Test : Kirby's Adventure Wii

Kirby's Adventure Wii - Wii

Genre : Plate-forme rondouillette

Date de sortie : 25 novembre 2011

Genre
Plate-forme rondouillette
Date de sortie
25 novembre 2011 - France
Développé par
HAL Laboratory
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Wii
Parfois appelé
Kirby Wii, Kirby Returns to Dreamland

Qu’est-ce qui est rose et qui se balance dans les arbres ? Ça vous rappelle des souvenirs de cours de récré j’espère ! C’est un Malabar collé aux fesses de Tarzan vous répondra le commun des mortels. Pourtant après une bonne quinzaine d’heures de jeu sur Hoshi no Kirby, qui se nomme en occident Kirby Returns to Dreamland, je peux vous assurer que Tarzan n’a rien à voir là-dedans et encore moins le Malabar. Non, c’est tout simplement Kirby Indiana Jones qui est parti fouetter les fesses de ses ennemis !

 
 
Tout commence dans les vertes prairies du monde de Kirby. Ce dernier court dans les étendues verdoyantes de Dream Land en jouant avec ses anciens ennemis devenus amis, le tout avec une part de gâteau dans les mains. Inutile de dire que ce n’est pas pour rien que Kirby ressemble à une pastille rose, si vous me suivez. Tout à coup, un vaisseau spatial, sorti de nulle part, commence à sombrer dans l’atmosphère terrestre pour finir écrasé non loin du terrain de jeu de nos héros. Prenant leur courage à deux mains, ils partent à la recherche du vaisseau dans lequel ils vont trouver un mignon petit extraterrestre qui leur demande de retrouver les pièces du vaisseau éparpillées un peu partout dans le monde. C’est ici que commence l’aventure de ce nouveau Kirby qui, après plusieurs récents essais innovants de la part de Nintendo, va revenir aux fondamentaux qui ont fait le succès de la série.
 

Moi, j’aspire tout

Kirby, qui avait perdu sa capacité à aspirer dans Kirby : Au Fil de l'Aventure et Kirby Mass Attack, la récupère enfin. Il était temps car un Kirby qui n’aspire pas c’est un peu comme un Papa Noël sans sa hotte et ses boules. Vous allez donc pouvoir aspirer tout ce qui bouge à l’aide du bouton 1 de la Wiimote (qui se tient à l’horizontale comme pour un New Super Mario Bros Wii). Petite innovation vraiment bien trouvée, si vous agitez la manette alors que vous aspirez, votre aspiration deviendra deux fois plus forte et pourra attirer des objets inaccessibles auparavant. Avec le bouton 2, Kirby pourra sauter, et il pourra s’envoler en se gonflant d’air si vous appuyez de façon répétée sur le bouton. Enfin, Kirby peut courir en appuyant deux fois rapidement dans une direction. Contrairement à l'épisode précédent sur Wii, ici Kirby peut mourir. Il se voit donc affublé d’une barre d’énergie et d’un nombre limité de vies que l’on pourra récupérer par de multiples moyens. Voilà les bases de Kirby. Simples et efficaces.
 

Gogo gadget au Kirby

Mais cela serait oublier la deuxième particularité connue de Kirby. Ce petit coquin est un transformiste, et cette capacité va apporter au jeu une profondeur incroyable. Du maître d’art martiaux, à la tornade, en passant par pyromane, lancier, pompier, aventurier et j’en passe, Kirby va pouvoir se changer en plus de vingt transformations différentes, chacune ayant leur propre gameplay et leurs propres capacités. Le nombre de transformations possibles est juste ahurissant. En général une transformation possède un coup normal, un coup fort et un coup spécial, mais parfois c’est le double qu'il est possible de faire. Pour se transformer il suffit d’avaler un ennemi et d’appuyer sur bas pour l’assimiler. Mais il est aussi possible de trouver des pastilles associées aux pouvoirs un peu partout. En les touchant Kirby se transforme.
Vous êtes impressionnés par le potentiel de ce Kirby ? Et bien ce n’est pas fini !
Il existe, ça et là dans certains niveaux, des monstres un peu spéciaux, qui une fois avalés transforment Kirby en Super Kirby. Par exemple vous avalez un chevalier spécial et cela vous transforme en Super Kirby Link (cela fait partie des nombreux clins d’œil qui existent dans le jeu) Même forme que la version Link normale sauf que lorsque vous faites une attaque, une épée aussi grande que l’écran dévaste tous les ennemis qui s’y trouvent. Réellement grisant et impressionnant. On ressent une vraie sensation de puissance. Néanmoins cette surpuissance n’est disponible que pendant un temps limité, il faut donc se hâter pour finir le niveau. Chaque transformation possède également son propre gameplay. Par exemple, le Super Kirby Feu fait apparaitre un dragon géant qui anéantit tout sur une ligne horizontale. Le Super Kirby Magicien créée une boule que vous allez devoir diriger vous-même où bon vous semble. En plus des transformations, Kirby rencontrera également des objets ayant des capacités spéciales et pouvant être utilisés un nombre limité de fois comme une chaussure qui rebondit ou un canon lançant des boulets sur l’ennemi.
Un Kirby suréquipé en somme.
 

A la recherche des rouages perdus

Kirby's Adventure reste un jeu de plates-formes classique. Kirby va devoir voyager dans différents mondes qui sont composés en général de 4 ou 5 niveaux et d’un boss, dans lesquels il va falloir trouver des rouages énergisants pour activer le vaisseau. Vous allez devoir également trouver les parties du vaisseau sur les boss. On retrouve la marque de fabrique de Nintendo qui consiste à donner plusieurs niveaux de lecture au jeu. Chaque monde est facile à finir en ligne droite, mais pour trouver les 120 rouages du jeu, c'est une autre histoire. Il va vous falloir user des différentes transformations avec sagesse, et mettre à l’épreuve votre dextérité. Un des passages type qui revient régulièrement est une sorte de warp zone dans laquelle vous êtes poursuivi par un mur. Il vous faut atteindre la fin du niveau rapidement pour ne pas vous faire écraser, tout en éliminant un boss à la fin. Tout ça pour obtenir des rouages. C’est en essayant de tous les récupérer que l’on se rend compte que le game design a vraiment été soigné et que les niveaux ont été mûrement réfléchis.
Les mondes parcourus sont hétéroclites. Kirby traverse des forêts, des déserts, des plages, des mondes enneigés, d’autres planètes, etc… Chaque monde est un plaisir à parcourir. Néanmoins, graphiquement ils sont assez inégaux. Le monde de la forêt n’est pas très beau et est assez sommaire graphiquement alors que le monde de l’eau ou de la neige explosent la rétine, même avec la qualité graphique de la Wii.
Les musiques sont réellement entrainantes et agréables à écouter, c’est du beau travail qui a été effectué. De temps en temps elles font même couler une petite larme de nostalgie car on repère ça et là les thèmes des anciens Kirby, ceux qui ont bercé notre enfance. Le rendu global du jeu est agréable, même s'il ne casse pas trois pattes à un poney.
 

J’ai un débris dans l’œil à force de le cligner

Kirby, c’est avant tout du fun. On sent que les développeurs ont voulu du « lol ». Tout dans Kirby est extravagant. A commencer par les super transformations. Super Kirby Boule de Neige qui écrase tous les ennemis sur son passage, c’est quand même bien barré.
Mais ça s’arrête pas là ! Il existe plein de clins d’œil sur les différentes productions de Nintendo. Souvenez-vous de Super Mario Bros 2, où vous pouviez ramasser des radis. Maintenant visualisez le tableau du désert dans lequel vous deviez prendre une clef qui faisait que certains monstres se mettaient à vous poursuivre. Dans Kirby ils sont là ! Et ils se réveillent pareillement lorsque vous attrapez une clef. Les monstres de base de Wario Land avec la lance sont aussi de la partie ! Kirby qui se transforme en Link est un clin d’œil à Zelda, et Kirby qui se transforme en pierre à la Super Mario Bros 3.
Et les clins d’œil ne s’arrêtent pas au monde de Nintendo ! Par exemple lorsque vous vous battez contre un certain boss, un singe, et que vous baissez ses vies à 50 % ce dernier se transforme en Super Saiyan et commence à vous balancer des Kamehameha dans la tronche. Magnifique !
Il est clair que les développeurs se sont éclatés en faisant ce jeu et cela se ressent.
 

Du challenge à tout va

Au fur et à mesure que vous allez trouver les rouages, vous allez débloquer trois types de salles. Les salles challenge qui proposent justement un réel challenge pour obtenir la médaille d’or. Elles sont dédiées à une transformation et vous demandent de finir un parcours en un temps limité avec un maximum de points. Le challenge est corsé car si vous vous faites toucher vous perdez des points, et les niveaux sont remplis de passages secrets où résident évidemment des objets donnant beaucoup de points.
En plus de ces salles challenge, vous aurez accès à des salles entrainement dans lesquelles on peut avoir la transformation de son choix, et s’entrainer sur un mannequin. Très pratique pour apprendre à en maitriser une.
Les dernières salles sont en fait des mini-jeux. Une vous propose de lancer des shurikens, d’un mouvement de Nunchunk sur des cibles mouvantes, et l’autre vous affuble d’un bazooka et vous demande de détruire des méchas dans un temps imparti. Vous l’aurez compris, le jeu est très riche et pour le finir à 100 % il faudra passer quelque temps dessus.
 

Article rédigé par Wildchoc , le

Récupérer 120 objets pour finir un jeu, c’est du déjà vu. Nous aurions pu être face à un jeu de plates-formes lambda, sans aucun réel intérêt. Mais grâce à un univers complètement extravagant, et à des mécaniques de jeu originales et profondes, Nintendo arrive à garder en haleine le joueur d’un bout à l’autre de l’aventure en lui procurant un immense plaisir. Kirby est un bon jeu de plates-formes que l'on ne peut que conseiller.

Points positifs

  • Les transformations
  • Les musiques
  • L'univers complètement déjanté

Points négatifs

  • Des graphismes inégaux
  • Peut-être répétitif parfois

A propos de l'auteur

Wildchoc

Wildchoc

32 ans | Tanuki lubrique

Le wildchoc sauvage est un petit animal farouche au poil soyeux. Passionné de jeux vidéo il ne sort que très peu souvent pour subvenir à ses besoins naturels tels que se nourrir et se reproduire. Il est cependant facile d'en capturer un en faisant résonner à l'extérieur de sa tanière une douce musique Chip tune. Pourquoi en attraper un ? Ils font en général de très bon coussins.

Contacter

Commentaires