Preview : Naruto Shippûden : Ultimate Ninja Storm 3

Naruto Shippûden : Ultimate Ninja Storm 3 - PS3

Genre : Baston

Date de sortie : 08 mars 2013

Après un Naruto Shippûden : Ultimate Ninja Storm Generations globalement décevant, CyberConnect2 revient à la charge avec Naruto Shippûden : Ultimate Ninja Storm 3. Un jeu au nom légèrement plus court, donc. Est-ce que cela veut dire que le studio a revu ses ambitions à la baisse ? Allez savoir, les deux éléments n'ont strictement aucun rapport. Ce qu'on peut vous dire en revanche, c'est ce qu'on a vu du titre, ainsi que ce qu'on pense de ce qu'on a vu du titre. La fin de cette phrase vous a paru chelou ? C'est normal. L'auteur de cette preview n'a juste rien trouvé de mieux que de rallonger artificiellement son texte pour donner l'impression qu'il a bossé. Même si au fond, tout le monde sait que c'est faux, vu que c'est un gros branleur.

 
 
C'est à La Pagode, un cinéma du septième arrondissement parisien que s'est déroulée la présentation. Mais avant de nous parler du jeu qui nous intéresse ici, les différents intervenants se sont attardés sur la licence Naruto dans sa globalité, en nous balançant tout un tas de chiffres. Ainsi, on a appris que le manga Naruto s'est écoulé à 175 millions d'exemplaires à travers le monde, dont 14 millions en France. Mais le jeu vidéo n'est pas en reste avec ses 10 millions d'unités vendues. Mais l'animé n'est pas en reste non plus, vu que le 500ème épisode de la série va être diffusé cette année sur Game One. Alors si vous vous demandez si on va encore bouffer du Naruto dans les prochaines années, la réponse est manifestement oui. Et ça devrait durer encore longtemps. Mais c'est pas bien grave. Parce qu'au fond, on aime ça.
 

Ready ? Fight !

La présentation s'est concentrée sur le chapitre 4 du mode histoire. Celui-ci nous narre l'entraînement du jeune ninja avec Killer-Bee, juste avant la grande guerre des ninjas. S'il y en a à qui ça parle. C'est également là que Naruto apprend dans le détail le déroulement des évènements entourant sa naissance, de la rencontre de ses parents à l'enfermement de Kyubi dans son corps. Cette séquence nous a permis de voir un combat opposant Naruto au démon renard à neuf queues franchement impressionnant, nerveux et bien mis en scène. Notez qu'au début du combat, on aura désormais le choix entre deux modes. Il y a tout d'abord le mode Héros, qui permettra d’appeler un compagnon en cas de besoin pour qu'il vous file un coup de main. Il correspond au mode de difficulté normal du titre. Mais les amateurs de challenge pourront se passer de cette aide occasionnelle en choisissant le mode Légende, qui offrira une récompense plus intéressante en cas de réussite.
 

Je veux ma maman !

Le staff de CyberConnect2 présent sur place a lourdement insisté sur le fait que ce volet mettra plus l'accent sur l'émotion. Le choix de nous montrer ce chapitre plutôt qu'un autre témoigne de cette volonté. Seulement voilà, vouloir ajouter de l'émotion est une chose, et bien le faire en est une autre. Et ce qu'on a vu ici n'était pas franchement reluisant. Pour faire simple, sur la totalité du chapitre 4 qui dure tout de même près d'une heure, si ce n'est plus, on n'a eu droit qu'à 15 minutes de gameplay (en comptant large). Alors on se doute bien (on espère en tout cas) qu'il doit y avoir tout un tas de quêtes secondaires que l'on ne nous a pas montré. Mais quand même, cela fait beaucoup de cinématiques. D'autant plus que celles-ci, réalisées avec le moteur du jeu, pâtissent d'une mise-en-scène franchement molle et sont, de tout façon, hachées par d'innombrables temps de chargements. On se retrouve alors face à d'interminables dialogues qui finissent à la longue par susciter l'ennui. Dommage.
 

Article rédigé par pattoune , le

Avec ce troisième Ultimate Ninja Storm, CyberConnect2 semble être tombé dans le piège de la fidélité à outrance, nous montrant ici une pâle copie de l'animé. Mais nous tempérerons notre propos tout de même, et cela pour deux raisons. Tout d'abord, les combats sont toujours aussi nerveux et bien mis en scène, ce qui laisse présager de grands moments. Ensuite, ce chapitre 4 n'est certainement pas représentatif du reste du jeu. De plus, on nous a assuré qu'il sera possible de couper toutes les cut-scenes. Bref, tout ça pour dire que si on a été déçu par cette présentation, on ne va pas se fier à celle-ci pour émettre un premier avis.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

33 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires

Jeux similaires