Test : Revenge of the Wounded Dragons

Revenge of the Wounded Dragons - PS3

Genre : Double Dragon Revival

Date de sortie : 18 février 2010

Genre
Double Dragon Revival
Date de sortie
18 février 2010 - France
Développé par
Artificial Mind & Movement
Edité par
Wanako Games
Disponible sur
PS3
Modes de distribution
PlayStation Network

WATCHAAAAAAAAA !..... Revenge of the Wounded Dragons a débarqué sur le PSN en février dernier et il prouve une fois encore que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures de méchants...

 
 
Réussir un jeu ne demande pas forcément une surenchère de nouveaux concepts et d'incroyables démonstrations techniques. Prenez Revenge of the Wounded Dragons, un jeu qui fleure bon les softs de nos grands-parents. C'est un jeu qui nous rapproche du terroir, un jeu qu'on devrait certifier bio, un jeu qui sent la vieille cartouche dans laquelle on a besoin de souffler très fort pour qu'elle fonctionne. Un jeu qui ne masque pas du tout son inspiration Double Dragon, Bayou Billy, ou encore Kung Fu. Mais si, Kung Fu, rappelez-vous, le bonhomme sur NES en kimono blanc qui évolue sur fond mauve en déboitant tout sur son passage ! Et pour changer de décor, on grimpe aux escaliers et on continue tout droit ! C'est un petit peu le même principe que Revenge of the Wounded Dragons, revu et corrigé à la sauce PSN.
 

Non, vieux maître ! NOOOOOOoooooOOOOOooooooOOOOOn !

L'histoire est absolument sidérante et inédite. Ces salauds de mafieux asiatiques ont frappé le vieux maître chinois à mort et ont kidnappé sa fille, certainement pour en faire une esclave sexuelle dans un bordel de Pataya. Et vous, les deux frères, forts de l'entrainement de votre professeur de Kung Fu, partez à la recherche de la gonzesse et à la vengeance du papy. Evidemment, nous sommes dans le mauvais scénario d'une série Z et le second degré est de rigueuer puisqu'on reprend tous les clichés du genre pour les mettre bout à bout un à un. Ne reste plus qu'à tout éclater sur son passage. Pour ce faire, rien de compliqué, un bouton pour les poings, un pour les pieds, un pour les sauts, et le dernier pour jeter des objets du décor. Le jeu ne se situe que sur un plan, et vous changez de décor en avançant ou en montant aux échelles. Sauts périlleux contre les murs, combinaisons de coups dévastateurs, craquages de nuque avec les pieds et autres exutoires vous attendent dans un jeu franchement jubilatoire. Alors oui, c'est simple, mais c'est très efficace. Les niveaux sont jolis et variés, le charac design sympathique et le jeu n'a pas vraiment le temps de lasser. On est dans la plus pure tradition du beat'em all.
 

BAMBOO BREAKER

Revenge of the Wounded Dragons, c'est un peu comme une partie de sexe. Seul, c'est sympa mais à deux ça prend tout son sens. Vous pouvez vous aider de votre partenaire pour faire un joli coup de pied sauté, ou encore tenir les ennemis pour qu'il les tabasse. Vous êtes tellement proches que vous pouvez effectuer en cours de jeu des transferts d'énergie vitale avec un peu de concentration, afin de donner un peu de vie à votre partenaire mal en point. Des tas de bonnes idées, la plupart vues et revues, mais qui forment au final un petit soft sans prétention mais punchy et jouissif. Tout est codifié et tout est respecté, boss de fins de niveaux, bols de riz pour la vie, armes à ramasser et à utiliser (mention spéciale à la batte de baseball permettant de faire des homeruns). Le jeu propose 4 niveaux, divisés en 24 zones à explorer, ce qui promet quelques heures de jeu avant d'en arriver au bout. Pour près de 8 euros, je crois que le contrat est rempli. Sans prétention aucune, le soft revisite les standards de l'époque, en y ajoutant sa petite touche personnelle. Fort heureusement, Revenge of the Wounded Dragons n'a pas aveuglément tout copié sur ses ainés puisqu'en cas de défaite, vous n'aurez pas à reprendre l'aventure depuis le début ENCORE et ENCORE. C'est en tous cas un très bon petit jeu que s'est offert le PSN, qui réussira peut-être l'exploit de toucher à la fois les nostalgiques et les gamers en quête d'un petit jeu sympa et peu cher à faire à deux.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Revenge of the Wounded Dragons est un jeu comme on aimerait en voir plus souvent. Il utilise des bases poussiéreuses pour faire du neuf, et même du rafraîchissant. Un petit beat'em all sans prétention mais très bien réussi qui saura trouver son public sur le PSN.

Points positifs

  • Références multiples aux ancêtres des beat'em all
  • Graphismes très réussis
  • Action menée tambour battant, impossible de se lasser

Points négatifs

  • La simplicité du système de combat peut aussi tomber dans le simplisme tout court parfois...

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires