Test : Unit 13

Unit 13 - PSVita

Genre : Action à la troisième personne

Date de sortie : 07 mars 2012

Genre
Action à la troisième personne
Date de sortie
07 mars 2012 - France
Développé par
Zipper Interactive
Edité par
Sony Computer Entertainment
Disponible sur
PSVita

Titre du lancement de la Playstation Vita en Europe et aux US, Unit 13 vous place aux commandes d'un commando d'élite, et ce pour remplir des tas de missions courtes aux objectifs divers et variés où différentes compétences vous seront demandées.

 
 
Unit 13 est un jeu créé pour Sony par Zipper Interactive. Ceux-ci sont relativement bien habitués au développement des TPS de guerre puisque c'est à eux que l'on doit la série des SOCOM. Et si la dernière itération de la série sur PS3, Socom Special Forces, était plutôt bien réussie, on repense un petit peu douloureusement aux opus portables qui n'ont jamais brillé pour leur qualité sur PSP. Si on doit ajouter à l'équation que Unit 13 est un titre de lancement, on frémit, nécessairement. Jeux à moitié bâclés pour faire partie à tous prix du line-up de lancement, développement à moitié maîtrisé des consoles... On les aborde tous nécessairement avec un peu d'appréhension. Et puis pour couronner le tout, Unit 13 s'est montré extrêmement discret depuis son annonce. Peu de médias, très peu de previews... Bref, Unit 13 ne s'annonçait pas vraiment hyper réjouissant sur le papier. Et pourtant....
 

Je mets les pieds où je veux Little John, c'est souvent dans la gueule

Unit 13 est un TPS proposant d'incarner tour à tour différents membre d'un commando d'élite dans une quarantaine de missions de différents types. On appréciera tout d'abord un concept se prêtant à merveille au format portable de la console, à savoir mettre à disposition une multitude de missions courtes, permettant de jouer facilement sur de courts trajets ou pendant la grosse commission. Le rôle d'une console portable, quoi. Pour chaque mission, vous devrez choisir le membre de votre commando ayant les compétences les plus adaptées. Ringo est un espion parfait pour les missions d'infiltration par exemple, ne requérant pas une grosse vitalité mais plutôt un vrai sens de la furtivité. Peu de vie mais grosse furtivité. Parfois, mieux vaudra utiliser les compétences d'Alabama, le tireur d'élite, et de son arsenal de fusils longs et de lunettes à y greffer. L'équipe compte aussi avec Chuckles, technicien de métier et spécialiste dans tout ce qui est piratage et autres connaissances électroniques. Zeus est le soldat de pointe avec sa résistance exemplaire et sa facilité à manier le fusil à pompe. Python est l'artilleur et manipule les explosifs comme personne.Enfin, il y a Animal, le commando. Ce dernier est un peu comme un mec qui eu le bac ES, assure le minimum un peu partout sans jamais vraiment exceller quelque part.
 

Cours plus vite que les balles

Chacun de ces personnages a la possibilité d'évoluer, sur 10 niveaux, et d'accéder au fur et à mesure à de plus en plus d'équipements, d'armes et d'accessoires. Pas mal de possibilités, mais que peu de gens utiliseront. La raison est simple, on nous conseille un homme avec tous ses accessoires en début de mission, et c'est bien souvent la meilleure configuration possible. Après, libre à nous d'aborder les missions de différentes manières bien sûr... C'est nécessairement un peu plus difficile de faire une mission d'infiltration avec le bourrin du groupe, mais force est de constater qu'on se bornera bien souvent à respecter les choix que le soft a fait pour nous. Unit 13 se diversifie donc relativement fréquemment dans les défis proposés, alternant les différents types d'épreuves. Les missions d'assaut par exemple demandent de réaliser différents objectifs, souvent de manière plutôt bourrine, avant la fin du temps imparti. Dans les missions d'élite, dont la difficulté est parfois quelque peu rebutante, les points de contrôle et les régénérations de santé sont désactivés. Dur. Les missions d'infiltration sont sans pitié elles non plus, puisqu'à peine repéré par vos ennemis, l'alarme retentit et vous devrez évacuer (donc tout recommencer depuis le départ). Unit 13 est donc en général plutôt sans pitié, et c'est tant mieux. Son gameplay, plutôt traditionnel pour un TPS (système de couverture, visée avec et sans zoom...) est limité mais efficace. Et on appréciera particulièrement que les fonctionnalités de la Vita n'aient pas été implantées à tout prix pour nous gêner. Le tactile est utile à certains moment clés, comme pour désactiver une mine ou recharger son arme, mais surtout est bien intégré. On déplace simplement les pouces des sticks aux bords de l'écran.
 

Agent tous risques

Si Unit 13 n'est pas hyper joli (on a compris que la Vita en avait beaucoup plus dans le bide), il assure le minimum syndical. Les décors sont en revanche en deça de ce que l'on aurait pu espérer. Ils sont peu nombreux, souvent réutilisés et pas bien originaux. En dehors du mode solo traditionnel constitué de mini-missions, vous pourrez vous essayer aux défis quotidiens. Il s'agit de remplir une mission en ayant le meilleur score possible et en un seul essai, sachant que l'on ne considère pas toutes les fois où vous mourrez comme des essais, vous validez le score une fois la mission terminée. Et ne vous y trompez pas, Unit 13 est un jeu de scorer. Bonus de temps, bonus de meurtres en série, bonus de visées dans la boite crânienne, bonus de désamorçage de mines, de destructions de caméras de sécu... Son format de mini-missions et sa multitude de bonus pour faire varier les scores incite les joueurs à essayer de se comparer les uns les autres. De plus, un mode coopération est disponible afin de s'essayer aux même missions en duo. Au final, si Unit 13 ne montre pas un développement incroyable, il est plutôt une bonne surprise, convenant bien au format transportable avec ses mini-missions basées sur le scoring.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Unit 13 est plutôt une bonne surprise. Un jeu sympathique, qui s'il ne brille pas par sa réalisation, propose pas mal d' heures de scoring à travers les 36 mini-missions. Pourtant plutôt mal parti, il termine sur ses pieds et s'il n'est pas indispensable, offrira un assez bon défouloir aux fans de shoots en manque de titres.

Points positifs

  • Le principe de mini-mission
  • La coopération
  • Les différents personnages du commando
  • Les fonctionnalités de la Vita pas utilisées pour rien

Points négatifs

  • Peut mieux faire techniquement
  • Le level design pas top et les niveaux qui se répètent

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires