Test : Stacking

Stacking - Xbox 360

Genre : Aventure/Reflexion

Date de sortie : 09 février 2011

Genre
Aventure/Reflexion
Date de sortie
09 février 2011 - France
Développé par
Double Fine
Edité par
THQ
Disponible sur
PS3, Xbox 360
Modes de distribution
Xbox Live Arcade

Du rock aux poupées russes il n y a qu'un pas ? Tim Schafer, créateur de Brütal Legend, le pense. Peut-être parce que ça envoie du bois ? En tout cas, il livre un jeu original où l'on interprète le jeune Charlie Blackmore qui part à la rescousse de sa famille. Va-t-il y arriver ? Les poupées russes vont-elles au toilettes ? Et est ce que les mouches ont une âme ? Autant de réponses que vous trouverez dans le jeu (ou pas).

 
 
Encore une preuve de la liberté octroyée par le PSN et le XBLA : beaucoup de jeux conceptuels y sortent. En attendant un jeu qui ne sera qu'un écran blanc (et oui c'est ça l'art), Tim Schafer nous fait jouer aux poupées russes avec Stacking. Et avant de dire « Les poupées russes c'est un truc de tapettes beuarh », voici un petit test qui pourrait vous faire changer d'avis.
 

Comment ça y'a pas Romain Duris ?

Le héros (très petit, du genre à faire la taille du pouce de son père) est Charlie Blackmore, une petite poupée russe cadet d'une famille de 5 enfants. Eh oui, on a pas encore inventé le préservatif pour poupées russes. Mais malheur, damnation, ses frères et sœurs sont enlevés par ce vil manant qu'est le Baron, un industriel qui est pour le travail des enfants (en même temps payer en bonbons c'est économique). Le jeune homme courageux va donc prouver que malgré sa petite taille, il a un grand courage : un scénario digne des meilleurs Disney ! Pas très original, le jeu se répète ainsi souvent dans sa structure : un niveau avec 5 énigmes à résoudre, un passage à la gare avec une énigme et ainsi de suite.
 

Emboîte-moi idiot !

Mais comment Charlie va-t-il sauver sa famille ? Eh bien c'est là que réside le charme du jeu. La particularité d'une poupée russe étant de s'emboîter dans ses congénères (que ceux qui ont l'esprit mal placé sortent s'il vous plaît), Charlie va faire ainsi et se servir des particularités de ses congénères. Tout ça pour résoudre les énigmes plus ou moins diverses et variées pour sauver sa fratrie ! Ainsi telle poupée pourra ouvrir une porte, ou bien faire fuir d'autres poupées à l'aide de gaz malodorant faisant passer la pollution de tous les jours pour du Brise touch-fresh lavande. Il faudra même associer quelques fois les particularités de plusieurs poupées. Malheureusement, ces associations se comptent sur les doigts de la main et sont toutes vers la fin du jeu. Cependant, le jeu recelant d'une variété de poupées russes assez importante, découvrir chaque nouveau pouvoir est un plaisir.
 
 
Il faudra donc se creuser les méninges pour trouver les solutions aux situations variées que vous allez rencontrer. Il ne faut pas avoir fait Bac+5 et être ingénieur pour en venir à bout. Les missions sont même très simples. Si vraiment vous avez du mal, quelques indices pourront vous aider dans le menu pause. Mais comme les développeurs ne se contentent pas du minimum syndical, il y a plusieurs solutions à une même énigme. A vous donc de toutes les trouver. Le jeu gagne ainsi une certaine durée de vie...pour un jeu en téléchargement bien sûr.
 

La poupée russe est farceuse... la caméra russe aussi

A cela s'ajoute des quêtes parallèles. Il y a tout une tripotée de blagounettes (ou "farces" comme le dit le jeu) à réaliser. Et bien sûr telle farce ne peut être effectuée qu'avec telle poupée. Il faut donc chercher. Chaque niveau a également un certain nombre de poupées uniques qu'il faut dénicher. Tout cela ajoute au challenge du jeu, toutes proportions gardées encore une fois. Votre petit frère de dix ans pourra trouver les solutions tout seul. L'intérêt, c'est que tout cela rajoute de la durée au jeu. Bien sûr, si vous le traversez sans faire attention vous en aurez pour deux ou trois heures, alors que si vous prenez votre temps vous en aurez pour six heures. Une durée plus qu'honorable pour ce type de jeu.
 
 
Vous vous plairez dans ce jeu principalement pour son ambiance. Les cinématiques sont toutes à la mode muet avec écran de dialogues et la musique qui accompagne est parfaite. Le tout est loin de sentir la naphtaline et la tisane de votre mamie, mais vous emmène dans un autre monde avec un charme indéniable d'antan quand on avait pas tous les ordinateurs et les téléphones portables, bon sang ! Et les graphismes sont plutôt sympathiques. Ils ne vont pas faire exploser votre super écran HD LED avec distributeur de café intégré. Cependant, le jeu souffre d'un mal qui frappe beaucoup le monde du jeu vidéo, une malédiction qui paraît insurmontable, un cauchemar de gamer : une caméra plus que douteuse qui se place dans des positions impossibles juste pour vous faire tomber d'une plateforme pour que vous recommenciez depuis le début. Toujours très énervant et frustrant.
 

Article rédigé par Neo , le

Un jeu au charme certain. On se plaît à découvrir la vie des poupées russes et à s'amuser avec leurs différentes capacités. Un jeu qu'il faut parcourir avec une âme d'enfant. Malgré tout, cela reste un chouïa répétitif dans sa structure mais cela est contrebalancé par la possibilité de trouver plusieurs solutions à un problème et par les multiples quêtes annexes.

Points positifs

  • Une ambiance au charme indéniable
  • Une bonne durée de vie
  • Des possibilités de pouvoirs importantes
  • Des Graphismes sympathiques...

Points négatifs

  • ... mais pas transcendants
  • Une caméra qui fait des siennes
  • Un peu répititif

Commentaires