Souris GXT 165 Celox

Souris GXT 165 Celox
Partager
Spécialisé dans le développement de produits « gaming » accessibles, Trust nous propose aujourd’hui sa souris GXT 165 Celox, qui file sur le banc d’essai.
Soumis à la rude concurrence des produits gaming sur le marché à l’heure actuelle, Trust Gaming dispose d’un panel non négligeable de souris faites pour le jeu, comprenant notamment la GXT 165 Celox. Plus large et imposante que ses sœurettes, la Celox affiche un design relativement sobre et adapté à, plus ou moins, toutes les mains (avec une largeur de 83 mm). On notera même que la partie droite de la souris, dont la forme se relève légèrement, permet de reposer son annulaire lorsque l’on prend la souris à pleine main. C’est assez peu usuel, mais étrangement confortable.

Celox

Le revêtement est un plastique dur et agréable au toucher, même si l’effet « jouet pour enfant » est présent lorsqu’on la tient bien en main. La partie de la souris censée accueillir le pouce dispose d’une partie au toucher plus rugueux, évitant la transpiration trop facile et permettant de tenir la souris convenablement. Suivant les courbes du périphérique, un liseré RBG parcourt la souris pour également illuminer le logo de la marque. Les couleurs peuvent être changées à travers le logiciel (11 modes d’éclairage), qui vous servira également d’interface pour moduler le DPI, le « polling rate » (jusqu’à 1000 Hz), gérer vos macros ou encore la configuration des boutons de la souris, le tout avec la possibilité d’intégrer plusieurs profils. Quelques regrets cependant : la souris est gérée par un écosystème indépendant des autres produits Trust faisant que, lorsque vous accumulez des produits de la marque, votre bureau accumulera également les différents logiciels liés à ces mêmes produits. De plus, la finition du logiciel laisse un peu à désirer même si nous n’avons pas constaté de bugs lors de notre utilisation.

Celox

Les boutons présents sur la souris sont classiques : trois latéraux pour les actions rapides, deux sur le dessus pour gérer les baisses et augmentations des paliers du DPI (allant jusqu’à 10 000, mais soyons sérieux, personne ne va aussi haut) ainsi que la molette crantée qui pourra soit rebuter, soit attirer les joueurs qui aiment ressentir la matière et avoir des repères sous les doigts en plein jeu. On pourra regretter que la souris soit d’emblée adaptée pour les droitiers uniquement. Vous voilà prévenus.

Celox

Alors que de base la souris reste légère (158 grammes), Trust propose une solution d’ajustement de poids à l’aide de quatre pièces de métal, chacune pesant quatre grammes (selon le descriptif officiel de la souris). On dispose donc d’une petite marge de surpoids pour les joueurs habitués aux souris un poil plus lourdes. C’est assez rare de voir une « feature » de ce genre sur une souris à un prix d’accès raisonnable comme celui-ci (49,99€). En termes de précision et de réactivité en jeu, la souris n’a posé aucun souci (testée sur du FPS, du Fast-FPS, du MOBA, du RTS et un jeu de gestion). On reste donc sur un produit stable en matière de performance et qui pourra convenir aux joueurs occasionnels comme à ceux nécessitant un peu plus de rigueur dans les mouvements d’accélération de la souris.
Le point fort de la Celox, c’est son ergonomie : malgré un revêtement un peu en deçà (qui peut faire vite transpirer et peut générer une certaine forme d’inconfort au toucher), on a été surpris par la facilité de prise en main de la souris, mais dont certains aspects ne conviendront pas à tous les joueurs (la molette, notamment). Un poids ajustable pour un prix de milieu de gamme, c’est très appréciable. Si vous désirez avoir une souris de droitier, plutôt large, modulable à moindres frais, la GXT 165 Celox est une possibilité vers laquelle se diriger, malgré l’inondation du marché à l’heure actuelle.
17 juillet 2019 à 13h18

Par Lorris

Gribouillé par...

Lorris

Lorris

Fin limier du mot

Jean-Claude Van Damme au corps, Jean-Claude Dusse dans la tête. C'est parfois l'inverse.

Twitter : @Yolorris

Revenir en haut