Test : Battlefield 2 : Modern Combat

Battlefield 2 : Modern Combat - Xbox

Genre : FPS

Date de sortie : Fin 2005

Après avoir conquis le monde du PC à sa cause, Battlefield s'exporte dans l'euphorie graphique sur console. Mais Dice n'aurait-il pas oublié le plus important ?

 
 
A n'en pas douter Battlefield 2 : Modern Combat en impose techniquement. Sur Xbox, le jeu nous propose un moteur graphique très propre, aux textures fines, aux effets pyrotechniques impressionnants, et aux maps très variées. Dice possède déjà une bonne expérience en matière de FPS, et apparement son savoir-faire s'exporte plutôt bien. Bruits de balles, explosions, cris de vos potes d'un jour ou encore rugissements des moteurs de la vingtaine de véhicules disponibles convertissent même les joueurs les plus difficiles au moule Battlefield. Le tout reste parfaitement fluide, même si quelques animations faites à la truelle gâchent un peu la réalisation. Qu'importe, enfin un vrai champ de bataille sur console !
 

Qu'en est-il du multi ?

La série s'est fait connaître grâce à son mode multijoueur, proposant maps larges, objectifs variés, et utilisation en masse de véhicules (tutures, mobs, avions, bateaux et autres tanks en tout genre). Il est donc surprenant de voir que Dice n'ait pas plus travaillé cette partie pour sa conversion console. Le jeu en multi ne propose en fait que quelques modes, à savoir "Conquête" et "Capture du Drapeau", tout cela présenté sur quelques trop peu nombreuses maps. Celles-ci sont heureusement bien pensées, et la magie Battlefield reprend rapidement ses droits une fois sur le champ de bataille. Le gameplay, bien rodé sur PC, a été plutôt bien re-configuré pour nos petites manettes de consoleux, et combattre de l'humain redonne enfin le sourire. Car le mode solo, mis en avant dans cet opus, doit malheureusement pâtir d'une IA désastreuse.
 

Battlefield scénarisé

Dice s'est toujours contenté de refiler aux joueurs PC un mode solo inexistant. Généralement, il s'agit tout simplement du mode multi, où joueurs humains sont vite faits remplacés par des homologues contrôlés par l'ordinateur. Généralement aussi, ils sont assez cons, et ne font pas véritablement le poids en terme d'initiative, de tactiques de groupe, et d'originalité guerrière. C'est bien la veine des joueurs PC, car si Dice s'est enfin mis en tête de travailler leur mode solo, c'est pour le faire sur console. La chose paraît finalement assez logique car s'il devient difficile de se passer d'Internet sur PC aujourd'hui, il en est tout autrement sur PS2 et Xbox. Ce serait dommage de perdre la moitié de ses consommateurs potentiels pour un mode solo inexistant.
Celui-ci se veut donc un minimum scénarisé, utilisant sans vergogne les axes du cinéma de guerre désormais traditionnel, à savoir "Sauver le Soldat Ryan", "Black Hawk Down" et leurs confrères. Le plus souvent lâché en pleine boucherie européenne, asiatique ou africaine (selon la map), il vous suffira généralement de suivre l'enchaînement des scripts, accumuler les actes de bravoure monumentaux, et se mettre dans le bain. Pour leur premier mode solo sérieux, Dice n'a pas hésité à tenter d'égaler les maîtres étalons du genre, à savoir Medal of Honor et autre Call of Duty. Le résultat est plus que probant, même sur console.
Dommage pour autant que Dice n'ait pas revu sa copie en terme d'IA : aussi déglingués que les bots de Battlefield 1942, voire pire, ils arrivent pourtant à s'organiser à quelques rares occasions, à avancer à tâtons, à sécuriser une zone ou à débusquer un tireur (embusqué pour le coup, le tireur). Reste que voir son meilleur pote de chambrée virtuelle se lancer à l'assaut face à une demi-douzaine de forteresses blindées, c'est dommage. On esquisse un "Non, fais gaf..." qui se termine généralement en "Oh et puis...". Bref, après quelques parties, on prend l'habitude de se dépatouiller tout seul, comme un grand, parce qu'on n'a pas fait des FPS pendant 10 ans pour avoir b'soin d'renforts m'sieur. L'ambiance "Champ de bataille" est tellement bien retranscrite que l'on oublie bien vite ces petits aléas de la technique moderne.
 

Article rédigé par Rick28 , le

Si le mode solo doit subir les affres d'une IA un poil bordélique et de quelques téléportations d'ennemis pas toujours bienvenues, il n'en reste pas moins assez réussi. Le mode multi quant à lui, ne propose pas énormément de contenu. Mais le gameplay très bien travaillé de Dice sur ce Battlefield 2 fait qu'on aura du mal à s'en passer. L'éventail de possibilités qu'offre le jeu (véhicules, armes, classes de soldat, etc.) comme sa superbe réalisation, font qu'il pourra sans difficulté trouver un large public.

Points positifs

  • Réalisation graphique
  • L'ambiance
  • Les véhicules
  • Le mode solo scénarisé

Points négatifs

  • Peu de maps
  • Peu de modes
  • Doublages français très moyens
  • IA décevante

Commentaires