Test : Fight Night Round 3

Fight Night Round 3 - Xbox 360

Genre : Boxe

Date de sortie : Mars 2006

Genre
Boxe
Date de sortie
Mars 2006 - France
Développé par
EA Sports
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PS2, PS3, PSP, Xbox 360, Xbox
Site officiel
Site officiel

Une année vient de s'écouler depuis la sortie du deuxième Round. Cet opus avait apporté bon nombre de nouveautés comme l'apparition du cut-man. Round 3 Xbox 360 arrivera-t-il lui aussi à nous surprendre ?

 
 
Les premières images et surtout les magnifiques vidéos de la dernière production pugilistique d’EA Sport ne pouvaient que provoquer une envie irrésistible de prendre le pad en main. Les deux premières versions sur console 128 bits avaient enfin donné un sens à ce que l’on pouvait imaginer être une simulation. Les gardes, les esquives et surtout l’intensité des combats ne pouvaient pas laisser de marbre le moindre amateur du noble art. Cette version next gen qui fleure bon le graphisme léché est-elle au niveau de nos espérances et surtout apporte-elle un plus dans le plaisir de jouer ?
 

Ready to Ruuuuumble

Comment ne pas avoir une larme à l’œil si vous êtes des amateurs de boxe devant la profondeur de cette simulation de boxe. Toute la panoplie de coups de ce sport est prise en compte. Même les coups illégaux comme fracasser l’arcade de son adversaire par un choc de tête sont possibles. Néanmoins, nous ne sommes pas dans un jeu d’arcade et l’arbitre n’hésitera pas à vous disqualifier si vous le faites trop souvent.

La défense tient une place prépondérante car il n’est pas possible de résister très longtemps sans protéger les différentes parties du corps. Il ne faut pas non plus se contenter d’un retrait du buste car en raccourcissant la distance vos adversaires viendront rapidement à vous couper le souffle en frappant au buste. Idem pour la garde, même si elle permet de se protéger, vous serez aussi un peu plus lent pour déclencher vos frappes et surtout les plus puissantes comme l’uppercut nécessite un temps de préparation un peu plus long. Ce temps est peu perceptible néanmoins votre adversaire vous contrera plus facilement. Et faites attention à votre figure, il serait dommage que votre avatar pugilistique finisse avec une face à faire peur !
 

Les combats deviennent vite intenses

Entre défense et attaque, entre les coups que vous recevrez et vos tentatives de vous agripper à votre adversaire. Mais il faudra aussi beaucoup d’intelligence dans votre manière d’aborder les combats car il ne sert à rien de frapper comme une mule, ce n’est pas un dead or alive, vous manquerez sinon rapidement de souffle. Pour rappel, c’est une simulation et les amoureux de ce sport seront comblés. Les autres auront certainement plus de mal. A moins qu’ils commencent directement par le mode à deux joueurs où les combats deviennent encore plus intensifs. Dès que le niveau de maîtrise des deux joueurs devient bon, les joutes gagnent en longueur et surtout vous ressortirez éreinter par une telle expérience.

La prise en main est variable selon le type de configuration que vous aurez choisi. Certains apprécient particulièrement l’utilisation des deux sticks analogiques pour l’immersion qu’elle procure alors que pour ma part je préfère les frappes attachées à des touches pour une précision plus importante. Le gameplay de cette version est très proche des deux autres, heureusement que le soft est toujours aussi bon voir même encore meilleur lorsque l’on s’attache à la réalisation et aux graphismes.
 

Il vole comme un papillon et pique comme une abeille

Cette phrase, ô combien célèbre, qualifiant le jeu de jambe extraordinaire de Mohamed Ali fait parti des nombreuses anecdotes que distillent régulièrement Jean Claude Boutier bien connu des amateurs de boxe et de retransmission télévisée sur une chaîne cryptée que de nombreuses personnes connaissent pour son film tardif du premier samedi du mois. Pour une fois dans un jeu de sport, les commentaires s’avèrent réellement intéressant et participent au gameplay. Après un contre vicieux ou une belle série de frappes, les remarques qui fusent de la part du maître de cérémonie sont à prendre en compte si vous ne voulez pas finir coucher au sol avec un petit filet de bave à la commissure des lèvres.
 

Fight© Night® Round™ 3

La réalisation dans son ensemble sent bon la marque de fabrique du géant américain. Néanmoins, et déjà Madden sur la même console en était déjà bien trop pourvu, l’éditeur nous a bourré son jeu de publicités en tout genre. Entre le sponsor des combats par telle marque de voiture et les combats classiques proposés par une marque de fast food non présente en France, vous allez être servis ! Alors à 70 euros le jeu, ils pourraient tout de même éviter ce déballage commercial.

En revanche, graphiquement, le titre est éblouissant. La modélisation des combattants est très proche du photo réalisme et surtout les animations de chacun sont très proche de l’attitude des boxeurs dont ils s’inspirent. Les amoureux du noble art sont même bluffés devant les attitudes des doublures virtuelles. Les effets de lumière participent aussi à la sensation de simulation car lorsqu’un des deux boxeurs est touché un léger effet sombre apparaît ainsi qu’un halo noir autour de l’écran. Une caméra dynamique qui s’adapte toujours au meilleur angle de vision vient compléter le tableau pour notre plus grand bonheur.
 

Article rédigé par kago , le

EA nous offre une version très aboutie graphiquement de sa série tout en ajoutant quelques touches de gameplay supplémentaire. On peut toujours reprocher un léger manque d’innovations mais l’ensemble est tout de même déjà excellent. La bande son est à l’image de l’ensemble des productions d’EA Sport, c’est à dire très soignée. Dommage qu’ils en ont profité pour coller autant de publicité car ce merchandising finit par agacer. La durée de vie est prodigieuse si vous attaquez des parties entre amis ou sur le Live. Néanmoins, n’oubliez pas que le titre est une simulation et que les fans de bourre pif façon Tekken seront très déçus.

Points positifs

  • Une modélisation superbe
  • Une ambiance sonore de grande qualité
  • Le jeu à plusieurs sur le Live ou entre amis
  • La qualité du gameplay

Points négatifs

  • Simulation pure et dure
  • Des pubs à gogo
  • 70 euros
  • Gameplay sans réel nouveauté

Commentaires