Test : Ninja Gaiden Sigma Plus

Ninja Gaiden Sigma Plus - PSVita

Genre : Beat'Em All nippon

Date de sortie : 22 février 2012

Genre
Beat'Em All nippon
Date de sortie
22 février 2012 - France
09 février 2012 - Japon
Développé par
Tecmo
Edité par
Tecmo
Disponible sur
PSVita
Modes de distribution
Boutique
PEGI
 Interdit aux moins de 18 ans
 Violence

Ryu Hayabusa n'est pas très content, son village brûle. Heureusement, il est un guerrier puissant et va remettre les choses en ordre à coups de katana et d'étoiles ninja. Cette histoire vous dit quelque chose ? Effectivement, elle date de 2004 mais mine de rien, ça fait plaisir de se revoir. Surtout si l'on ne s'est jamais vu auparavant.

 
 
C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes. Alors quoi de mieux qu'une valeur sûre, une formule qui marche, un résultat testé, approuvé et éprouvé par les joueurs et ce depuis 2004 ? C'est certainement ce que s'est dit Tecmo Koei lorsqu'ils se sont demandé comment accompagner la sortie de la PS Vita en France et la réponse fut relativement évidente avec Ninja Gaiden Sigma Plus. Lui-même adapté de Ninja Gaiden Sigma sur Playstation 3. Lui-même d'ailleurs adapté de Ninja Gaiden sur Xbox. Crée par la Team Ninja avec à sa tête le célèbre Tomonobu Itagaki, célébrité somme toute limitée au monde des jeux vidéo cela va sans dire, le titre est connu des joueurs, entre autres, pour sa violence exacerbée et l'exigence de son gameplay pimenté par une difficulté impressionnante. A l'aube de la sortie d'un Ninja Gaiden 3 sur consoles HD prochainement, hélas orphelin de son créateur parti vers d'autres horizons, comment a été retranscrite l'expérience sur Playstation Vita ?
 

Ryu Hayabusé ?

Pour répondre à la question le plus directement du monde, Ninja Gaiden Sigma Plus est vraiment le même que l'adaptation faite pour la PS3 en 2007. C'est fluide, c'est joli, ça ne souffre d'aucune chute de framerate même quand l'action est soutenue. Une copie propre, et parfaitement jouable même avec les petits sticks analogiques de la Playstation Vita. C'est assez impressionnant de constater la similitude quasi parfaite avec la version salon, prouvant une nouvelle fois si besoin en était que la Vita supporte très bien les adaptations de sa grande soeur. En terme de nouveautés, certains apprécieront l'ajout d'un mode Héros, équivalent du niveau facile en réalité, où le côté un peu trop assisté risque de rebuter les joueurs demandant un minimum de challenge, surtout dans un Ninja Gaiden. Les ajouts utilisant les features de la Vita sont relativement inutiles (tapoter l'écran pour augmenter la puissance d'un Ninpo...) et certaines sont carrément injouables, comme le fait de devoir viser en dirigeant la console avec le gyroscope. Fort heureusement, il est possible de désactiver cette hérésie. Peu importe me direz-vous.
 

Ninja Gueudin Sigma Plus

Peu importe me direz-vous puisqu'au final, le passage du beat'em all en version portable n'a souffert véritablement de rien. Alors vous me direz, on retrouve nécessairement dans une copie aussi conforme quelques défauts qui pouvaient parfois agacer dans la version originale. En l'occurrence la caméra mollassone qu'il faut assez souvent recentrer derrière son personnage, ou encore ces petits chargements qui cassent le rythme un peu partout. Et en contrepartie, on renoue avec cette difficulté implacable devenue si rare dans les jeux actuels et ce gameplay si bien fichu servi dans une averse d'hémoglobine (même si on ne peut plus décapiter tranquillement un ninja depuis la deuxième itération du titre). On regrettera tout de même le manque d'audace de la Team Ninja dans l'adaptation, qui n'a rien ajouté de bien croustillant par rapport à la dernière version, et ce n'est pas la collection d'objets qu'on peut maintenant commencer sur le titre qui me fera changer d'avis. On appréciera tout de même l'ajout du mode Epreuve Ninja qui propose aux plus acharnés de se lancer dans un tas de missions hors scénario, où les armes et objets débloqués dans le solo peuvent être utilisés. Si cet ajout n'est pas d'une très grande originalité, il aura au moins le mérite d'agrandir sensiblement la durée de vie du soft pour ses plus fanatiques (et je sais qu'il y en a).
 

Article rédigé par JoKeR , le

Si vous n'avez jamais fait Ninja Gaiden, c'est l'occasion rêvée puisque la copie est vraiment conforme à l'original, tant sur le plan technique que sur du gameplay. Les sensations sont intactes et il serait dommage de passer à côté de cette légende du jeu vidéo qu'est Ryu. En revanche, on regrettera simplement que l'adaptation portable, aussi réussie soit-elle, n'apporte pas spécialement son lot de nouveautés.

Points positifs

  • Adaptation vraiment identique
  • Techniquement au poil
  • Gameplay fidèle et sensations préservées

Points négatifs

  • Adaptation vraiment identique, trop avare en nouveautés
  • L'utilisation du tactile et du gyro

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires