Test : New Super Luigi U

New Super Luigi U - Wii U

Genre : DLC en vert

Date de sortie : 20 juin 2013

Genre
DLC en vert
Date de sortie
20 juin 2013 - France
Développé par
Nintendo
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Wii U
Modes de distribution
Boutique
Nintendo eShop

Sachant que Mario a déjà eu son heure de gloire sur Wii U et que Nintendo a décidé de faire de 2013 l’année de Luigi, il était logique que le plombier à la salopette verte ait lui aussi droit à son titre sur la nouvelle console de salon. C’est via un gros DLC pour New Super Mario Bros. U que l’opération se concrétise : c’est ainsi qu’est né New Super Luigi U, actuellement uniquement disponible en téléchargement sur l’eShop pour ensuite sortir dans quelques semaines en version boite et stand alone.

Test effectué à partir d'une version Wii U

 
 
Pour l’occasion, le bougre a le droit à pas moins de 82 niveaux inédits. Mais ici, il est hors de question de prendre son temps pour trouver passages secrets et autres pièces étoiles puisque le timing s’avère être extrêmement serré : 100 secondes tout rond, ni plus ni moins. En contrepartie, les niveaux sont très courts, histoire d’offrir au joueur des parties assez nerveuses, au challenge plus élevé que dans New Super Mario Bros. U. Rien de bien insurmontable non plus, du moins une fois le gameplay crispant (et encore, maintenant, on peut jouer avec la manette pro au lieu de la Wiimote !) de Luigi maitrisé. Ceux qui l’on déjà pris en main dans n’importe quel autre jeu Mario le savent : le frangin glisse et ses sauts sont extrêmement hasardeux, d’autant plus qu’il peut flotter un court instant. Bref, il s’agit de prendre ses marques si l’on désire avancer tranquillement sans taper de crises de nerf. Heureusement, tous les bonus habituels sont de la partie (étoiles, champignons, etc), non seulement dans les niveaux mais en plus dans les petites maisonnées des Toad que l’on trouve de temps à autres sur la map. Les joueurs ayant déjà terminé le jeu de base ne seront d’ailleurs pas dépaysés puisque cette map est un copier-coller parfait.
 
 
Un recyclage qui a tout de même un peu de mal à passer, malgré la présence de quelques touches de nouveautés ici et là. Ainsi, le lapin Carottin, qui passait son temps à voler les items de Mario, est désormais jouable en multi aux côtés des indémodables Toad. Mais autant dire que c’est un personnage spécial pour noobs tant il est cheaté. C’est bien simple, il est invincible et ne peut donc être touché par les ennemis. En revanche, tous les bonus qu’il récupère dans les niveaux sont inutilisables pour lui (et toc) et sont automatiquement transformés en 1-Up une fois le niveau terminé (ce qui est tout de même également un peu cheaté). Notons également que les joueurs n’ayant pas de skills particuliers peuvent toujours se faire aider par une personne dotée du GamePad qui créera à volonté des plateformes temporaires. Enfin, ceux qui ne se font décidément pas à la physique de Luigi peuvent débloquer un mode Mario reprenant la physique du plombier moustachu, histoire de… bah de faire un peu tout pareil que le jeu qu’ils ont certainement acheté en même temps que leur Wii U, en fait.
 

Article rédigé par Shauni Chan , le

Finalement, ce DLC vaut-il le coup ? Les fans hardcore de Mario y trouveront certainement de l’intérêt malgré son prix (20 euros en téléchargement, deux fois plus cher en version boite). Ce sont en effet tout de même 82 niveaux qui les attendent, bien qu’ils soient plus courts que ceux du titre de base, avec une maniabilité différente et une ou deux nouveautés comme Carottin. Malgré tout, on ne peut que ressentir un désagréable sentiment de déjà vu et l’on se demande surtout pourquoi ce mode n’était pas inclus de base dans la galette…

Points positifs

  • Une maniabilité différente pour Luigi
  • 82 niveaux
  • Une difficulté relevée
  • Carottin

Points négatifs

  • Pourquoi le vendre séparément ?
  • La maniabilité insupportable de Luigi
  • Des niveaux trop courts

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

27 ans | Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires