Test : Madden NFL 13

Madden NFL 13 - Xbox 360

Genre : Football Américain

Date de sortie : 28 août 2012

Genre
Football Américain
Date de sortie
28 août 2012 - France
Développé par
EA Sports
Edité par
EA Sports
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360

Alors que la saison de NFL vient de reprendre ses droits dans la vie réelle, biaisée par une grève des arbitres qui touche enfin à sa fin, voilà que le football américain s’invite un peu plus dans nos chaumières avec l’arrivée de Madden NFL 13 sur nos consoles. Cette nouvelle cuvée permet-elle aux amateurs de ballons ovales et de carnets de tactiques gros comme des annuaires de prendre leur pied ?

 
 
C’est la tradition. A chaque rentrée, alors qu’on attend fébrilement de pouvoir zlataner sur le nouveau FIFA, nos potes américains guettent bien sagement l’arrivée de leur bébé à eux, Madden NFL. Pas d’exception à la règle cette année, puisque la version 2013 promet aux amateurs de la discipline de belles heures de jeu.

Concrètement, et comme c’est un peu le cas pour bon nombre de licences installées dans le paysage vidéoludique depuis des années, il ne faut pas s’attendre à un chamboulement du gameplay, ni à aucune prise de risque de la part des développeurs. EA Sports dispose par ailleurs de l’exclusivité pour la ligue NFL, ce qui lui garantit une absence de concurrence permettant de se reposer quelque peu sur ses lauriers.
 

“Le foot US, c’est comme l’amour : tu te fais plaquer et tu sais pas pourquoi.”

Pour autant, on note tout de même quelques nouveautés du plus bel effet, comme l’apparition d’un tout nouveau moteur physique, baptisé Infinity Engine. Le comportement des joueurs sur le terrain est ainsi entièrement repensé. Désormais, les chocs sont calculés en temps réel via ce moteur, mettant à la rue les animations traditionnelles et classiques que l’on était amené à voir dans les précédents épisodes. Cela amène à plusieurs constats. Le premier, c’est qu’esthétiquement, ça en jette. Sérieusement, c’est beau à voir et le fait d’avoir des chocs “inédits” à chaque carton apporte une touche particulière à l’ambiance bouillante de certaines rencontres. Au niveau du gameplay, cela se ressent également et, manette en main, le plaisir de jeu est incomparable. La gestion de la taille des joueurs est par exemple bien plus cohérente que par le passé et il faudra s’accrocher pour faire tomber certains gros lards lancés à pleine vitesse ! On note malheureusement l’apparition de quelques bugs liés à cela ici et là, comme des quarterbacks qui se relèvent parfois après un sack, etc. Dommage, mais leur rareté fait que l’on n’y attache que peu d’importance.

Graphiquement, le jeu a quelque peu évolué et on se retrouve avec un jeu de qualité, bien fini pour tout ce qui se passe sur la pelouse. Les joueurs sont très bien modélisés, un soin particulier a été apporté aux plus grands noms de la discipline. EA Sports a par ailleurs tenu à renforcer le côté “retransmission télévisée” de Madden NFL 13 en créant dans le titre les alter egos virtuels de Phil Simms et Jim Nantz, les deux commentateurs vedettes de la chaîne CBS. Un plus indéniable pour les connaisseurs ! On aurait en revanche aimé qu’un soin un peu plus important soit accordé au public, celui-ci étant toujours aussi laid.
 

La guerre sans les flingues

Du côté des modes de jeu, on assiste à une légère refonte du tout. Les modes Superstar et Franchise fusionnent ainsi pour donner naissance à un super mode baptisé Connected Carreers et permettant d’incarner un joueur ou un coach - là encore, on reprend le même système que dans FIFA. Vous avez alors la possibilité d’incarner, au choix, un joueur créé, une star actuelle mais également une légende du foot US. Une aubaine pour les amateurs, qui devront malheureusement subir l’affront de ne pas voir les équipes correspondantes prendre part aux parties, les anciennes gloires étant incorporées aux équipes actuelles. Une fois son avatar choisi, on sélectionne manuellement son équipe et l’on indique si notre recrutement a été fait suite à un bon draft ou si l’on est un peu le vilain petit canard tombé dans cette équipe un peu par dépit. Cela aura une influence importante sur les objectifs qui sont fixés en cours de saison, mais également sur les petits scénarios qui interviennent de temps à autres. Le côté multijoueur est très présent, puisque tout ceci est également disponible en ligne dans des ligues réunissant jusqu’à 32 joueurs, chacun contrôlant son équipe et tentant de faire mieux que ses adversaires.

A côté de cela, Ultimate Team est de retour avec pas mal d’améliorations. On pense notamment au fait qu’on puisse désormais garder dix fois plus de cartes de réserve, permettant ainsi de préparer des équipes différentes à utiliser en fonction de l’adversaire. Quelques légendes sont également de la partie et peuvent être incorporées aux équipes, toujours au plus grand bonheur des fans.
 

Article rédigé par Mac Fly , le

Au final, ce Madden NFL 13 ne révolutionne pas la saga, se contentant simplement de peaufiner certains détails ici et là pour une expérience toujours plus plaisante. Misant tout sur son nouveau moteur physique Infinity Engine pour accroitre le réalisme des matchs, le titre oublie peut-être de se renouveler un peu. Toutefois, c’est bien peu de chose par rapport au plaisir apporté par les magnifiques touchdowns qu’il est possible d’effectuer !

Points positifs

  • Le nouveau moteur physique Infinity Engine
  • La fusion des modes Superstar et Franchise
  • TOUCHDOOOOWN !!

Points négatifs

  • Peu d’évolutions au final
  • Faut expliquer les règles aux copains, encore !

Commentaires