Preview : Epic Mickey

Epic Mickey - Wii

Genre : Aventure

Date de sortie : 25 novembre 2010

Ca faisait un moment qu’on n’avait pas eu droit à un jeu digne de ce nom dans lequel on incarnait le héros si emblématique qu’est cette souris sans peur ni reproche prénommée Mickey. Nous avons pu poser nos mains si délicates sur Epic Mickey pour parcourir les quelques premiers niveaux. Voici ce qu’il en ressort.

 
 
En effet, les aventures de Mickey commençaient à nous manquer, depuis un moment que nous n’avions pas vu sa tronche sur nos consoles en dehors de Kingdom Hearts. Le voila qui réapparaît dans une histoire semble-t-il épique. C’est du moins ce que nous en dit le titre. Concernant le contenu, nous ne pouvons qu’espérer un jeu à la hauteur de notre attente. Pour le moment la confiance règne, surtout lorsqu’on apprend que les studios Disney se sont permis de racheter les droits d’utilisation d’Osvald, le « grand frère » de Mickey, afin de l’intégrer au jeu, voire même d’en faire un personnage clé. Le jeu nous réserve déjà quelques surprises, c’est bon à savoir. Allez, c’est parti pour une coloscopie en avant-première.
 

Un peu de ci un peu de ça

Pour tous ceux qui n’ont pas eu le plaisir de visionner la cinématique d’introduction du jeu, vous pouvez rattraper votre retard juste un peu plus bas. Maintenant que vous savez de quoi il en retourne, j’espère que vous n’êtes pas trop déçu d’apprendre que Mickey Mouse n’est pas si sage que ça. Et oui, comme tout le monde, il lui est arrivé de faire des bêtises. D’ailleurs, on se souvient tous de sa maladresse lorsqu’il tente d’employer la magie de Yensid dans Fantasia pour ensorceler les balais afin d’esquiver ses corvées. Cette introduction nous rappelle que personne n’est parfait et que même dans l’univers le plus féérique qui soit, tout n’est pas rose. Un début dans l’univers de Disney qui surprend par rapport à ce à quoi on s’attendait, mais ce n’est que pour nous réserver encore et toujours plus de surprises.
 
 
Nous voilà donc plongés dans un monde sous la menace du grand monstre fait de ténèbres, d’ombre et de noirceur. Le Mickey que nous prenons en main ne parle pas réellement puisqu’il s’agit du Mickey d’origine, celui qui ne s’exprime qu’en poussant des bruits bizarres complètement cons. Qu’à cela ne tienne, ce n’est pas ça qui gène notre progression dans l’aventure ni la prise en main du jeu. D’ailleurs, heureusement pour nous, pauvres incultes, de petites bestioles parsèment le chemin pour nous aider à avancer et à apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur le jeu. Ces petites bestioles sont, accrochez-vous bien, des Gremlins. Et oui, si (comme moi) vous aviez zappé que cette saga était issue des studios Disney, sachez que les personnages d’origine sortent des esprits tordus des créateurs du studio aux grandes oreilles. Même s’ils n’ont pas le même design que les peluches qui ont servi aux adaptations cinématographiques, ils n’en restent pas moins attachants parce qu’on les trouve un peu moches mais sympas quand même.
 

Good boy ou Bad guy ?

D’ailleurs, il se trouve que vous aussi vous pourrez être sympa dans le jeu… ou pas. Encore une fois, c’est une grande première dans l’univers de Disney. Les créateurs du jeu ont décidé de laisser le choix au joueur d’incarner un Mickey gentil comme on le connait tous, ou bien un Mickey un peu moins gentil, qui pense moins aux autres mais qui avance tout aussi bien. Certains y verront un pompage grossier de ce qui se fait de plus en plus dans les jeux ces deux dernières années, d’autres apprécieront simplement l’évolution de la mentalité des studios Disney dans leur processus de création. Tout vient à point à qui sais attendre.
 
 
D’ailleurs, ce que j’attends impatiemment, c’est la création d’un pinceau aussi puissant que celui que Mickey utilise pour taper sur ses ennemis, effacer les obstacles qui lui barrent la route et reconstruire ce qui a été cassé. Cette fabuleuse « arme » sera votre plus précieuse amie durant cette aventure épique. A vous de faire en sorte que Mickey puisse avancer, d’une façon ou d’une autre, dans l’aventure grâce à son pinceau magique. Evidemment, la façon dont vous vous servirez de ce pinceau aura une influence, plus ou moins grande, sur le déroulement du scénario. Pensez à tout ce que vous allez louper si vous êtes un méchant et au tort que vous pourrez faire à ceux qui vous accompagnent. Mais pensez également au butin à côté duquel vous passerez et au temps que vous perdrez en étant gentil et en aidant tout le monde. Chacun vivra le jeu depuis un point de vue différent.
 

Et les tech dev dans tout ça ?

C’est bien beau de parler du scénario (ou pas) et de tout ce que vous trouverez à l’intérieur du jeu, mais reste à voir sous quelle forme vous le trouverez. Serait-ce un jeu qui a misé tout son budget sur l’intrigue ou bien, au contraire, une aventure graphique qui nous en mettra plein les mirettes au détriment du contenu ? Pour l’instant, il semblerait que le fond et la forme se rejoignent à peu près. Certes, ça reste un jeu Wii donc forcément moins puissant graphiquement que s’il sortait sur Xbox 360 ou PS3, mais il n’en demeure pas moins un bon gros titre de fin d’année sur lequel Disney compte bien faire rentrer quelques pépettes.
 
 
Donc, même si ce n’est pas le plus beau jeu de la console de Nintendo, il n’en demeure pas moins une expérience agréable tout au long des quelques heures que vous accepterez de lui concéder. Cependant, s’il y a bien une chose qu’il faut faire remarquer, c’est que malgré le fait que ce jeu soit estampillé Mickey, qu’il sorte des studios de Disney et qu’il arbore un bon panel des héros que nous chérissons tous (j’ai dit !), il faut garder à l’esprit qu’Epic Mickey est un jeu pour les grands. Effectivement, après avoir essayé le jeu et après avoir vu quelques petits (entre 4 et 8 ans) le prendre en main, nous nous sommes vite rendus compte que son univers plus sombre que d’ordinaire et son gameplay ne permettaient pas aux plus jeunes de prendre du plaisir avec Epic Mickey. Disney changeraient-ils leur cible pour toucher un public plus large (ou faire plus de rentrer d’argent) ? Telle est la question qui se pose alors que nous attendons désormais la sortie du jeu le 25 novembre prochain (à deux jours de mon anniversaire).
 

Article rédigé par Neji , le

Epic Mickey s’annonce pour l’instant comme une aventure pour les grands. Avec un univers plus sombre que ce qu’on a l’habitude de voir sortir des studios Disney, un scénario un peu plus réfléchi et des mécaniques de jeu plus poussées, ce titre s’annonce pour le moment mieux que ce à quoi on s’attendait depuis l’E3 ou la GamesCom. Rendez-vous dans un mois et quelques jours pour la réponse finale.

Commentaires