La Cinquième Saison : le livre révélation de l'année !

La Cinquième Saison : le livre révélation de l'année !

Dans Geekérature, par Valet2trefle le 14 décembre 2017

Premier tome de la trilogie des Livres de la Terre Fracturée : la terre tremble si souvent sur votre monde que la civilisation y est menacée en permanence. Le pire s’est d’ailleurs déjà produit plus d’une fois. De grands cataclysmes ont détruit les plus fières cités et soumis la planète à des hivers terribles, d’interminables nuits auxquelles l’humanité n’a survécu que de justesse. Les gens comme vous, les Orogènes, qui possédez le talent de dompter volcans et séismes, devraient être vénérés. Mais c’est tout l’inverse. Vous devez vous cacher, vous faire passer pour une autre. Jusqu'au jour où votre mari découvre la vérité, massacre de ses poings votre fils de trois ans et kidnappe votre fille. Vous allez les retrouver, et peu importe que le monde soit en train de partir en morceaux.

Enfin ! Le premier tome de la trilogie des Livres de la Terre Fracturée (The Broken Earth en version originale) est sorti en français ! Amis lecteurs, vous n'avez plus d'excuse pour ne pas lire ce chef-d'œuvre de l'écrivaine américaine N. K. Jemisin. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais sachez qu'elle a notamment écrit La Trilogie de l'Héritage (récompensée par le Prix Hugo et le Word Fantasy Award 2011), Dreamblood (Prix Nebula et Word Fantasy 2012) et Andromeda Initiation dans l'univers de Mass Effect. Le premier et deuxième tome de la trilogie dont je vous fais l'éloge aujourd'hui ont eux aussi remportés les Prix Hugo du meilleur roman 2016 et 2017, une succession qui ne s'était pas produite depuis de nombreuses années.

Si vous cherchez ce livre (et vous devriez) dans votre librairie préférée, vous le trouverez certainement au rayon Fantasy. Ou peut-être au rayon Science-fiction... En effet, il est difficile de catégoriser La Cinquième Saison, qui se trouve un peu entre ces deux genres. C'est pourquoi de nombreux critiques l'ont ainsi désigné comme un livre de "Science-Fantasy", qui intègre des éléments de technologie moderne à des univers médiévaux. On pourrait aussi dire que c'est un roman post-apocalyptique, et je vais tout de suite vous expliquer pourquoi.

L'histoire des Livres de la Terre Fracturée se déroule sur une planète qui ressemble de façon suspecte à la Terre (dans un lointain futur ?), et plus particulièrement sur le continent appelé Fixe, qui est pourtant tout sauf stable. En effet, il est sans arrêt secoué par de nombreux tremblements de terre qui finissent par provoquer des Saisons : période de l'histoire où la race humaine doit faire face à une catastrophe naturelle d'envergure (hiver nucléaire, pluies acides, retombées de cendres irrespirables, atmosphère saturée de soufre, etc.). Pendant plusieurs années, siècles, millénaires, les rayons du soleil se retrouvent bloqués, les plantes meurent, les herbivores meurent, les carnivores meurent et les humains survivent tant bien que mal. C'est au début d'une Cinquième Saison que va commencer le livre, et l'auteur nous prévient tout de suite qu'elle risque de durer longtemps. Très longtemps.

" La fin d'une histoire n'est que le début d'une autre histoire. Après tout, la chose s'est déjà produite. Les gens meurent. Les ordres d'antan disparaissent. Les sociétés de l'avenir apparaissent. Quand on dit "C'est la fin du monde", il s'agit le plus souvent d'un mensonge, parce que la planète va très bien.
Mais voici comment arrive la fin du monde.
Voici comment arrive la fin du monde.
Voici comment arrive la fin du monde.
Pour la dernière fois. "
 
 

Des civilisations se sont donc éteintes lors de Saisons et il ne reste plus que des ruines, disséminées un peu partout sur le territoire, comme témoignage de leur existence. On les trouve sous forme de bâtiments, mais aussi d'obélisques volants : des cristaux géants qui flottent dans les airs.

Afin de ne pas connaître le même sort, les Hommes s'organisent en Comms (communautés) fortifiées qui ne gardent que les personnes utiles à qui on confit des tâches bien particulières (il existe la classe des dirigeants, des inventeurs, des reproducteurs, des costaux, etc.) et qui suivent une sorte de Bible de la survie : la Lithomnésie. Ceux qui ne font pas partie de ces villages, les hors-comm, volent et pillent pour survivre dans la nature hostile. Mais il existe une autre caste qui permet à tous ces gens de survivre : il s'agit des Orogènes, des personnes capables de manipuler l'énergie cinétique et thermique afin de calmer les secousses telluriques ou d'endormir un volcan. Ces individus sont entraînés au Fulcrum, une académie au cœur de la capitale, Lumen, et supervisés par des Gardiens qui ont droit de vie ou de mort sur leurs étudiants. Car ceux-ci peuvent aussi être extrêmement dangereux quand ils ne savent pas contrôler leurs pouvoirs ou quand ils décident de se rebeller contre le sort injuste que subissent les leurs. Les enfants Orogènes nés hors des murs du Fulcrum sont souvent tués par leurs propres parents. J'en profite d'ailleurs pour indiquer que les Livres de la Terre Fracturée sont des récits violents et particulièrement durs. Certaines scènes décrites ou situations subies par les Orogènes peuvent choquer les âmes sensibles et ces livres ne sont pas du tout conseillés pour des enfants.

Les Orogènes sont donc au cœur de l'intrigue menée d'une main de maître par N. K. Jemisin, et vous, Essun, êtes l'une des leurs. Je dis "vous", car l'auteur a décidé d'intégrer le lecteur à son récit pour une immersion totale. Elle vous présente donc à vous-même au début du récit, vous décrit votre personnage avant de vous plonger dans le chaos le plus total.

" Vous êtes elle. Elle est vous. Vous êtes Essun. Vous n'avez pas oublié ? La femme qui a perdu son fils.
Vous êtes une Orogène et vous vivez depuis dix ans à Tirimo, cette petite ville de rien du tout. Seuls trois des ses habitants sont conscients de ce que vous êtes, y compris deux que vous avez enfantés.
Enfin, il n'en reste plus qu'un sur trois, maintenant. "
 

Vous n'êtes cependant pas seule à subir le destin que vous a concocté Jemisin. Dans La Cinquième Saison, nous suivons trois points de vue en alternance, ceux de trois femmes Orogènes à des moments différents de leur vie. Chacun de ces personnages est très bien construit et nous permet de découvrir diverses régions du Fixe. Les personnages secondaires sont eux-aussi extrêmement puissants et marquants.

Vous l'aurez compris, la trilogie des Livres de la Terre Fracturée a tout pour plaire et devenir l'une des référence de la Science-Fantasy.


Les points forts :

- Un univers qui mélange intelligemment les genres : fantasy, science-fiction, post-apocalypse.
- Narration de très grande qualité : immersion et surprises garantis !
- Personnages attachants et qu'on suit avec plaisir.

Les points faibles:

- Un livre violent qui peut choquer certaines âmes sensibles.

L'auteur nous offre ici un roman d'une qualité exceptionnelle, que ce soit pour sa narration, sa structure (quand vous comprendrez de quoi il s'agit, vous allez tomber sur le cul !) ou pour la qualité de ses personnages. Les thématiques abordées de façon subtile et parfois dérangeante sont également un plus : racisme, xénophobie, stigmatisation, écologie (le Père Terre se retourne contre ses enfants humains qui l'ont exploité), autoritarisme et lavage de cerveau. N. K. Jemisin n'a pas volé son prix Hugo du meilleur roman et La Cinquième Saison est un livre que l'on dévore d'une traite, sans jamais s'ennuyer. Un véritable bijou !

Commentaires