Preview : Super Mario 3D World

Super Mario 3D World - Wii U

Genre : Plombier moustachu

Date de sortie : 29 novembre 2013

Genre
Plombier moustachu
Date de sortie
29 novembre 2013 - France
22 novembre 2013 - USA
21 novembre 2013 - Japon
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Wii U
Modes de distribution
Boutique
Nintendo eShop
Site officiel
Site officiel
PEGI
 Interdit aux moins de 3 ans

Après un sympathique épisode 2D, la Wii U s’apprête à accueillir Super Mario en 3D. Vu le passif de la série dans la 3D, le jeu était attendu, et pas qu'un peu. Qui plus est, la Wii U a bien besoin d'un titre porteur pour faire décoller des ventes toujours trop faibles. Mario sera-t-il le sauveur de la Wii U ?

 
 
Le premier contact avec ce Super Mario 3D World n'est pas vraiment dépaysant. En effet, il se présente exactement comme le 3D Land de la 3DS, en plus joli. Là où on attendait un concept novateur, comme ce fût le cas sur les précédentes consoles de salon, c'est une architecture bien connue qui se présente à nous. Mais le titre ne se pointe pas non-plus sans nouveautés. En effet, quatre personnages seront jouables, Mario et Luigi étant bien évidemment de la partie. Toad et Peach complètent alors le casting. Chaque personnage à ses propres caractéristiques. Toad court vite, la princesse peut planer un court instant, Luigi saute plus haut et a plus de difficulté pour s'arrêter. Mario, quant-à lui, est un personnage équilibré, tel qu'on a l'habitude de le contrôler dans la série. Il sera possible de les voir à l’œuvre tous en même temps lors de parties à quatre.
 

Miaou

Pour ce qui est du game-design, comme dit précédemment, cela ressemble beaucoup à ce qu'on a déjà pu voir sur 3DS. Cependant, les niveaux présentés étaient plus piègeux, tout en présentant quelques nouveautés. La première prend la forme de de tuyaux transparents dans lesquels on peux se déplacer, mais pas s'arrêter. Ces derniers présentant des embranchements, il faudra faire preuve d'un minimum de timing pour prendre le chemin désiré. Un nouveau costume fait également son apparition : le chat. Dans celui-ci, votre personnage se déplacera à quatre pattes (Peach est très sexy dans ce costume), pourra grimper aux murs, griffer les ennemis, et lancer des attaques aériennes stylées. Bien sûr, avec ces nouvelles capacités, de nouveaux passages secrets font leur apparition. Et il y a même une nouvelle feature qui déchire tout : on peut jouer à la baballe.
Un des niveaux présentés se déroulait à dos de phoque, ou d'un truc qui y ressemble vaguement. Il fallait guider l'animal qui glissait nonchalamment sur une rivière. Ce n'est rien d'exceptionnel, mais ce genre de petite séquence peut varier agréablement le gameplay du jeu.
 

Article rédigé par pattoune , le

Au final, on n'a rien vu de vraiment transcendant lors de cette prise en main, un nouveau costume, un nouveau type de gameplay, et puis basta. Le level design était, comme d'habitude, carré et maitrisé. Et ce sera certainement le cas sur toute la longueur du titre. Seulement voilà, une désagréable sensation de déjà vu, déjà joué, planait au dessus de nous. Ceci étant dit, nul doute que les amateurs de bons jeux de plateformes, ainsi que les fans du plombier italien, y trouveront leur compte.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires