties de cache-cache avec vos adversaires. C’est très fun et on s’éclate à mort. Ah oui, j’ai oublié de vous dire le plus important : au niveau du support de glisse, vous avez le choix. Vous pouvez désormais chausser des skis pour faire varier le plaisir et ça, ça donne un souffle nouveau à la série. Au niveau du jeu, ça se traduit par de nouveaux tricks que vous aurez à faire, mais aussi une nouvelle sensation de glisse. Cela dit, la compétition sera semblable que vous choisissiez le board ou les skis. Vous aurez également à effecteur des duels avec des personnages clés. Une fois battus, vous pourrez incarner ces persos dans la partie rapide. La partie rapide sert ici comme un match d’exhibition dans PES. Si vous souhaitez dévoiler la piste de vos rêves et battre votre propre score, vous pourrez faire une partie rapide pour vous entraîner et trouver de nouveaux raccourcis. De plus, vous pourrez jouer à deux, ce qui va permettre des jolies courses en écran splitté. Pas de jeu en réseau, malheureusement.
 

Oh, un flocon !

Si vous aimez la neige, vous allez certainement faire attention aux graphismes de SSX On Tour. Pff, décidément, je raconte n’importe quoi. Bref, si vous avez eu l’occasion de jouer à SSX 3, vous serez surpris de constater qu’à première vue, les graphismes n’ont pas changé, ou du moins pas beaucoup. A première vue seulement, hein. Si on commence une partie, on distingue rapidement la sensation de vitesse avec du flou autour comme si vous aviez activé la nitro dans Need for Speed Underground. C’est beau et c’est très fluide. De toute façon, dès la sortie du premier SSX en 2000, on a été bluffé par le remarquable travail de EA Big, et cette beauté du jeu, qui a bien progressé depuis. Tout est vraiment bien modélisé. Que ce soient les persos, les riders du dimanche, ou encore les décors, tout est remarquablement bien fait. Bon, j’avoue je ne suis pas resté sur un même endroit pour tenter de chercher un pixel ou deux, mais d’une manière générale le jeu est très beau.
 

Un boost aux allures de nitro

Au niveau du Gameplay, ça a pas mal évolué. Déjà, avec l’apparition des skis, une nouvelle sensation s’offre à vous mais aussi une nouvelle maîtrise. Difficile de faire des tricks sans se retrouver a l’envers, mais on continue toujours à glisser. En effet, le skieur se retrouve face à l’écran, la tête tournée vers l’avant de la piste afin de bien voir par où il passe. Très classe. De toute façon, si vous êtes sur le point de tomber, vous avez une nouvelle chance de vous rattraper en appuyant sur la touche indiquée plusieurs fois de suite. Ca vous évitera de perdre du temps et surtout du boost. Parce que vous allez en avoir besoin. La barre de boost sert à deux choses : la vitesse ou les tricks. Si vous êtes sur une épreuve de course, inutile de passer son temps à faire des tricks monstres, il faut privilégier la vitesse. On maintient un bouton et paf, on se sent pousser des ailes, youhou ! Mais si vous êtes sur une épreuve de points et donc de tricks, vous allez devoir économiser votre boost pour remplir la barre de boost. Une fois la barre remplie, elle devient toute jaune (ou violette) et vous pourrez faire alors des « tricks de monstres » pour amasser encore plus de points et être en tête. Et si vous gagnez l’épreuve, vous montez dans le classement général et vous montez dans les grades. Ainsi, vous commencez par être un amateur puis rapidement vous devenez un espoir et ainsi de suite jusqu’à devenir un pro de la glisse et toucher les étoiles (bon, je m’emballe un peu là). De plus, vous pourrez personnaliser votre personnage comme bon vous semble, à la manière d’un volet de Tony Hawk. Vous pourrez ainsi choisir son board ou ses skis, mais aussi ses vêtements, du plus léger au plus lourd. Mais ce n’est pas tout. La customisation va encore plus loin puisque vous pourrez choisir la tête de votre perso en lui ajoutant une barbe et une coiffure que vous appréciez. Grande classe.
 

Fais péter le son Dédé !

Vous le savez comme moi, il s’agit d’un produit EA. Et qui dit jeu de sport EA, dit aussi EA Trax. Pour SSX On Tour, vous avez un large choix de musiques qui touchent un peu tous les ados. Celle qui domine c’est la musique orientée rock mais vous avez aussi du rap américain. Je me demande si je n’ai pas entendu quelques morceaux de techno. Ca m’étonnerait, mais bon sait-on jamais. Au niveau sonore, on appréciera les bruits du vent quand ça va vite, surtout lorsqu’on traverse une forêt. On entend alors un « wooosh » lorsqu’on passe près des arbres. Sympa. Les voix sont en français, que se soit le commentateur de la compétition ou vos adversaires et on appréciera (ou pas) la tentative de déstabilisation des adversaires.
 

Article rédigé par NKB , le

Ce nouveau volet de SSX est tout simplement excellent. Il plaira à tous ceux qui ont apprécié les précédents opus ainsi qu’aux nouveaux qui aiment la glisse mais sans plus. L’un des principaux atouts de ce volet reste néanmoins l’ajout des skis permettant ainsi d’élargir le monde de la glisse dans SSX mais aussi de pouvoir varier le plaisir afin que le jeu puisse durer encore et encore, jusqu’à un nouvel opus de SSX, sur console next-gen, peut-être.

Points positifs

  • La fluidité
  • Les skis
  • L'ambiance
  • La sensation
  • EA Trax

Points négatifs

  • Un peu trop facile, peut-être

Commentaires