Test : Crossboard 7

Crossboard 7 - Xbox 360

Genre : Course

Date de sortie : 10 novembre 2010

Genre
Course
Date de sortie
10 novembre 2010 - France
Développé par
Konami
Edité par
Konami
Disponible sur
Xbox 360
Accessoires compatibles
Kinect

Des couleurs flashy, des musiques rock, une ambiance djeuns déjantée, de la vitesse, du fun, des grenouilles et des chiens sur des snowboards : voilà en quelques mots ce qui résume la quintessence de Crossboard 7. Les jeux de glisse, et en particulier ceux de snowboard, ont toujours eu ce parfum de rébellion et de grand n'importe quoi visuel. Crossboard 7 ne déroge pas à la règle et nous emmène glisser sur nos « boards » le plus rapidement possible sur des pistes de tous types (sable, neige, etc.). Mais cette fois-ci, point de manette en main puisque tout se joue à l'aide de l'interface Kinect !

 
 
On ne sera étonné ni par le ton ni par le style du jeu, donc. On prend en main un jeu de glisse et cela se sent : pas de chichis ici, mais la recherche du fun pur et dur à des lieux d'une simulation sérieuse. Contrôler une grenouille gigantesque, un loup-garou ou encore son propre avatar dans des descentes vertigineuses est déjanté, donc cool … Cela dit, l'habit ne fait pas toujours le moine. Le soft propose-t-il réellement un challenge à la hauteur d'un enrobage prometteur en fun ?
Premier constat : Kinect fonctionne sans mal avec un minimum de lags. Les commandes de base sont assez intuitives (se mettre en travers de la piste pour freiner, de profil pour avancer et se pencher en avant pour prendre de la vitesse) et rappellent le maniement d'un véritable snowboard. Gros bémol : les figures nécessitent de se tortiller dans tous les sens ou de lever une jambe d'appui. Beaucoup moins intuitif, donc.
 

Mais c'est un Hoverboard Marty! Nom de Zeus !

Second constat : en terme de contenus, le jeu assure son pesant de cacahuètes et propose de multiples types d'épreuves. Courses de style Mario Kart avec utilisations d'items, slaloms, concours de distance de saut, courses avec ballons à crever, concours de « tricks » : on ne peut pas reprocher au titre de ne pas être riche en options, même si le gameplay reste assez simple et basique. Seulement en général, si l'on ne réussit pas une épreuve permettant de débloquer la suivante, il convient de refaire l'épreuve sans cesse jusqu'à parvenir à satisfaction. C'est là qu'un certain effet de lassitude intervient : Crossboard 7 est plutôt un soft auquel il faut goûter de temps à autre et que l'on ne terminera pas d'une traite, à moins d'être un grand sportif.
 

Mais si : Trickstyle sur Dreamcast, souvenez-vous

Car du sport on en fait beaucoup dans Crossboard 7 et suer à grosses gouttes devant sa télé ne plaira pas à tous les geeks. Cela étant dit, l'ergonomie toute Konami du soft sous perfusion Kinect est particulièrement louable : un bras levé pour valider, un bras tendu vers la gauche ou la droite pour se déplacer dans les menus … Du tout bon ! Un mot sur le mode multijoueurs, en écran splitté horizontal : on s'y amuse à faire la course sur des pistes débloquées au fur et à mesure à deux joueurs. Pas de ralentissements notables ou de grosse déperdition de qualité graphique. On est donc sous le charme, jusqu'à ce qu'un effet de lassitude intervienne, comme en mode solo. Dommage !
 

Article rédigé par Rhyscard , le

Crossboard 7 est loin d'être le jeu de glisse ultime mais laisse augurer d'excellents titres du genre sous un Kinect maîtrisé. On rêverait d'un Shaun White Snowboarding aux petits oignons présentant une maîtrise comparable de l'interface Kinect. Plein de bonnes idées de gameplay, malheureusement pas toujours abouties (les tricks sont un peu laborieux), le titre propose un bon petit divertissement sans prétention et ne marquera pas plus les esprits. En attendant de meilleurs titres orientés glisse sur le support, Crossboard 7 fera tout à fait l'affaire !

Points positifs

  • De la glisse sous Kinect ...
  • Qui laisse augurer de bonnes choses à l'avenir
  • Un enrobage cool ...

Points négatifs

  • ... qui ne plaira pas à tout le monde
  • Des soucis de maniabilité dans la réalisation des tricks
  • Lassant à la longue

Commentaires