Test : NintendoLand

NintendoLand - Wii U

Genre : Mini jeu à la sauce Nintendo

Date de sortie : 30 novembre 2012

Genre
Mini jeu à la sauce Nintendo
Date de sortie
30 novembre 2012 - France
Développé par
Nintendo
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Wii U
Parfois appelé
Nintendo Land

Largement mis en avant par Nintendo à l'E3 dernier, Nintendo Land aurait pu être une simple démo de présentation du Wii U GamePad un peu comme l'ont été Wii Sports et Wii Play en leur temps, mais au final, il s'agit de bien plus que cela. Il faut dire que l'enjeu est plus important car le jeu n'est fourni que dans le Premium Pack Nintendo Land, les autres acquéreurs de la console devront dépenser des brouzoufs pour pouvoir en profiter.

Test effectué à partir d'une version Wii U

 
 
Nintendo Land commence par une laborieuse introduction où une espèce d'engin robotisé à la voix relou et traînante vous raconte sa vie et vous répète ce que vous saviez déjà au sujet de la Wii U. Pas de chance, on est obligé de se taper son blabla sans pouvoir zapper. Alors on regarde les décors culcul à la modélisation simpliste, et on s'inquiète sur ce que le jeu aura réellement à nous offrir. Et si on a pris le pack Nintendo Land, on se dit qu'on aurait mieux fait de se procurer Zombi U à la place. Et passée la séquence d'intro, enfin on se jette sur le premier jeu venu et c'est parti !
 

Plein de mini-jeux

Nintendo Land ne propose pas moins de 12 mini-jeux, inspirés d'univers Nintendo bien connus : Mario, bien sûr, mais aussi Zelda, Animal Crossing, Pikmin, F-Zero, Metroid, et bien d'autres encore. Les jeux sont classés en trois catégories : ceux jouables en solo uniquement, les jeux multi coopératif (eux aussi jouables en solo), et les jeux multi compétitifs (auxquels vous ne pourrez pas jouer si vous n'avez pas d'amis). Cette déclinaison est très bien vue et permet de profiter du titre quelque soient les circonstances. C'est un point qui manquait à Wii Play et Wii Sport, dont l'intérêt résidait uniquement dans le jeu en multi. Il faut savoir que les jeux sont non seulement plus nombreux, mais sont plus élaborés : ils sont découpés en plusieurs stages, et proposent parfois plusieurs modes de jeux, ou des variantes que l'on soit seul ou en multi, ce qui accroit sensiblement la durée de vie.
 

Animal Crossing devient enfin intéressant

Parmi les bonnes surprises, notons tout d'abord Animal Crossing. Ici, rien à voir avec la version culcul la praline qui sévissait jusque-là : les joueurs équipés de Wiimote incarnent des animaux rigolos (bah oui quand même, on est dans Animal Crossing !) qui doivent collecter des fruits, pendant que le joueur équipé du Wii U GamePad contrôle deux chasseurs (à l'aide des deux sticks) dont le but est de plaquer les autres participants. Selon le nombre de joueurs, les règles du jeu varient : en gros, en petit comité vous vous collectez des fruits et vous les déposez dans des coupelles, tandis qu'à "beaucoup" de joueurs vous vous contentez de collecter les fruits sans vous soucier du reste. Le jeu n'exploite pas énormément les capacités du GamePad (mis à part le fait que le joueur qui l'a entre les mains suit la partie dessus et ne voit pas la même chose que les autres) mais le gameplay est nerveux et très fun. Cela est dû à des subtilités astucieuses, notamment vous vous grossissez à chaque fois que vous gobez des fruits, ce qui diminue votre vitesse, et accroît logiquement votre risque à vous faire choper par un chasseur. Vous devrez donc vous organiser avec les autres joueurs pour faire en sorte que tous les participants récoltent un nombre équitable de fruits.
 
 
Autre bonne surprise : Luigi's Mansion. Dans ce jeu, le veinard équipé du Wii U GamePad incarne un fantôme et doit effrayer les autres joueurs. Ces derniers sont équipés d'une malheureuse lampe torche et doivent éclairer le fantôme. Histoire de corser les choses, le fantôme est invisible sur la télé et les joueurs ne peuvent le détecter qu'en ressentant des vibrations dans les Wiimote. Evidemment, vous devinerez bien vite que le jeu est déséquilibré et que le fantôme gagne à tous les coups. Et du coup, tous les autres participants se mettent à élaborer des stratégies de plus en plus tordues pour enfin piéger ce putain de fantôme ! Et le jeu repart de plus belle et devient addictif. Arrivé à ce stade, c'est trop tard, vous recommencerez encore et encore jusqu'à remporter le défi. Si cela ne vous suffit pas, plusieurs niveaux sont proposés, ce qui augmente la complexité du jeu car vos stratégies devront être adaptées à chaque fois, notamment parce que des éléments viendront modifier la donne.
 

Une qualité tout de même inégale

Etant donné leur nombre, les jeux proposés sont évidemment de qualité variable. Aucun n'est de mauvaise qualité, mais certains jeux tels que Zelda sont décevants. Dans celui-ci (jouable en solo ou en coopératif jusqu'à 4), le joueur tenant le Wii U GamePad doit tirer des flèches avec son arc, et les autres participants se battent à l'épée, et peuvent parer les coups à l'aide de leur bouclier... et c'est tout ! Vous ne contrôlez rien d'autre dans la partie, et vous ne pouvez même pas vous déplacer. Dans la même trempe, le jeu de ninja, pourtant mis en évidence dans les pubs Wii U, est très limité : le lancer des shurikens rappelle les approximations de la première Wii, et le titre montre rapidement ses limites. De même, nous sommes restés sceptiques devant le remake de Metroid : le concept était sympa (un vaisseau dirigé avec le Wii U GamePad, et d'autrs joueurs incarnant des persos, avec pour objectif de dégommer des monstres), mais la sauce a plus de mal à prendre car l'entraide n'est pas assez mise en avant, et les défis sont relativement simples à relever.
 

Un peu de remplissage

Entre chaque mini-jeu, vous vous déplacez dans le parc d'attraction, et vous pouvez dépenser des pièces gagnées pendant vos parties pour jouer à une épreuve vous permettant de gagner des récompenses. Ces récompenses sont diverses mais n'apportent finalement pas grand-chose à la partie, si ce n'est la satisfaction d'avoir avancé dans le jeu. Vous pouvez aussi laisser un message que d'autres joueurs connectés au Nintendo Network peuvent lire s'ils se baladent eux-aussi dans le parc. C'est gentil, mais cette partie du jeu est surtout du remplissage pour souffler un peu entre deux défis. Peu importe, les mini-jeux sont déjà assez nombreux pour vous occuper pas mal de temps.
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Nintendo Land est une bonne occasion pour découvrir quelques exemples d'utilisation du Wii U GamePad. Les jeux sont variés et assez complets, et même si au départ le titre peut rebuter à cause de sa réalisation assez light, on en devient vite accro et on s'éclate beaucoup entre amis. Seul problème : vous devez vous procurer des Wiimote pour pouvoir profiter de toutes les facettes du titre, et si vous n'aviez pas la première Wii, la facture risque d'être vite salée.

Points positifs

  • De nombreux mini-jeux
  • Très fun à plusieurs
  • Réellement jouable en solo

Points négatifs

  • Obligation de posséder des Wiimote pour jouer à tous les jeux
  • Graphismes un peu légers
  • Qualité inégale des jeux

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires

Jeux similaires

Wii U - Wii U

Wii U

Genre Console

Développé par Nintendo

Edité par Nintendo

Date de sortie 30 novembre 2012

Voir la fiche du jeu

Puddle - Wii U

Puddle

Genre Physique des fluides

Développé par Neko

Edité par Konami

Date de sortie 30 novembre 2012

Voir la fiche du jeu