Dragon Ball Super : Broly

Dragon Ball Super : Broly

Dans Films et séries, par JoKeR le 24 janvier 2019

Il y a quelques jours, nous avons pu assister à une projection presse du tout nouveau film de la série Dragon Ball, intitulé Broly. Un chouette moment, que nous allons essayer de vous retranscrire sans trop vous spoiler, car oui, il mérite d'être vu au cinéma.

Avec la reprise de la mythique série Dragon Ball en 2015 avec Dragon Ball Super, beaucoup de ceux qui avaient un petit peu mis de côté le dessin animé de leur enfance se sont remis à suivre les aventures de Goku et ses amis. La nouvelle génération a suivi le mouvement, et le public semble maintenant répondre massivement à l'appel des Saiyens, si l'on en croit le succès monstrueux en salles de Broly au Japon, mais aussi aux US où il se hisse déjà en tête des box-office. Est-ce pour autant mérité ?

Nouveau style graphique old school


 
C'est un grand OUI. Si la série Dragon Ball Super a pu souffrir de vrais problèmes d'animation, de dessins ou de cohérences scénaristiques que les fans se sont empressés de mettre en exergue, Broly ressemblerait presque à un nouveau départ. Tout d'abord, il y a une vraie patte artistique dans cet anime, et c'est étonnant. Pas forcément lisse, pas toujours propre, et pourtant il y a un graphisme qui lui est absolument unique. Le soin apporté à l'animation est lui aussi enfin à la hauteur du mammouth qu'est la licence.


Baddack le bad ass


Ensuite, et c'est vraiment là où on ne l'attendait pas, le scénario est irréprochable. Bien sûr, il balaie d'un revers de la main tous les anciens films DBZ, mais n'hésite pas à piocher dedans des éléments ça et là. Le premier quart d'heure du film est juste, tout simplement. Émouvant, il offre une nouvelle dimension à l'histoire du peuple guerrier Saiyan. Et puis là où on ne l'attendait pas, c'est que Broly est un film drôle, vraiment. De l'humour que l'on croirait directement sorti des premiers épisodes de Dragon Ball. On rit de bon cœur dans Broly, et on en redemande.

Broly le furieux

 
Évidemment, le film n'est pas exempt de défauts. Il y a parfois quelques baisses de qualité dans le trait ou l'animation qui ne devraient pas avoir lieu dans une production comme celle-ci, c'est un fait, même si au final elles restent assez négligeables. On regrette aussi parfois un petit souci dans le rythme et la narration. Certains passages (que nous ne citerons évidemment pas) devraient être racontés avec plus de détails selon nous, alors que d'autres scènes de combat durent un petit peu trop à notre goût. Mais tout cela est évidemment aussi un peu subjectif, et je recueille déjà des avis contraires au mien en écrivant ces lignes...


Trop chou Goku


Il y en a pour tous les goûts dans Broly, en fait. C'est un film qui peut autant plaire aux nostalgiques qu'aux nouveaux aficionados de la licence, et c'est un sacré tour de force. Il y a pléthore d'allusions et d'éclaircissements sur l'histoire de la planète Végéta, ainsi que sur la famille royale et sur celle de Goku. Il y a de l'humour vraiment typique des premiers épisodes. Et, évidemment de l'action à gogo, servie à grands renforts d'effets spéciaux. Il y a même de la 3D cachée dans quelques explosions, assez bien camouflée je dois l'admettre.
Une affiche qui envoie du lourd

 


Si vous êtes un minimum sensible à l'univers Dragon Ball, craquez pour le film Broly, il le mérite. Encourageons la production de films de qualité comme celui-ci, avec une réelle qualité d'écriture et d'animation. Broly, c'est un grand oui.

Commentaires

Dr Shooter