Test : Fist of the North Star : Ken’s Rage 2

Fist of the North Star : Ken’s Rage 2 - PS3

Genre : Beam them all

Date de sortie : 31 janvier 2013

Genre
Beam them all
Date de sortie
31 janvier 2013 - France
Février 2013 - USA
20 décembre 2012 - Japon
Développé par
Koei Co. Ltd.
Edité par
Tecmo Koei
Disponible sur
PS3, Wii U, Xbox 360
Parfois appelé
Ken Le Survivant 2
Modes de distribution
Boutique
Site officiel
Site officiel
PEGI
 Interdit aux moins de 18 ans

Ken le survivant, ce n'est pas un vain mot. Parce que réussir à revenir après un premier titre aussi peu convaincant, il fallait y aller. Et il l'a fait.

Test effectué à partir d'une version PS3

 
 
Fist of the North Star : Ken's Rage 2 est un titre qui n'est pas réellement la suite du dernier titre éponyme de Tecmo Koei mais semble être une version plutôt améliorée de ce dernier. Vous recommencerez l'histoire de Ken et de tous les protagonistes du manga depuis le début, et continuerez jusqu'au second arc de la série. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l'histoire, Ken vit dans un monde post-apocalyptique totalement dévasté par les guerres et la connerie humaine. Mais Ken, c'est aussi l'héritier de l'école du Hokuto, un art de combat qui permet de zigouiller de manière assez crado ses adversaires, la plupart du temps en leur causant des dommages internes en frappant certains points de leurs corps. Ainsi, Ken s'est forgé une sacrée réputation en exécutant ses ennemis sans qu'ils ne s'en aperçoivent. Quelques petites frappes bien placées, la victime a juste le temps d'entendre "Tu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort", et BIM, elle explose en lambeaux de chair quelques secondes après.
 

Ken, survivant de Barbie

Ce nouvel épisode n'est hélas pas sans rappeler son prédécesseur. Graphismes vraiment très laids, voire anachroniques, et gameplay sans grand intérêt. Fist of the North Star : Ken's Rage 2 est un Musô, c'est-à-dire que comme avec, par exemple, un Dynasty Warriors, c'est un beat'em all qui vous oppose à des tripotées d'ennemis en permanence dans des combats quelque peu répétitifs. Ken's Rage 2 ne déroge pas à la règle et passés les premiers émois de pouvoir appliquer les préceptes du Hokuto à de bien vilains bandits, les combats se suivent et se ressemblent beaucoup trop. Le gameplay n'est pas bien différent de ce à quoi nous avons été habitués dans le dernier épisode. Il est un peu plus nerveux, soit, mais reste relativement mou du genou, et la plus grande évolution tient probablement dans le fait que le saut a été purement et simplement supprimé. En lieu et place de celui-ci, on peut esquiver, et donc offrir la possibilité de riposter. Cela donne un petit peu plus de piment à l'action, mais force est de constater que ça ne révolutionne pas grand chose. Le tout reste mou, et surtout vraiment très répétitif. Dommage que le boulot n'ait pas été plus abouti de ce côté là, car le contenu de cet épisode est absolument gigantesque.
 
 
L'histoire couvre donc les deux arcs de Ken le Survivant, le manga. Mais elle ne s'arrête pas là, puisque vous pourrez incarner une vingtaine de personnages dans différentes histoires, et donc s'offrir tous les points de vue des autres protagonistes des bouquins. Mention spéciale aux cut-scenes, absolument innommables. Fidèles au manga, certes, mais franchement très désagréables à mater. Il est donc possible de jouer les histoires de tous les personnages du manga, et même celles qu'ils n'ont pas vécu dans un mode nommé "Rêve". Celui-ci se compose de scénarios alternatifs, avec comme objectif de nous faire découvrir une histoire du type "Et si les choses s'étaient passées de cette manière pour ce personnage". Mais on se heurte encore et toujours au même souci de répétitivité, et même s'il est agréable de pouvoir changer de style de combat, la lassitude se fait encore et toujours ressentir plutôt rapidement. Un mode coopératif permet de jouer en ligne ou en local, avec les mêmes défauts que le solo évoqués plus haut.
 

Article rédigé par Julien Bouaziz (JoKeR) , le

Fist of the North Star : Ken's Rage 2 est un titre qui, malgré quelques améliorations par rapport à son prédécesseur, ne parvient toujours pas à vraiment redresser la barre. C'est hélas toujours aussi laid, et si des efforts vraiment impressionnants ont été fournis pour offrir un contenu gigantesque et fidèle au manga, c'est sur le gameplay qu'il aurait fallu se concentrer un petit plus pour éviter cette redondance dans les combats qui lasse rapidement.

Points positifs

  • Couvre toute l'histoire du manga, et même celle qui n'existe pas
  • Contenu colossal
  • Un petit peu plus nerveux que son prédécesseur
  • Profusion de personnages

Points négatifs

  • Pas vraiment un 2, plutôt une version ++ de l'ancien
  • Vilain pas beau
  • Gameplay répétitif
  • Action redondante

Commentaires