Test : Deadly Creatures

Deadly Creatures - Wii

Genre : Action-Aventure

Date de sortie : 13 février 2009

Genre
Action-Aventure
Date de sortie
13 février 2009 - France
Développé par
Rainbow Studios
Edité par
THQ
Disponible sur
Wii

Rare représentant d'un univers pour le moins insolite, Deadly Creatures se propose de nous faire voyager sous un angle plutôt intéressant en plein cœur de l'aridité du désert et de l'âpreté des rapports entre animaux et insectes de mauvais augure. Un périple qui se fera pour le meilleur et pour le pire...

 
 
En cette ouverture, mieux vaut être clair et précis : il suffit de voir la couverture de Deadly Creatures pour comprendre qu'il ne s'adresse pas à tout le monde. Le choix d'un univers aussi peu rassurant y est pour beaucoup ; sûrement autant que le choix de ses personnages principaux eux-mêmes. Mais résumer l'ouvrage de Rainbow Studios à une simple simulation de bébêtes à carapaces serait ne pas faire honneur au travail réalisé, qu'il s'agisse du point de vue de l'action, de la narration, de la profondeur de jeu ou encore de la réalisation.
 

T'es trop bête !!

Mais pourquoi diable avoir choisi le monde des insectes, si propice à des pulsions sympatho-parasympathiques ? Car au-delà de toutes les qualités du jeu, il est assez vraisemblable que ce seul argument engendrera une aversion évidente chez beaucoup de joueurs, et autant de joueuses. Mais au-delà de ce détail, il faut rendre hommage au travail des développeurs. Car pour avoir travaillé, ils ont travaillé, ça se voit, ça s'entend et ça se ressent. La minutie de certains décors est remarquable : fouillés et tortueux. Et même si je ne suis pas expert en bestioles qui rampent, certaines animations regorgent de vraisemblance. Il se dégage une ambiance particulièrement savoureuse, qui enchantera autant qu'elle en fera fuir. Et ce ne sont pas les affrontements surréalistes entre araignées et crotales qui me feront mentir !! Car inutile de dire que les arachnides, scorpions, criquets, serpents, scarabés, rats, guêpes, lézards et autres merveilles de la nature souterraine ne sont pas du goût de tous.
 

Moi non plus

Le jeu est suffisamment long. Le jeu est suffisamment intense. Et du haut de votre taille d'insecte vous entendrez, observerez et comprendrez une histoire prenant place dans le monde d'en haut, celui des cruels mammifères bipèdes. Arpentant les niveaux, vous serez amenés à suivre une histoire dont la narration n'a rien de banal. La mise en scène se montre sans accroc et d'une originalité très agréable. D'autant que votre périple sera sans arrêt interrompu par des bestioles dont la seule devise sera "Tuer ou être Tuer". La sensation de ramper est parfois bien présente tant la caméra est proche du sol et que les mouvements suivent inéluctablement la surface rocailleuse et accidentée de votre environnement désertique. A noter que la performance sonore qui vous accompagne est d'une puissante efficacité. Du côté du level design, on est face à quelque chose de plutôt ordinaire, pour ne pas dire moyen. Il aurait pu être bien meilleur s'il ne souffrait pas d'une sauvage linéarité. Une déception d'autant plus marquée que l'on traverse une quantité impresionnante de lieux, avec un relent d'amertume tant certains décors auraient mérité d'être re-visités et mieux exploités, plutôt que seulement traversés en ligne droite. Un beau gâchi en somme !!
 

La Tarentule est mon amie

Deadly Creatures est un jeu d'action (entrant dans la sous-catégorie des Beat Them All) qui vous propose une expérience ludique et riche. Les combats vous demanderont de faire appel à vos réflexes et votre habilité à la manette. Le nombre de coups et autres combos disponibles est considérable et nous prouve une fois de plus le perfectionnisme de Rainbow Studios. Les mouvements de base sont on ne peut plus classiques par rapport à ce qui se fait habituellement dans le genre. L'originalité viendra davantage des combos incontournables pour achever vos adversaires à pattes velues (ou pas). Vous aurez assez souvent d'incroyables chorégraphies aussi esthétiques que parfaitement surréalistes. L'exécution des coups transpire de solidité, tout autant d'ailleurs que la combinaison Wiimote/Nunchuk fonctionne à merveille. Tout au long de l'aventure le panel d'attaques s'étoffera de quelques savoureux combos. Les mouvements que l'on vous demandera d'effectuer resteront souvent très logiques, renforçant l'immersion et l'impression de se donner corps et âme. Le choix de ces gestes, ainsi que leur réponse à l'écran, montrent une fois de plus que seul un bon développement donne un bon résultat. Réflexion à méditer...
 

Article rédigé par elf , le

Dans Deadly Creatures, on vous propose de manier de petites bestioles peu rassurantes d'ordinaire mais qui, bien qu'elles soient de votre côté, ne rasséréneront probablement pas beaucoup plus de monde. Un constat d'autant plus axiomatique que la faune que vous croiserez tout au long de votre périple n'essaiera pas, au premier abord en tout cas, de vous réciter des poèmes. Il va falloir lutter, batailler ferme pour injecter du poison à foison et administrer des morsures fatales. Le jeu de Rainbow Studios s'avère particulièrement solide et intéressant à jouer, dès lors que l'on passe le cap des présentations, sans fuir en glapissant comme une jeune pucelle éplorée.

Points positifs

  • Un microcosme resplendissant
  • Un gameplay solide
  • Une bande-son péchue
  • Une approche narrative plutôt singulière

Points négatifs

  • La linéarité générale
  • Le monde des insectes (y'en a qui aiment)

Commentaires