Test : Mighty Gunvolt

Mighty Gunvolt - 3DS

Genre : Action / Plates-formes

Date de sortie : 02 avril 2015

Genre
Action / Plates-formes
Date de sortie
02 avril 2015 - France
Développé par
Inti Creates
Disponible sur
3DS
Modes de distribution
Nintendo eShop

Inti Creates, décidément plutôt prolifique ce mois-ci, livre aux joueurs un autre petit jeu en marge de son sympathique Azure Striker Gunvolt. Baptisé pour sa part Mighty Gunvolt, il est également proposé sur l'eShop de la 3DS. Sachez toutefois que, durant un laps de temps limité, les acheteurs du premier jeu auront droit à celui-ci gratuitement. Si vous comptez succomber – après avoir lu notre test, bien entendu – il ne faudrait donc pas trop tarder.

Test effectué à partir d'une version 3DS

 
 
Mighty Gunvolt se veut être un vrai hommage aux premiers Megaman. Il prend ainsi lui aussi la forme d'un shooter en 2D en scrolling horizontal, avec des graphismes 8-bit qui feront plaisir aux plus nostalgiques d'entre nous. Le joueur contrôle, au choix, Gunvolt de Azure Striker Gunvolt, Ekoro de GalGun et enfin Beck, futur héros de Mighty No.9, qui fait donc ici sa première apparition en tant que personnage jouable. Ces joyeux lurons doivent parcourir cinq stages variés, en tirant sur des ennemis, sautant sur des plates-formes et trucidant des boss à la fin de chaque niveau. Le tout est extrêmement court, même pas une heure, mais qui dit trois personnages dit possibilité de refaire le titre trois fois, d'autant plus que chacun a des capacités spécifiques, variant ainsi le gameplay.
 
 
Pas bien compliqué à terminer (même si l'on pourrait tout à fait rester des heures à éliminer les ennemis qui repopent en permanence), surtout pour les adeptes de jeux de ce genre, Mighty Gunvolt se montre plutôt joli à regarder – à condition d'aimer les gros pixels qui tâchent – et très coloré. Les musiques, elles aussi à ''l'ancienne'', sont là pour rendre un réel hommage aux titres sortis à l'époque de la NES. Enfin, la traduction se pose elle aussi en hommage à cette ère révolue, à condition toutefois d'avoir un bon niveau d'anglais. En effet, la localisation se veut volontairement truffée de fautes, comme ce qui pouvait se faire à l'époque lorsqu'un titre japonais sortait de l'archipel (personne ne peut oublier le fameux « All your base are belong to us »).
 

Article rédigé par Shauni Chan , le

Mighty Gunvolt est un petit hommage sympathique aux premiers opus de Megaman sur l'eShop de la 3DS. Extrêmement court, il se rattrape par ses trois personnages différents jouables, ses graphismes 8-bit colorés et sa traduction plus qu'hasardeuse, donc forcément hilarante. Seul, il ne mériterait peut-être pas de sortir la carte bleue (surtout pour une heure de jeu), mais rappelons qu'il est pour l'heure offert pour tout achat d'Azure Striker Gunvolt, ce qui le rend déjà plus intéressant, surtout pour les plus nostalgiques.

Points positifs

  • Trois personnages jouables
  • Réalisation sympa
  • Les nostalgiques de Megaman seront aux anges
  • Temporairement offert pour l'achat d'Azure Striker Gunvolt

Points négatifs

  • Trop trop court (à peine une heure)
  • Pas de traduction française

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires