Test : Toy Stunt Bike

Toy Stunt Bike - 3DS

Genre : Trial

Date de sortie : 26 juin 2014

Genre
Trial
Date de sortie
26 juin 2014 - France
Développé par
Woobly Tooth
Edité par
Woobly Tooth
Disponible sur
3DS
Modes de distribution
Nintendo eShop

Avec le succès de la série des Trials, développée par RedLynx et éditée par Ubisoft, il était évident que d'autres tenteraient un jour ou l'autre de s'engouffrer dans la brèche pour tenter de se prendre une part du gâteau. C'est aujourd'hui un certain Woobly Tooth qui tente sa chance sur l'eShop de la 3DS avec Toy Stunt Bike. Un essai plus ou moins heureux...

Test effectué à partir d'une version 3DS

 
 
Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le principe de jeu des Trials (non mais vous êtes sérieux ?), il s'agit de conduire une moto vers la ligne d'arrivée dans des décors en scrolling horizontal. Évidemment, le chemin est semé d'embûches et le joueur doit constamment gérer la physique toute particulière de son véhicule pour parvenir au bout en un seul morceau. Bien entendu, ce n'est pas la licence de RedLynx qui a inventé le concept, mais elle a au moins eu le mérite de lui offrir une qualité indéniable. Toy Stunt Bike reprend donc ce principe et propose au joueur de prendre le contrôle d'un petit motard en jouet faisant le foufou dans les différentes pièces d'une maison, un peu comme ce que faisait un MicroMachines (ça nous rajeunit pas). En combinant ces deux éléments de gameplay bien connus, Woobly Tooth espérait certainement pouvoir en tirer le meilleur. Malheureusement, tout le monde ne peut pas s'improviser grand maître du trial du jour au lendemain, et leur titre ne se montre clairement pas à la hauteur. Ce qui est agréable cependant, c'est ce que titre se montre extrêmement accessible pour les plus petits. En effet, en proposant une physique moins pêchue que celle des Trials, Toy Stunt Bike se montre aussi bien moins difficile... mais également, forcément, beaucoup moins intéressant. Les niveaux s'enchaînent à une vitesse folle et ce ne sont que des promenades de santé : de quoi vite ennuyer un joueur habitué au genre.
 
 
Ennuyeux, Toy Stunt Bike l'est aussi au niveau de ses parcours et ses décors. Pourtant, avec pas moins de 12 mondes comprenant chacun 5 courses différentes, il y avait de quoi faire. Malheureusement, les développeurs ont semble-t-il préféré se reposer sur leurs lauriers en faisant revenir constamment les mêmes environnements : salon, salle de bain, cuisine... La diversité n'est clairement pas de mise. De plus, les décors sont clairement très très pauvres et vraiment pas jolis. Par exemple, la salle de bain se limite à un WC et un lavabo, le salon à un canapé et une chaise, etc. Forcément, les obstacles sont aussi extrêmement rares et pas bien difficiles à passer. En clair, et malgré les trois coupes à remporter à chaque course, il n'y a absolument aucun challenge. Alors certes, certains diront que c'est un bon moyen pour que les petits s'essayent au genre, mais il n'y a absolument aucune excuse au manque de décors et à la répétitivité des niveaux. Certes, un enfant a des attentes moindres, mais c'est tout de même pas une raison pour leur filer des jeux bâclés ! Les musiques ont également subi un traitement minime : sonorités répétitives et ennuyeuses, le joueur aura tôt fait de couper le son. Dommage, car on aurait réellement apprécié avoir entre les mains un Trials-like aussi réussi et pouvant être joué n'importe où grâce à son format nomade...
 

Article rédigé par Shauni Chan , le

Si vous avez aimé Trials, vous pouvez passer votre tour. Si vous n'avez pas joué à Trials, vous pouvez aussi passer votre tour. Toy Stunt Bike a malheureusement tout de ce genres de jeux finis à la va-vite pour matcher avec une date de sortie imposée et bien trop courte. La physique est certes moins pêchue, et donc plus accessible, mais cela rend les parcours très ennuyeux et ne proposant aucun challenge. De plus, les niveaux se ressemblent tous, les décors sont pauvres et moches, sans parler de l'ambiance sonore particulièrement crispante. Bref, un titre à éviter.

Points positifs

  • Accessible
  • Pas mal de courses, mine de rien

Points négatifs

  • Aucun challenge
  • Ennuyeux
  • Décors vides et pas très beaux
  • Trop répétitif

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires

Jeux similaires